background preloader

Google : les salariés bousculent le mythe

Google : les salariés bousculent le mythe
Le géant de l'informatique, pourtant auréolé d'une réputation d'entreprise modèle, est loin d'être un Éden pour ses salariés. Entre querelles d'ego et faiblesses managériales, leurs témoignages chamboulent les idées reçues. Florilège. Fréquemment, Google est attaqué de l'extérieur. Depuis sa création, en 1998, on lui a tout reproché: politiques de confidentialité douteuses, violations de droits d'auteur, censure, etc. Les adversaires de la firme, pourtant, ne sont pas les seuls à exposer leurs doléances. • «Arrogance et sexisme» «Beaucoup de gens qui travaillent chez Google ont le sentiment d'avoir tous les droits parce qu'ils sont issus de l'élite», témoigne une ancienne directrice des ressources humaines. • Une sélection drastique… mais des tâches mesquines «Ce qu'il y a de pire dans cette boîte, c'est le décalage entre l'exigence du recrutement et la simplicité d'un grand nombre de missions», écrit Vlad Patryshev, resté trois ans et demi à Mountain View. • La vie en «G»

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2013/11/06/01007-20131106ARTFIG00493-google-les-salaries-bousculent-le-mythe.php

Travailler chez Google, un job pas si fun De jolies couleurs vives, des baby-foot, des hamacs et un toboggan pour se rendre à la cantine, où la nourriture est gratuite. Les bureaux de Google sont souvent comparés à un paradis pour ses employés. Le géant du web serait même "le meilleur employeur du monde" selon Fortune (en anglais). "On est payé pour s'amuser !" s'extasie un employé du bureau parisien dans une vidéo de promotion qui respire la joie de vivre. Travailler chez Google, pour le meilleur ou pour le pire ? Sur Quora, des employés listent les inconvénients à travailler chez le géant du Web. Une carrière chez Google. Le rêve, n'est-ce pas ?

Pour motiver ses salariés, Google mise sur l'interaction et l'autonomisation Chez la firme de Mountain View, motiver ses collaborateurs passe par deux choses : la possibilité de prendre du temps pour travailler sur un projet personnel, et la gratification des personnes qui aident leurs pairs. Pour favoriser l'engagement de ses salariés, Google a décidé de leur laisser plus de temps libre, tout en les incitant à communiquer entre eux. Les managers de la firme de Mountain View sont partis du principe suivant: au cours de la réalisation de leur travail, ingénieurs comme développeurs acquièrent de nombreuses compétences, qu'ils peuvent souhaiter mettre en œuvre dans un cadre plus personnel.

Google une entreprise attentive au bien-être de ses salariés ! Certaines entreprises l’ont compris depuis longtemps : prendre soin de ses employés, c’est payant. Google une entreprise attentive au bonheur de ses salariés et à leur créativité ! Rien de mieux pour augmenter la productivité d’une entreprise, réduire l’absentéisme et les accidents de travail. Pourquoi Google pose les mêmes questions à tous ses candidats? Google fait partie des entreprises les plus attractives de la planète. Au quotidien, le monde entier utilise son moteur de recherche et les différents services qui gravitent autour. Alors forcément, quand on est recruteur au sein d’une entreprise asi attrayante aux yeux des candidats, on doit mettre en place des techniques de recrutement très pointues afin de sélectionner les meilleurs talents. Précédemment, on a pu voir la typologie du CV idéal selon Lazlo Block, le responsable RH de Google. Continuons dans cette direction avec les questions posées aux candidats lors des entretiens d’embauche.

Archives Vendredi, 18 heures : dans la cour d’un superbe hôtel particulier, au cœur du 9e arrondissement parisien, une centaine de salariés de Google trinquent sous le soleil, une bière ou une coupe de champagne à la main. Au siège français, les « Googlers », comme ils s’appellent entre eux, fêtent l’arrivée du week-end lors d’un apéritif hebdomadaire. L’occasion de se mélanger, du stagiaire au patron, et de discuter de projets parfois confidentiels. Tandis que certains jouent au ping-pong, des ingénieurs américains de passage en France se livrent, devant quelques curieux, à une démonstration en avant-première des Google Glass, des lunettes futuristes capables de recevoir des textos, équipées d’un GPS et d’une caméra. « C’est pour ce genre de projets fous que je travaille ici », glisse un salarié.

Tous les chiffres clés sur Google : société, produits et services… Article mis à jour le 22/09/2017, publié initialement le 14/11/2007 Remarque : vous devriez apprécier aussi ces articles : Les produits de Google Le moteur de recherche : ~93% des français utilisent Google contre (seulement) + de 80% aux Etats-UnisEn novembre 2015 (source), Google avait identifié 120 000 milliards de pages, dont 60% environ sont des doublons (contenus dupliqués). A comparer aux 30 trillions de documents indiqués en août 2012. Travailler chez Google, ce n'est pas que du bonheur Une cantine gratuite, des salaires alléchants (88.000 euros par an en moyenne pour un ingénieur), des fauteuils massants ou encore 20% de temps libre pour développer ses projets personnels… A priori, Google paraît l'endroit rêvé pour tout salarié. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard que le groupe américain figure régulièrement parmi les premières places des palmarès consacrant les employeurs préférés des jeunes diplômés. Si travailler chez le géant de la Silicon Valley est une expérience très enrichissante, cela peut bizarrement avoir de mauvais côtés. C'est en tout cas le point de vue de certains anciens employés de la firme de Mountain View, qui échangent leurs critiques sur un fil de discussion du site de questions-réponses Quora, repéré par Business Insider. En voici les plus marquants. > Des employés trop qualifiés

Economie : la vie chez Google Vendredi, 18 heures : dans la cour d’un superbe hôtel particulier, au cœur du 9e arrondissement parisien, une centaine de salariés de Google trinquent sous le soleil, une bière ou une coupe de champagne à la main. Au siège français, les « Googlers », comme ils s’appellent entre eux, fêtent l’arrivée du week-end lors d’un apéritif hebdomadaire. L’occasion de se mélanger, du stagiaire au patron, et de discuter de projets parfois confidentiels. Google: la politique des "20% de temps libre" remise en question? Aux Etats-Unis, un débat agite en ce moment les anciens et les actuels salariés de Google. Il porte sur la fameuse politique des "20% de temps libre", qui depuis les débuts de l'entreprise permet à ses salariés, surtout les ingénieurs, de consacrer 20% de leur temps à des projets personnels. Cette largesse a à la fois permis de développer des produits majeurs, comme Gmail et Adsense, et donné à Google une image d'entreprise idéale auprès des jeunes diplômés. Mais un article sur le site Quartz.com a mis le feu aux poudres en titrant que cette politique était quasiment "morte". Google a répondu officiellement que ce n'était pas le cas, appuyé par d'autres témoignages d'ingénieurs affirmant qu'ils profitaient toujours de cette opportunité. Sur des forums de discussion comme Hacker News, le débat fait rage.

Ces entreprises qui chouchoutent leurs salariés Publié le 20-FEB-12 par ANACT | Imprimer Comme l'explique Lefigaro.fr, Microsoft, Accenture, Total et d'autres rivalisent d'originalité pour accroître le confort au travail de leurs salariés. Objectif: motiver leurs troupes et valoriser leur marque employeur. Dans le hall, une 2CV rouge trône sur une moquette bleue. Google Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Google Inc. Logo de Google Google s'est donné comme mission « d'organiser l'information à l'échelle mondiale et de la rendre universellement accessible et utile »[5]. Eric Schmidt en a été le CEO jusqu'au et est désormais remplacé par Larry Page[6]. Economie : la vie chez Google Vendredi, 18 heures : dans la cour d’un superbe hôtel particulier, au cœur du 9e arrondissement parisien, une centaine de salariés de Google trinquent sous le soleil, une bière ou une coupe de champagne à la main. Au siège français, les « Googlers », comme ils s’appellent entre eux, fêtent l’arrivée du week-end lors d’un apéritif hebdomadaire. L’occasion de se mélanger, du stagiaire au patron, et de discuter de projets parfois confidentiels.

11 qualités que Google recherche chez ses candidats Avez-vous le profil idéal pour être engagé dans cette société qui offre des conditions de travail rêvées à ses employés ? Google reçoit entre 2,5 et 3,5 millions de candidatures par an. L'entreprise ne recrute que 4 000 personnes environ. Laszlo Bock, vice-président chargé des RH, dirige cette procédure hyper sélective.

Related: