background preloader

Quelle hiérarchie de valeurs vous motive et guide votre jugement? FAITES LE TEST

Quelle hiérarchie de valeurs vous motive et guide votre jugement? FAITES LE TEST
Ce test, le Questionnaire des valeurs par portraits, publié par le chercheur en psychologie sociale Shalom H. Schwartz et ses collègues (1), évalue un ensemble de valeurs de base qui, selon le modèle, seraient universelles , c'est-à-dire se retrouveraient dans toutes les cultures. Les valeurs sont des croyances liées aux affects qui, à travers une diversité de contextes, motivent l'action et guident l'évaluation des actions des autres, des politiques, des personnes et des événements. Par exemple, les personnes pour qui l’indépendance est une valeur importante sont alertées si leur indépendance est menacée, malheureuses quand elles ne parviennent pas à la préserver, et heureuses quand elles peuvent l’exercer. Ce qui différencie les valeurs est le type de motivation qu'elles expriment. Ces dix types motivationnels permettraient de classifier virtuellement toutes les valeurs spécifiques des différentes cultures (Schwartz en identifie 57). FAITES LE TEST (gratuit, sans inscription)

http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie/test-questionnaire-des-valeurs-par-portraits

Related:  Tests psyTESTStests de personnalitéCognitifPsychologie/ psychanalyse et plus

Auto-analyse pour réussir Je vous annonçais dans mon précédent article que, désormais, je ne me consacrerai qu’à votre réussite. C’est d’ailleurs pour cela que le nouveau slogan de « etpourtantelletourne.com » est « Pour avoir l’état d’esprit qui vous mènera à la réussite ». J’attire votre attention sur le début de la phrase » Pour avoir l’état d’esprit », deux choses sont donc à prendre en compte : Quel est votre style d'apprentissage ? FAITES LE TEST Ce test, l'Indice des styles d'apprentissage (1) a été publié par Richard Felder (pédagogue) et Barbara Soloman (psychologue) en 1991. Plusieurs modèles psychologiques de styles d'apprentissage, c'est-à-dire de préférences dans les façons d'acquérir et de traiter de nouvelles informations, ont été développés. Ce test est basé sur celui de Felder et Linda Silverman. Selon ce modèle, les apprenants peuvent avoir 4 types de préférences dans leur façon d'aborder de nouvelles informations. Le style d'apprentissage d'une personne, soulignent Felder et ses collaborateurs, est une indication de ses points forts et des domaines qui pourraient nécessiter une concentration supplémentaire, mais n'est pas nécessairement une indication de limites. Le fait qu'une personne préfère une façon d'apprendre n'implique pas nécessairement une moins bonne capacité à apprendre autrement.

La troisième voie vers le bonheur… C’est une consultation à haute intensité émotionnelle. Un ancien patient, soigné il y a longtemps et aujourd’hui guéri, revient me voir pour m’annoncer le décès de son épouse, il y a deux ans, d’une leucémie : « Vous ne me croirez peut-être pas, mais j’ai ressenti une immense peine et un immense bonheur. Grâce au travail que nous avions fait ensemble sur la méditation, j’ai vécu toute cette période terrible en pleine conscience, sans me rétracter sur notre malheur, mais sans oublier notre bonheur. Nous n’avons jamais autant parlé tous les deux, nous ne nous sommes jamais autant aimés, nous n’avons jamais rien vécu d’aussi fort humainement.

Comment arrêter d’absorber les émotions des autres Les émotions comme la peur, la colère, la frustration et l’immobilité sont des énergies. Et vous pouvez potentiellement « attraper » les énergies des autres sans vous en rendre compte. Si vous avez tendance à être une éponge émotionnelle, il est essentiel de savoir comment éviter de prendre les émotions négatives d’un individu, et même comment se détourner des négativités qui flottent au-dessus de la foule. Autre problème, l’anxiété chronique, la dépression ou le stress peuvent vous transformer en éponge émotionnelle en affaiblissant/diminuant vos défenses. Liste complète des tests personnalité Liste des principaux tests de personnalité et tests psychotechniques utilisés en ressources humaines pour le recrutement et l'emploi. Les tests de personnalité fournissent des informations précieuses aux psychologues pour évaluer la personnalité, psychologie et les aptitudes du candidat pour l'emploi. En plus des tests, les psychologues utilisent l'entretien individuel et l'observation directe du comportement du candidat.

Test d'empathie de Baron-Cohen Il a été montré que les personnes atteintes de certaines pathologies comme l’autisme ou le syndrome d’Asperger ne développaient aucun sens de l’empathie. Si vous ne savez pas ce qu’est l’empathie, je vous invite à lire cet article que j’ai écrit récemment sur le sujet. Le professeur Baron-Cohen, spécialiste mondialement reconnu de l’autisme, a mis au point un test permettant de caractériser votre capacité d’empathie. A ce test, le score normal oscille entre 22 et 30. Un autiste termine le test avec un score médiocre allant de 0 à 15. Quelqu’un de doué en décodage des expressions faciales peut terminer l’épreuve avec un score supérieur à 30.

Dire oui - Dire non - Comment est votre affirmation de soi? FAITES LE TEST Ce test, l'Échelle d'affirmation de soi de Rathus, du nom du psychologue américian Spencer Rathus qui l'a publié (1), est très utilisé dans la recherche en psychologie. Les habiletés d'affirmation de soi, qui peuvent s'apprendre, sont importantes pour être respecté(e), faire respecter ses droits et prendre part aux décisions, autant dans les relations avec ses proches que dans une multitude de situations sociales. L'affirmation de soi s'oppose à la passivité et à la timidité; et elle est différente de l'agressivité. Explorer, à l'aide de ces 30 questions, comment est votre tendance à vous affirmer.

Carl Gustave Jung - LINVISIBLE 1) Archétypes – Inconscient collectif Dans son étude intitulée Des archétypes de l’inconscient collectif (publiée pour la première fois dans les Annales d’Eranos, 1934, et reprise dans Les Racines de la conscience, Livre I), Jung distingue entre "une couche pour ainsi dire superficielle de l’inconscient", qu’il appelle "inconscient personnel", et une "couche plus profonde qui ne provient pas d’expériences ou d’acquisitions personnelles, mais qui est innée". "Cet inconscient … a des contenus et des modes de comportement qui sont … les mêmes partout et chez tous les individus. En d’autres termes, il est identique à lui-même chez tous les hommes et constitue un fondement psychique universel de nature supra-personnelle présent en chacun". Jung explique avoir choisi le terme "collectif" pour souligner le caractère universel de cette couche profonde de l’inconscient. L’être en soi des archétypes nous reste donc inconnu, mais leur existence se déduit de l’expérience des images archétypiques.

Les quatre éléments Symboliquement, le nombre quatre nous conduit finalement au niveau de la manifestation, celui de la matière et de la substance. Le mot ‘nature' veut dire ‘ce qui est né', et toute naissance à la nature est symbolisée par la rencontre des contraires. C'est la raison pour laquelle nous utilisons le terme de ‘croix de la matière', qui nous limite à notre existence physique finie dans le temps comme dans l'espace, représentée par le symbole même de la Terre – la croix à l'intérieur du cercle: Ces sont les quatre orientations primaires, nord, sud, est et ouest, qui nous donnent nos repères et qui permettent de comprendre l'espace et le temps.

Article - étapes pour gérer ses tâches 1. Préparez les informations clés Qui veut/doit organiser Quoi ? Pour qui ou Avec qui ? Test : flexibilité psychologique Ce test, le Questionnaire sur l'acceptation et l'action, a été publié par le psychologue Frank W. Bond et ses collègues en 2011 (1). Il évalue la flexibilité psychologique. La santé mentale et l'efficacité des comportements, selon le modèle de ces chercheurs, sont davantage influencées par la réaction d'une personne à ses pensées et ses émotions que par la forme ou le contenu de ces dernières. La TEST: Quel est votre sentiment d'efficacité personnelle? Ce test, l'Échelle du sentiment d'efficacité personnelle (1), publié par les psychologues allemands Ralf Schwarzer et Matthias Jerusalem en 1995, mesure une forme de confiance en soi: les croyances en ses capacités d'atteindre des buts et de faire face aux diverses situations qui peuvent survenir. Il s'agit d'un des tests les plus utilisés dans la recherche en psychologie. Le concept de sentiment d'efficacité personnelle ("self-efficacy") a été développé par le psychologue canado-américain Albert Bandura.

Related: