background preloader

Dan Ariely: Qu'est-ce qui nous apporte de la satisfaction dans notre travail ?

Dan Ariely: Qu'est-ce qui nous apporte de la satisfaction dans notre travail ?

http://www.ted.com/talks/dan_ariely_what_makes_us_feel_good_about_our_work.html

Related:  Developpement personnel

Mashup, remix, sample, machinima,… au risque du droit d’auteur Re-cut, échantillonnage, art-collage, fancfiction, … ou autres formes de créations, qu’importe la technique employée ! Toutes ces créations, fondées sur des œuvres déjà existantes, impliquent la copie, la transformation, la diffusion et le partage, soit des pratiques couvertes par un droit d’auteur ainsi que par des droits voisins accordés à l’artiste-interprète et au producteur d’une œuvre audiovisuelle ou sonore. Écrit pour le n°11 de « De ligne en ligne » édité par la BPI, publié pour illustrer plusieurs expositions… à découvrir Quels droits ? uk.businessinsider Futurists...and the 'End of Work' I was watching Jaron Lanier, an early Internet pioneer, talking with FT Business about the new digital economies, and why free information is not a good idea. Mr. Lanier says he was one of the first in advocating digitizing the music industry and he used to argue that free music would enable artists to make money from live shows and merchandising. The benefits of digitization are numerous.

Une victoire pour le domaine public : un cas de copyfraud reconnu par un juge français Le Tribunal de Grande Instance de Paris a rendu le 27 mars dernier un jugement intéressant, dans la mesure où il se prononce sur une pratique de copyfraud, c’est-à-dire une revendication abusive de droits sur le domaine public. Comme le dit très justement Pier-Carl Langlais, le copyfraud c’est "l’inverse du piratage", mais il n’existe que très peu de décisions en France ayant eu à connaître de ce genre de cas. Illuminated Bible. Closeup. Domaine public. Sustainable lifestyles and the future of work Learnings from "The Employment Dilemma and the Future of Work" Comment on 1996 draft report to the Club of Rome by Orio Giarini and Patrick Liedtke MandateRecognition of concrete possibilities vs. aspirationsNew understanding of wealthNew understanding of workNew understanding of employmentGlobalization as global opportunity?Developing non-monetarized activitiesWork and identityMulti-layer system of workConclusion

Gestion du temps: savoir distinguer l'urgence de l'importance Après des études de langues et l'exercice du métier d'assistante de direction pendant 25 ans, Elisabeth Durand-Mirtain est depuis une dizaine d'années consultante-formatrice indépendante bilingue sur des thèmes de développement de l'efficacité personnelle et professionnelle (organisation, communication, développement personnel et secrétaires/assistant(e)s) pour des entreprises, des PME/PMI, l'Administration, des écoles, etc. en France et à l'étranger, ainsi que pour tout type de public. Responsable des Relations Publiques d'European Management Assistants France (EUMA) (www.euma-france.org), elle a également été Présidente France, puis Vice-Présidente Europe, elle est également Intervenante pour une Licence Professionnelle en Ressources Humaines et membre du projet EURO-AST (European Assistant), certification européenne de l'assistant(e) avec le Ministère de l'Éducation Nationale et des partenaires de 7 autres pays (www.euroast.eu). Contact: Tél.: 06 13 51 11 26

The Future Of Work Is Play Humans love games. Just check the current news cycle for evidence: The Xbox 360’s sleek, new controller-free gaming device, Kinect, is the fastest-selling consumer electronic product ever. Foursquare has attracted millions of badge-seeking users and aspiring “mayors.” Transformez vraiment vos idées en projets avec le livre de Franck Maintenay Franck Maintenay signe un livre remarquable non seulement sur Freeplane, dont il est l’expert francophone. Mais aussi sur le mindmapping et sur la gestion de projet à l’aide de la pensée visuelle. Je viens de terminer la lecture de "Mind Mapping, transformez vos idées en projet avec Freeplane" de Franck Maintenay, l’animateur du blog Freemind par l’exemple.

The changing nature of work Frances Coppola explores how increasing automation is fundamentally shifting the nature of work away from 'making stuff' towards personal services. One of the most interesting issues to arise in the course of the "comment-athon" on my post "The Golden Calf" was the suggestion that the link between money and work is broken, and indeed that there is no longer a reliable link between "earning" and working. This is a logical consequence of two things: firstly, increased automation of production means the number of people needed to produce enough goods to meet people's basic needs is declining; secondly, an increasing number of people do considerable amounts of pro bono" work that is directly beneficial to society. Of course, there has always been pro bono work.

La gestion du temps - Les Amphis de France 5 La gestion du temps La gestion du temps doit permettre à chacun d'être organisé et d'avoir une vie équilibrée. Pour cela, il faut identifier, évaluer, hiérarchiser et organiser ses activités. C'est un état d'esprit et une affaire de technique. Our future depends on the humanization of work One of the reasons that my focus is increasingly shifting to the future of work is that it is in fact a large part of the future of humanity. And if we don’t get this right it might not look pretty. The two primary drivers of a changing work landscape in coming years remote work and work automation. Almost all work will be able to be done anywhere, and a growing proportion of today’s jobs will be supplanted by machines. The replacement of human workers by machines is of course a large part of human history, and so far we have consistently created new jobs faster than old jobs have disappeared. However machine capabilities – including robotics, spatial cognition, and natural language processing – are developing so fast that there is a real chance that there will be insufficient new jobs to replace the ones that disappear.

Related: