background preloader

Futurisme, Rayonnisme, Orphisme

Futurisme, Rayonnisme, Orphisme
Dossiers pédagogiques/Collections du Musée Un mouvement, une période LES AVANT-GARDES avant 1914 : l'héritage du cubisme Les artistes et leurs œuvres Umberto Boccioni, Nature morte à la bouteille, 1912 Luigi Russolo, Dynamisme d'une automobile, 1912-1913 Michel Larionov, Journée ensoleillée,1913-1914 Nathalie Gontcharova, Les Porteuses 1911 Robert Delaunay, Une fenêtre, 1912-1913 Sonia Delaunay, Prismes électriques, 1914 Textes de référence F. Chronologie Bibliographie sélective Ce dossier s’inscrit dans une série Un mouvement, une période, qui sera régulièrement augmentée dans cette partie du site *À NOTER Les collections du Musée comportent 59 000 œuvres. Pour en savoir plus sur les collections du Musée : www.centrepompidou.fr/musee Les avant-gardes avant 1914 : l'héritage du Cubisme La recherche artistique européenne connaît autour de 1910 une accélération sans précédent. Après la guerre, leur optimisme commun n’est plus d’actualité. Les artistes et leurs œuvres Umberto Boccioni F. 1. 2.

l’art et le politique L’art a une fonction politique comme en témoigne l’existence de la censure. L’art dérange les pouvoirs en place, car il est liberté. Pourtant, n’est-ce pas accorder trop d’importance à une activité de divertissement et d’imagination ?A travers ces oeuvres d’art d’autrefois et d’aujourd’hui, nous verrons combien la relation de l’art avec le politique est parfois étroite et intimement liée. C’est à se demander si les artistes n’ont pas d’autres choix que de servir ou de dénoncer la politique dont ils sont les témoins. Ou alors, selon d’autres sons de cloche, l’art engagé serait aujourd’hui remplacé par le documentaire qui connaît un essor non négligeable dans la sphère des médias. Simone Martini représente Guidoriccio da Fogliano qui fut d’abord chargé de collecter les impôts dans les villages avant d’offrir ses services à la ville de Sienne. David a peint la Mort de Marat avec un tel brio que ce tableau est devenu une icône politique et artistique. Picasso peint Le célèbre Guernica.

Le mouvement des images Dossiers pédagogiques Parcours exposition Cinéma et arts plastiques. Une redéfinition réciproque Défilement. Montage. Projection. Le récit. Repères chronologiques Bibliographie sélective CinÉma et Arts plastiques Une redÉfinition rÉciproque « Veuillez éteindre la lumière. Lorsque l’on pénètre dans le Musée pour découvrir l’accrochage des collections contemporaines intitulé Le mouvement des images, on est tout d’abord surpris par la couleur noire qui recouvre les cimaises et la pénombre qui règne dans les salles. Tel est bien l’enjeu de cette présentation qui actualise la question, notamment en utilisant la technologie numérique pour présenter des films en boucle, en éliminant la contrainte temporelle d’un début et d’une fin de séance : les films numérisés sont toujours visibles et sont par conséquent présentés comme des tableaux. Avertissement Certaines œuvres peuvent choquer la sensibilité des jeunes visiteurs : Nan Goldin, Heart Beat, salle 7 Paul Sharits, Piece Mandala/End war, rue.

DADA Dossier pédagogique - Parcours Exposition Introduction Provocation, anti-peinture, profanation Paris et New York. Marcel Duchamp, Francis Picabia, Man Ray Hasard et abstraction Zürich. Le photomontage Berlin. Le collage selon Max Ernst Cologne. Merz ou le principe d’assemblage d’objets et de matériauxHanovre. Bibliographie sélective Introduction Depuis 1966, aucune grande exposition n’avait été consacrée en France à Dada, l’un des mouvements les plus marquants de l’avant-garde historique. Né en Suisse durant la Première Guerre mondiale autour d’un groupe d’artistes, d’écrivains, de musiciens cosmopolites réfractaires à la guerre et au système culturel et social qui y aboutit, le mouvement Dada proclame un mépris rageur pour les valeurs en place, y compris celle de l’art. Provocation, anti-peinture, profanation Paris et New York. Marcel Duchamp (1887-1968) Les Ready-mades Marcel Duchamp. En 1915 Duchamp s’installe aux Etats-Unis. Marcel Duchamp. Francis Picabia (1879-1953) Francis Picabia.

Danser sa vie Robert Morris, Site, 1963 Performance au Surplus Dance Theater, Stage 73, New York, 1963 Danseurs : Carolee Schneemann et Robert Morris Film 16 mm, noir et blanc, sonore, 18’30” L’exposition : une approche inédite de l’art moderne et contemporainL’art du corps en mouvement Les artistes plasticiens ont souvent réalisé des décors, fonds de scène, rideaux ou costumes, pour des chorégraphes. Ainsi recentrée sur ce dialogue encore peu étudié entre art et danse, l'exposition présente, à travers un parcours en trois actes − la danse comme expression de soi, danse et abstraction, danse et performance −, près de 450 œuvres de Matisse à Andy Warhol, de Nijinski à Merce Cunningham, d’Olafur Eliasson à Ange Leccia ; des œuvres et chorégraphies majeures, souvent expérimentales et révolutionnaires, depuis la remise en cause du ballet classique autour de 1900 jusqu'à des pièces très récentes où danse et performance artistique se trouvent réunies. Isadora Duncan (1877-1927) Antoine Bourdelle (1861-1929)

LE FUTURISME À PARIS, UNE AVANT-GARDE EXPLOSIVE LE FUTURISME À PARIS sommaire / 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7 / 8 / 9 / 10 / ressources L’exposition des peintres futuristes en 1912, galerie Bernheim-Jeune, À Paris Cette section reconstitue l’exposition historique des peintres italiens de février 1912 à Paris. Elle rassemble la plupart des trente-quatre tableaux qui y figuraient (parmi lesquels les chefs-d’œuvre présentés dans la salle permanente du futurisme du MoMA de New York). > Avril-mai 1910, le Manifeste des Peintres futuristes > 5 février 1912 : en lettres de néon illuminant la nuit : Boccioni – Carrà – Russolo – Severini > « Les exposants au public » : le cubisme est un « académisme masqué » avril-mai 1910, Le Manifeste des Peintres futuristes Écouter des extraits du Manifeste des Peintres futuristes, 1910 Manifeste des Peintres futuristes, 11 avril 1910 U. Le geste que nous voulons reproduire sur la toile ne sera plus un instant fixé du dynamisme universel. Premières expositions futuristes à Milan, 1910-1911 De gauche à droite : L.

Artistes à l'oeuvre (1/4) : Six créateurs au travail Dans une société artistique mondialisée - où la création n'a plus guère d'identité nationale, à l'heure de l'art numérique, alors que le marché de l'art est marqué par une financiarisation délirante et que les professions artistiques traversent une précarité inédite : les artistes évoluent aujourd'hui dans un paysage inédit. La vitesse des échanges et le surcroît d'argent stimulant le prêt-à-penser et le radicalisme, il était temps de laisser la parole aux artistes, dont la position inédite dans la société est toujours éclairante. Cette parole, forcément subjective, résonne avant tout comme un hommage au souffle créateur de la vie artistique française. Episode 1 : Six créateurs au travail Ils font corps avec les nouvelles technologies, la plasticité des mots, la peinture ou le vivant : dans leurs ateliers, six artistes interrogent leur relation à la création, à leur médium et au public. La mission, c'est essayer de se débarrasser du filtre de la logique, de notre façon de penser. Liens

Art cinétique Dossiers pédagogiques - Collections du Musée Un mouvement, une période Éloge de l’instabilité Une histoire d’appellation Les origines Caractéristiques communes et divergences Les artistes et leurs œuvres • Victor Vasarely, Bi-forme, 1962 • Yacoov Agam, Double métamorphose III - Contrepoint et enchaînement, 1968-1969 • Carlos Cruz-Diez, Physichromie n° 506, 1970 • Jésus Raphael Soto, Gran doble escritura (Grande écriture double), 1977 • François Morellet, Néon bilingue et aléatoire, 1971 • Julio Le Parc, Multiple, 1970 • Joël Stein, Neuf trièdres ou Trièdre à 9 cellules, 1963 • Francisco Sobrino, Sculpture permutationnelle, 1967-1968 • Vassilakis Takis, Musicale, 1977 • Piotr Kowalski, Identité (n°2), 1973 Textes de référence Chronologie Bibliographie Éloge de L’InstabilitÉ Une histoire d’appellation L’expression Art cinétique est pour la première fois employée par une institution muséale, le Kunstgewerbemuseum, actuel Museum für Gestaltung de Zürich, en 1960. les Origines Les constructivistes

Tristan Tzara, révolté perpétuel au coeur du XXe siècle L'exposition "Tristan Tzara, l'homme approximatif. Poète, écrivain d'art, collectionneur", qui tire son nom d'une oeuvre de l'écrivain d'origine roumaine, se tient du 24 septembre au 17 janvier au Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg (MAMCS). Cette exposition en propose une lecture chronologique à travers un ensemble de 450 d’œuvres d’artistes amis de Tzara, d’une sélection de pièces d'art extra-occidental (Afrique, Océanie, méso-Amérique) et d’art brut et d’une importante sélection documentaire sur Tristan Tzara.Reportage : I. Michel / P. Tzara à Strasbourg, en toute logique Il s'agit de la "première exposition mondiale sur Tristan Tzara", se réjouit Alain Fontanel, adjoint au maire en charge de l'action culturelle, soulignant que l'artiste était lié à la capitale alsacienne par son amitié avec le sculpteur Hans Arp. Tzara et Dada Au début du parcours, un portrait de Francis Picabia donne à voir un Tristan Tzara au teint bleuté, son célèbre monocle vissé sur l'oeil.

Traces du Sacré Dossiers pédagogiques Parcours exposition Une exposition pluridisciplinaire Inquiétude et nostalgie métaphysiques L’aspiration à l’invisible Sentiment cosmique et recherche d’absolu Dionysiaque Érotisme et offense Apocalypse Nouvelles perceptions et sagesses orientales Du spirituel aujourd’hui Bibliographie sélective Plan de l’exposition Autour de l’exposition Une exposition PLURIDISCIPLINAIRE L’exposition Traces du Sacré. L’exposition se situe à la croisée de l’histoire de l’art, de la philosophie, de la théologie, de l’ethnologie, de l’anthropologie, de la psychanalyse et de la politique. Une telle thématique n’est pas anodine au regard des multiples résurgences du religieux dans la sphère publique et politique de notre monde contemporain. Autour de l’exposition, le Centre Pompidou affirme sa vocation pluridisciplinaire et propose un large programme de films, vidéos, concerts, un spectacle de danse, un cycle de conférences. Les œuvres de Francis Bacon sont emblématiques ici. Bibliographie sÉlective

Related: