background preloader

INFOGRAPHIE ET COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES « Tribune Compétences Informationnelles

INFOGRAPHIE ET COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES « Tribune Compétences Informationnelles
Les services offerts par les bibliothèques gagnent à être connus des étudiants. Entre autres, ils peuvent bénéficier d’un soutien professionnel lorsque vient le temps de réaliser un travail de recherche. Pour faire découvrir ces services, des membres du GT-PDCI (Groupe de travail du Programme de développement des compétences informationnelles du réseau de l’Université du Québec) mettent à votre disposition une affiche de style « infographie ». Cette infographie présente, de manière imagée, comment les bibliothécaires peuvent guider, aider et orienter l’étudiant à travers les différentes étapes de son travail de recherche. Visuellement, nous avons misé sur un look coloré, clair et épuré, afin de créer une image moderne et attrayante. Une version web de ce document est disponible ci-dessous. Nous vous invitons à la télécharger, à l’utiliser et à la diffuser. Cette affiche est aussi très belle placée sur un mur ou sur une porte de bureau. Related:  Veille documentaire : séances élèvesBibliotek

Valider l’info sur Internet : des outils pour éduquer La maîtrise et l’évaluation de l’information sont, selon les termes d’Alexandre Serres, un « enjeu éducatif majeur », « une condition de survie » dans notre société. Heureusement, les ressources ne manquent pas pour relever le défi. Piéger ou éduquer, cette alternative a enflammé la toile. Fin mars, un article intitulé « Comment j’ai pourri le web » paru sur la vie moderne, un site créé par quatre enseignants est repris par Rue 89 dans une rubrique « témoignage » sous le titre « J’ai piégé le Net pour donner une bonne leçon à mes élèves ». Tous les débats, réactions… suscités par cette publication (1) prouvent bien qu’apprendre à évaluer et à valider l’information sur Internet est devenu essentiel. 1) L’article « Troll de prof qui sabote le net pour venger l’école » paru sur le site mediacteur en reprend l’essentiel et propose toutes une série de liens pour qui veut aller plus loin. Des définitions crédit photo: flickr Ressources nationales Un document à étudier Ressources académiques

5 étapes pour une diffusion efficace de sa veille Si la diffusion parait plus importante que la collecte dans une stratégie de veille, c’est que l’information prend de la valeur par son utilisation (et pas seulement son stockage). Comme les objectifs, la collecte ou l’analyse, la diffusion demande d’être pensée, et les résultats d’être présentés comme des « produits de veille ». Voyons quelques étapes nécessaires à la mise en place d’une stratégie de diffusion. Il y a quelques temps, j’ai donné une formation URFIST-CNRS (avec Maureen Dumans) sur la mise en place d’une stratégie de veille. Comment faire pour être lu ? Voici donc quelques réflexions/méthodes que j’ai partagé lors de cette formation, et que je formalise ici sous la forme de 5 grandes étapes. Première étape : penser communication et pas seulement documentation Il faut donc, de mon point de vue, aborder cette étape comme une stratégie de communication, et prendre en compte certains éléments : ==> Le public visé et ses pratique/attentes Deuxième étape : définir son public

BibLibre | Services et Logiciels Libres pour les Bibliothèques Le certificat informatique et internet Si la réforme Bayrou de 1997 et la mise en place de l’unité d’enseignement de méthodologie du travail universitaire (UEMTU) ainsi que l’adoption du LMD (licence-master-doctorat) en 2002 ont pu favoriser le développement de formations à la méthodologie documentaire au sein des services communs de documentation (SCD), les étudiants des filières de santé représentent encore aujourd’hui un public difficile à former. La réforme LMD excluait jusqu’ici les études médicales, toujours soumises au concours en fin de première année et au fameux numerus clausus. Dans ce contexte, la formation des étudiants dans les disciplines de la santé reste le plus souvent conditionnée par les bonnes relations que la bibliothèque peut entretenir avec les UFR (unités de formation et de recherche) et les enseignants. L’année 2002 a vu naître pour l’enseignement supérieur le C2i (certificat informatique et internet), qui fait suite au B2i (brevet informatique et internet) délivré de l’école primaire au lycée.

Une séquence TICE en 1ère : curation, agrégation, création Une séquence TICE en 1ère : curation, agrégation, création La séquence Le cours sur les territoires ultramarins de l’Union Européenne en 1ère impose une étude de cas qui se conclut par un schéma. C’est la Martinique qui a été choisie. L’objectif de la séance est de mettre en place un travail collaboratif qui mobilise les TICE. Pour cela, on procède à l’élaboration d’un dispositif à trois niveaux : Niveau 1 : des groupes de trois/quatre élèves travaillent sur un thème donné (environnement, développement, intégration régionale…). Niveau 2 : 2 élèves ouvrent un Storify et commencent à agréger l’information, notamment via les Tweets. Niveau 3 : deux élèves travaillent avec scribblemaps sur le TBI, essentiellement à la tablette graphique pour produire un travail précis. L’enseignant passe dans les groupes, apporte son soutien et des conseils, et vérifie la publication des tweets sur Hastags.org par exemple. On obtient ces résultats : Lien vers le Storify Sur Scribblemaps : Remarques

5 idées innovantes pour votre prochain Serious Game Depuis quelques années, un nombre croissant d’entreprises et d’administrations choisissent le Serious Game comme support de formation ou de communication. Mais les technologies évoluent vite, et il y a toujours de nouvelles idées à explorer, de nouveaux concepts pédagogiques à imaginer ! Profitons de la période estivale pour s’ouvrir l’esprit et faire un peu de prospective sur les 5 innovations que vous pourriez intégrer dans votre futur projet de Serious Game : 1- Les tablettes tactiles : Elles commencent à s’installer dans les entreprises, comme les Smartphones l’ont fait quelques années avant elles. Touch3D par Simlinx 2- La reconnaissance gestuelle : Popularisée par Microsoft avec la Kinect, pour Xbox360 dans un premier temps et désormais sur PC Windows, la reconnaissance gestuelle permet d’interagir avec l’ordinateur simplement grâce à nos gestes. Leap Motion 3- La reconnaissance vocale : Siri par Apple 4- Les objets communicants / connectés : La raquette connectée par Babolat

Former à la recherche d’information #1 – en France Quelques notes, vraiment mal rédigées (je révise !), de la journée organisée conjointement par les groupes Ile-de-France et Paris de l'ABF jeudi 25 avril à l'UPMC. • Introduction de la journée - Le profond bouleversement du monde des bibliothèques universitaires Christophe Péralès, Président de l'ADBU, Directeur du SCD UVSQ Christophe Péralès a rappelé les grands enjeux de l'enseignement supérieur et la recherche aujourd'hui. Il a ensuite fait le point sur les réformes des dix dernières années : la loi LRU a été votée en 2007. La LRU s'inscrit dans le cadre de la LOLF (2001), qui a profondément réformé la manière dont on votait les budgets. Dans ce contexte, les PRES ont été créés : il s'agissait de favoriser des rapprochements pour la recherche. Actuellement, les universités se trouvent dans ce qu'on pourrait appeler l'acte de 2 de la loi LRU. Une autre modification d'importance a consisté dans le fait que les budgets ne sont plus fléchés. L'ADBU s'était prononcée en faveur de la LRU.

Développer une veille avec alertes, fils RSS et pages personnalisables Comment développer une veille personnelle avec les alertes, les fils RSS et les pages personnalisables ? C’est le titre d’une présentation signée Marie-Laure Malingre (Co-Responsable de l’URFIST – Université de Rennes 2 ) dans le cadre d’une formation délivrée durant le 1er semestre 2012 à l’URFIST Bretagne – Pays de la Loire. Ce document pédagogique diffusé sous licence Creative Commons et librement téléchargeable au format PowerPoint (73 diapositives) propose une approche méthodologique et pratique pour développer une veille personnelle ou professionnelle selon ses centres d’intérêt. Méthodologie, organisation, choix des outils et actions Sommaire du dossier Développer une veille personnelle avec les alertes, les fils RSS et les pages personnalisables 1. 2.Utiliser les alertes pour sa veille Qu’est-ce qu’une alerte ? 3.

Des bons usages des Univers Netvibes dans les bibliothèques S’il y a un service en ligne qui est populaire chez les bibliothécaires, c’est bien Netvibes et plus particulièrement les pages publiques, ou univers qu’il propose, au point que même le blog de Netvibes salue la tendance ! Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un œil à la page de Bibliopédia qui propose une looongue liste d’univers Netvibes proposés aussi bien par des bibliothèques municipales que par des BU ou des CDI. Il me semble qu’on peut facilement expliquer ce succès : Les bibliothécaires utilisent en majorité Netvibes comme agrégateur personnel et l’Univers public proposé par l’outil est un « livrable » documentaire facilement accessible, hébergé et gratuit pour proposer des sélections de ressources de manière attractive. Autrement dit, si je fais un Univers Netvibes, je dois savoir pourquoi et pour qui. C’est moche! Pourquoi ça me gêne ? C’est vrai : un univers Netvibes est un exercice difficile car il impose des choix difficiles. Par disciplines ? Comment ? 1. 2. 3. 4. 5. 6.

Related: