background preloader

ANTOINE+MANUEL

ANTOINE+MANUEL

http://www.antoineetmanuel.com/

Related:  dgsavinaDESIGN GRAPHIQUEGraphismeAffichistes

David Pearson « En seulement dix ans de carrière. David Pearson s’est forgé une solide réputation internationale grâce à son travail pour les éditions Penguin Books et Zulma. Sur son terrain de prédilection, les couvertures de livres de poche, le designer typographe londonien a développé une approche radicale d’où transparait une grande sensibilité. Graphisme d’utilité publique à Manchester — M-Four La cité de Manchester [parfois connu sous le nom de Madchester] est connu pour être le grand rival de Liverpool [sans oublier Londres] pour des nouvelles tendances en musique. Comme, par exemple, Joy Division/New Order, Happy Mondays, Stone Roses… C’est aussi le lieu où le designer Peter Saville a fait ses premières armes de graphisme. M-Four est une agence/studio de graphisme, mais au sein de la municipalité de la Cité de Manchester. Et ils produisent du travail d’étonnement bonne qualité. Vous pouvez lire l’article en entier à Creative Review, mais voici quelques extraits notables…

Papier Machine DÉFAUTS DE L'IMPRESSION RISO Avant tout il faut savoir que l'impression riso n'est PAS NICKEL. Elle a des défauts. Il faut ABSOLUMENT s'adapter à cette technique pour faire quelque chose de propre. 2 ou 3 choses que je sais d’elle… la typographie » 2 ou 3 choses Il y a près de quatre ans, sur l’invitation généreuse de Renaud Huberlant, j’entamais, avec la co-animation de ce blog, un exercice de balisage du flux informationnel de la toile et une tentative modeste de décryptage des enjeux et des élans du graphisme contemporain. Aujourd’hui, après avoir chaleureusement remercié Renaud pour son invitation et Simon Lagneaux pour son travail de développement et de suivi de cet interface, je vais poursuivre cette aventure critique et pédagogique au sein de l’espace plus collectif proposé par la revue en ligne Tombolo. Cet article est donc le dernier que je produirai, non sans quelque émotion, sur 2 ou 3 choses que je sais d’elle… la typographie. Un tombolo c’est ce genre de talus qui protège ou constitue le lien littoral entre deux étendues terrestres.

Wolfgang Weingart Wolfgang Weingart (Photo: S.Knapp) « Wolfgang Weingart enseigne la typographie à l’école de design de Bâle depuis 1968 où il a succédé à Emil Ruder. Revendiquant un apprentissage autodidacte, et attentif aux rapports entre création et évolutions techniques, il crée dans les années 70 une technique qui lui est propre: en manipulant directement les films, il compose par superpositions. ‹ J’aime organiser le chaos. Une grande partie de mon travail est un chaos organisé. › Son travail expérimental sur la typographie a marqué l’histoire du design graphique. En 2001 paraît My Way to Typography, un volume de 520 pages, compilant ses propres écrits et créations, expliquant sa démarche.¹ » « J’aime organiser le chaos.

Seymour Chwast « Seymour Chwast est, sans aucun doute, l’une des personnalités les plus marquantes de l’histoire du graphisme aux États-Unis. Fondateur avec Milton Glaser et Ed Sorel du légendaire Push Pin Studio, il continue d’influencer des générations de graphistes et d’illustrateurs à travers le monde. Par ses perpétuelles innovations dans le domaine de l’image et de la typographie, le Push Pin Graphic — journal édité et réalisé par le Push Pin Studio — a largement contribué à l’émergence d’une nouvelle approche du graphisme aux USA. Artiste engagé contre la guerre au Vietnam et pour la défense de l’environnement, Seymour Chwast se décrit lui-même comme un anti-conformiste. « Si tu creuses un trou mais qu’il n’est pas au bon endroit, le creuser plus profondément ne vas pas t’aider » – cit. graphisme-echirolles.com –

Wim Crouwel « Figure majeure du graphisme européen contemporain, Wim Crouwel, né en 1928, fut aussi directeur du musée Boijmans van Beuningen de Rotterdam, de 1985 à 1993. Sa production, marquée par la rigueur d’un héritage moderniste, révèle également de profondes affinités avec l’art de son époque et reflète une pratique étendue du design, appliquée tant au domaine culturel qu’au domaine commercial : création typographique, identités visuelles, signalétique, affiches, édition, scénographie d’expositions. Ce travail est fondé à la fois sur les inépuisables ressources de la grille, matrice de toute composition, et sur l’exploitation constante de l’écrit en tant qu’élément plastique. Crouwel est notamment l’auteur du très expérimental New Alphabet, célèbre caractère typographique conçu en 1967 pour répondre aux nouvelles exigences technologiques, et qui continue de fasciner les jeunes générations. »

armin hofmann Il y a longtemps que j'ai entrepris une réflexion sur la pédagogie du design graphic et de la manière d'adapter les principes fondateurs de cette pédagogie à l'environnement numérique et interactif dans lequel les étudiants du monde entier sont plongés depuis une dizaine d'années. C'est un débat que je souhaite entamer avec les professionnels et les enseignants parce qu'à l'heure des futurs clics d'or il est plus qu'important de baliser les fondamentaux qui régissent la qualité de la création. Je voulais par la même occasion signaler le travail assez phénoménal qu'à réalisé un enseignant de l'école supérieur d'art appliqués de Bourgogne, Thierry Chancogne dont vous pouvez télécharger à l'adresse ici, l'intégralité de son cours au format pdf. Une somme qui a le mérite de balayer très large tous les champs d'investigations connus à ce jour dans le périmètre de la pédagogie des arts appliqués, et surtout de la communication. Concernant les lignes :

Esthétique relationnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L‘esthétique relationnelle ou art relationnel est un mouvement ou une théorie de l'art contemporain, originellement défini par le critique français Nicolas Bourriaud en 1995. Ce dernier a défini cette approche comme « théorie esthétique consistant à juger les œuvres d'art en fonction des relations interhumaines qu'elles figurent, produisent ou suscitent[1]. » Définition[modifier | modifier le code] L‘esthétique relationnelle ou art relationnel se réfère à un ensemble de pratiques artistiques contemporaines dont l'essence repose sur la question très vaste de la relation. Ce concept se distingue de l'esthétique relationnelle, bien que dans l'usage il y ait une confusion entre les deux concepts.

Massin typographie la Cantatrice Chauve En 1964 les éditions Gallimard publient un livre-théatre. L’auteur, Massin, directeur artistique des mêmes éditions (de 1958 à 1979) va consacrer plusieurs années à mettre en page, mais je devrais dire à mettre en scène une des pièces de Ionesco les plus surréalistes qui fût. La mise en page de Massin est le reflet fidèle d’une pièce aux situations et textes les plus absurdes. Graphisme relationnel — Sylvain Aubry Ce projet de graphisme relationnel propose au public de vivre une expérience collective autour de la création graphique. Chaque participant agit au sein d’un dispositif qui lui permet de s’intégrer au processus créatif d’une affiche générative manuelle et collaborative. Le public est incité à manier des outils graphiques (pochoirs typographiques, pochoirs de formes, grilles de compositions) conçues pour être facile à prendre en main tout en permettant de comprendre certaines problématiques de la composition graphique. Chaque participant est appelé à agir dans un laps de temps défini avec des outils également prédéfinis ce qui permet d’établir un niveau d’égalité en terme de possibilités d’actions entre les différentes membres du public devenus acteurs. Ce dispositif permet ainsi d’apporter un aspect pédagogique singulier de par la forme ouverte, participative et évolutive de l’expérience et de la production qui en résulte.

lesartsdecoratifs Études de peinture à l’école des beaux-arts de Nancy. Il fait la guerre de 1914-1918. Après la guerre, il prend un atelier et fait sa première exposition de peinture à Nancy. Władysław Pluta L'exposition L’Évidence Du Signe: Affiches, Livres & Identités, présentée du 2 décembre 2014 au 31 janvier 2015 à la Petite Galerie du Bel Ordinaire à Pau, retrace le parcours d’un designer d’exception au travail minimaliste, véritable quête simultanée de réduction des moyens visuels d’expression et d’efficacité du sens. Władysław Pluta (1949), designer graphique et enseignant du Département Design Industriel de l’Académie des Beaux-Arts de Cracovie, a su développer une écriture qui lui est propre basée sur un usage exclusif de la typographie, à la fois clairement ancrée dans le modernisme et capable de se renouveler à travers chaque contexte de projet, et ce, aux antipodes de l’image communément admise de «l’École Polonaise». Le signe typographique, trop souvent utilisé comme une image gratuite dans une fascination formelle stérile, devient dans la méthodologie de travail de Władysław Pluta une solution faisant sens et appel à l’intelligence de chacun.

Related:  graphistes / collectifs / agences21 designers #8graphistes ++graphismefançais