background preloader

Neurosup : projet de neuroéducation

Neurosup : projet de neuroéducation
Formation profs sur une journée (6H) : Lycée Bichat - Lunéville (54)-juin 2010 Collège Bichat - Lunéville (54) - février 2011 Lycée Delorme-L'Isle d'Abeau (38) - avril 2011 Collège Cassin-Eloyes (88)-décembre 2011 Collège Buvignier-Verdun (55)-décembre 2011 Collège Demange-Boulay (57)-janvier 2012 Lycée Callot-Vandoeuvre (54)-janvier 2012 Collège Callot-Vandoeuvre (54)-janvier 2012 Collège Theuriet-Bar le Duc-(55)-janvier 2012 Collège Verlaine-Malzéville (54)-janvier 2012 Collège Les Avrils-Saint Mihiel (55)-janvier 2012 Lycée Eiffel-Talange (57)-février 2012 Collège Carles-Ancerville (55)-février 2012 Collège Pasteur-Faulquemont (57)-mars 2012 Collège Prouvé-Laxou (54)-mars 2012 Collège Ferry-Briey (54)-mars 2012 Lycée Mayer-Creutzwald (57)-avril 2012 Lycée Saint-Exupéry-Fameck (57)-avril 2012 Collège Armand-Nancy (54)-mai 2012 Lycée Delorme-L'Isle d'Abeau (38)-mai 2012 Collège Curie-Fontoy (57)-juin 2012 Lycée Reiser-Longlaville (54)-juin 2012 Internat d'Excellence- Montpellier (34)-juillet 2012

http://www.neurosup.fr/#Neurosup_programme_de_neuroeducation.C

Related:  Intelligences multiples et NeurosciencesneurosciencesNEUROSCIENCES ET APPRENTISSAGEcogni classeIngénierie pédagogique

Des stratégies pour favoriser la métacognition et la conscience de soi chez les élèves La recherche montre que les habiletés métacognitives se développent considérablement entre 12 et 15 ans. Comment favoriser le développement de ces habiletés chez les élèves? Cet article de la psychologue, chercheuse et auteure Marilyn Price-Mitchell porte sur la conscience de soi et la façon dont cette conscience est liée aux habiletés métacognitives. Apprendre à apprendre et à enseigner à l’aide des neurosciences et de la pédagogie des gestes mentaux (Céline Breysse) L'année dernière, j'ai été contactée par Céline Breysse dans le but d'organiser : – une formation à destination des enseignants du lycée professionnel où elle enseigne – et une intervention auprès d'un groupe d'élèves concernant la méthodologie de travail et les techniques de mémorisation. Céline Breysse fait partie de ces enseignants bienveillants, enthousiastes et profondément engagés, qui ne cessent d'apprendre et de se documenter dans le but d'aider leurs élèves à prendre confiance en eux et en leur potentiel, pour progresser et découvrir de quoi ils sont capables.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. IEN St Gervais / Pays du Mont-Blanc - Conférence à Chamonix sur les sciences cognitives à l'école, par Isabelle Roos Isabelle Roos, IEN adjointe au délégué académique au numérique pour le premier degré pour l’académie d’Aix-Marseille présente quelques neuromythes, que la science a désormais infirmés, et l’expérimentation Cogni’classe. L’expérimentation consiste à tester en classe des situations pédagogiques prenant appui sur les éléments de la recherche en sciences cognitives. Ces ressources permettent de développer des compétences sur les axes suivants : l’attention, l’inhibition et la mémorisation. La circonscription de Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc travaille cette année avec 36 classes sur les axes pédagogiques issus des sciences cognitives afin de : Le dispositif répond au cahier des charges du plan de formation départemental et s’intègre dans le plan d’animation de la circonscription.

Neurosciences et pédagogie - Publications pédagogiques - Les sites web conseillés par Instit.info La gymnastique du cerveau D'une manière pratique, les applications de la neuropédagogie mènent vers des évolutions dans la manière d'enseigner et d'apprendre et vise in fine à "stimuler de nouvelles zones du cerveau, à créer de nouvelles connexions pour faciliter les apprentissages". Dans un reportage de la chaîne Euronews sur le sujet, on se rend bien compte que cela n'a rien de sorcier. Si vous utilisez de temps à autre la vidéo en classe, si vous enseignez par associations d'idées ou de concepts, si vous faites faire des cartes mentales à vos apprenants, ... vous êtes probablement un praticien de la neuropédagogie qui s'ignore.

Intelligences multiples Et voilà. La dernière copie vient d’être corrigée. Il est tard, trop tard pour chercher les raisons bonne sou mauvaises. Alors parfois, on part se coucher avec ce sentiment amer d’avoir perdu son temps. Journée Clermontoise de la Pédagogie Universitaire n°4 - Les avancées de la recherche en Neurosciences au service de la Réussite Universitaire La raison d’être de Neurosup : Rassembler et présenter la synthèse des dernières avancées en neurosciences et sciences cognitives qu...lire la suite La raison d’être de Neurosup : Rassembler et présenter la synthèse des dernières avancées en neurosciences et sciences cognitives qui permettent de mieux réussir, plus facilement et avec plus de plaisir, tout apprentissage. Éric Gaspar prône l’utilisation de pratiques pédagogiques innovantes au service de la réussite des élèves et étudiants. Passionné par la pédagogie, il fonde en 2009 Neurosup, programme de neuroéducation (1) destiné aux professeurs et élèves. Il s’agit de pointer des stratégies-activités d’enseignement ou d’apprentissage (souvent déjà appliquées empiriquement) économes en énergie pour le cerveau car cohérentes avec son mode de fonctionnement quotidien..

Mémoire Dossier réalisé en collaboration avec le Pr. Francis Eustache, Directeur de l'unité Inserm-EPHE-UCBN U1077 "Neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine" – Octobre 2014 La mémoire repose sur cinq systèmes de mémoire © Inserm, G. Auzias/S. Baillet/O. S'CAPE-Cognitio Le professeur Cognitio a décidé de se venger de son pire élève, devenu jeune professeur, en l’enfermant dans un sombre manoir. Des épreuves l’attendent, lui et ses amis, pour pouvoir le libérer et s’échapper tous ensemble. Un seul conseil : rester bien concentré…

Cerveau, apprentissage et enseignement Il y a quelques années, la pertinence de s’intéresser au cerveau en éducation était plutôt limitée. Intuitivement, les chercheurs, les enseignants et les autres intervenants du milieu de l’éducation se doutaient bien de l’existence d’un lien important et profond entre le cerveau et les apprentissages scolaires. Cependant, ce lien n’était ni clair ni appuyé sur des connaissances scientifiques solides, ce qui rendait les retombées éducatives des recherches sur le cerveau somme toute peu nombreuses et fragiles. Aujourd’hui, par contre, grâce aux avancées considérables de l’imagerie cérébrale et des neurosciences en général, cette situation a considérablement changé. Dans cet article, nous présentons trois grandes découvertes qui permettent non seulement d’établir des ponts plus solides entre le cerveau et l’éducation, mais aussi d’appuyer l’hypothèse selon laquelle mieux connaître le cerveau des élèves peut nous aider à mieux leur enseigner.

Journée Clermontoise de la Pédagogie Universitaire - La classe inversée, ou comment rendre son enseignement intéressant Qu’est-ce que la classe inversée, cette approche pédagogique dont enseignants, médias généralistes et spécialisés parlent dep...lire la suite Qu’est-ce que la classe inversée, cette approche pédagogique dont enseignants, médias généralistes et spécialisés parlent depuis quelque temps ? En quoi consiste-t-elle exactement ? Que change-t-elle dans les manières d’enseigner et d’apprendre ? Serait-elle adaptée à mon contexte ?

petit souci avec cette approche - trop "outils" clés en main, bonne parole ... accompagner avec des savoirs scientifiques bien référencés et surtout rendre autonomes les étudiants, les enseignants by mcampedel May 16

Related: