background preloader

Michal Batory

Michal Batory

http://www.michalbatory.com/

Related:  Quelques graphistes remarquablesdgsavinaDESIGN GRAPHIQUEAffichistes

David Pearson « En seulement dix ans de carrière. David Pearson s’est forgé une solide réputation internationale grâce à son travail pour les éditions Penguin Books et Zulma. Sur son terrain de prédilection, les couvertures de livres de poche, le designer typographe londonien a développé une approche radicale d’où transparait une grande sensibilité. Papier Machine DÉFAUTS DE L'IMPRESSION RISO Avant tout il faut savoir que l'impression riso n'est PAS NICKEL. Elle a des défauts. Il faut ABSOLUMENT s'adapter à cette technique pour faire quelque chose de propre. Wolfgang Weingart Wolfgang Weingart (Photo: S.Knapp) « Wolfgang Weingart enseigne la typographie à l’école de design de Bâle depuis 1968 où il a succédé à Emil Ruder. Revendiquant un apprentissage autodidacte, et attentif aux rapports entre création et évolutions techniques, il crée dans les années 70 une technique qui lui est propre: en manipulant directement les films, il compose par superpositions. ‹ J’aime organiser le chaos. Une grande partie de mon travail est un chaos organisé. › Son travail expérimental sur la typographie a marqué l’histoire du design graphique. En 2001 paraît My Way to Typography, un volume de 520 pages, compilant ses propres écrits et créations, expliquant sa démarche.¹ » « J’aime organiser le chaos.

Seymour Chwast « Seymour Chwast est, sans aucun doute, l’une des personnalités les plus marquantes de l’histoire du graphisme aux États-Unis. Fondateur avec Milton Glaser et Ed Sorel du légendaire Push Pin Studio, il continue d’influencer des générations de graphistes et d’illustrateurs à travers le monde. Par ses perpétuelles innovations dans le domaine de l’image et de la typographie, le Push Pin Graphic — journal édité et réalisé par le Push Pin Studio — a largement contribué à l’émergence d’une nouvelle approche du graphisme aux USA. Artiste engagé contre la guerre au Vietnam et pour la défense de l’environnement, Seymour Chwast se décrit lui-même comme un anti-conformiste. « Si tu creuses un trou mais qu’il n’est pas au bon endroit, le creuser plus profondément ne vas pas t’aider » – cit. graphisme-echirolles.com –

lesartsdecoratifs La longévité de la carrière de Lemme,l qui couvre deux grands pans de l’histoire de la publicité, est étonnante : il est à la fois contemporain des créations Cappiello et de Cassandre à ses débuts avant la Seconde guerre mondiale et des campagnes décoiffantes de Jacques Séguela. Ses dons pour la caricature seront précieux dans sa carrière de publicitaire. Dans ces deux disciplines, il faut savoir capter et restituer l’essentiel à un public qui n’accorde qu’un regard à ces images. Cette pratique de l’art du raccourci, il la met au service d’une publicité humoristique, voire burlesque. Wim Crouwel « Figure majeure du graphisme européen contemporain, Wim Crouwel, né en 1928, fut aussi directeur du musée Boijmans van Beuningen de Rotterdam, de 1985 à 1993. Sa production, marquée par la rigueur d’un héritage moderniste, révèle également de profondes affinités avec l’art de son époque et reflète une pratique étendue du design, appliquée tant au domaine culturel qu’au domaine commercial : création typographique, identités visuelles, signalétique, affiches, édition, scénographie d’expositions. Ce travail est fondé à la fois sur les inépuisables ressources de la grille, matrice de toute composition, et sur l’exploitation constante de l’écrit en tant qu’élément plastique. Crouwel est notamment l’auteur du très expérimental New Alphabet, célèbre caractère typographique conçu en 1967 pour répondre aux nouvelles exigences technologiques, et qui continue de fasciner les jeunes générations. »

armin hofmann Il y a longtemps que j'ai entrepris une réflexion sur la pédagogie du design graphic et de la manière d'adapter les principes fondateurs de cette pédagogie à l'environnement numérique et interactif dans lequel les étudiants du monde entier sont plongés depuis une dizaine d'années. C'est un débat que je souhaite entamer avec les professionnels et les enseignants parce qu'à l'heure des futurs clics d'or il est plus qu'important de baliser les fondamentaux qui régissent la qualité de la création. Je voulais par la même occasion signaler le travail assez phénoménal qu'à réalisé un enseignant de l'école supérieur d'art appliqués de Bourgogne, Thierry Chancogne dont vous pouvez télécharger à l'adresse ici, l'intégralité de son cours au format pdf. Une somme qui a le mérite de balayer très large tous les champs d'investigations connus à ce jour dans le périmètre de la pédagogie des arts appliqués, et surtout de la communication. Concernant les lignes :

lesartsdecoratifs Vers 1911Études à l’école des Beaux-Arts de Lyon. 1915-1922Blessé à la guerre il rejoint ses parents à Lausanne.Il entre chez l’imprimeur Wolfensberger à Zurich où il apprend la lithographie et dessine ses premières affiches dès 1916 dans un style maniériste.Il réalise une centaine d’affiches pour la Suisse influencées à la fois par Cappiello et le graphisme allemand : Cigarettes Sato, Soieries Grieder, Fourrures Canton PKZ. 1923L’imprimeur Devambez rappelle Loupot en France. Massin typographie la Cantatrice Chauve En 1964 les éditions Gallimard publient un livre-théatre. L’auteur, Massin, directeur artistique des mêmes éditions (de 1958 à 1979) va consacrer plusieurs années à mettre en page, mais je devrais dire à mettre en scène une des pièces de Ionesco les plus surréalistes qui fût. La mise en page de Massin est le reflet fidèle d’une pièce aux situations et textes les plus absurdes.

lesartsdecoratifs Études de peinture à l’école des beaux-arts de Nancy. Il fait la guerre de 1914-1918. Après la guerre, il prend un atelier et fait sa première exposition de peinture à Nancy.

Related: