background preloader

Panoptique

Panoptique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Schéma représentant le principe du panoptique. « La morale réformée, la santé préservée, l'industrie revigorée, l'instruction diffusée, les charges publiques allégées, l'économie fortifiée — le nœud gordien des lois sur les pauvres non pas tranché, mais dénoué — tout cela par une simple idée architecturale. » — Jeremy Bentham, Le Panoptique, 1780. (L'ouvrage, de 56 pages, est traduit de l'anglais et imprimé par ordre de l'Assemblée législative en 1791[1].) Le panoptique selon Bentham[modifier | modifier le code] L'idée de Bentham est inspirée par des plans d'usine mis au point pour une surveillance et une coordination efficace des ouvriers. Bentham lui-même souhaitait une mise en abyme de la surveillance, les surveillants eux-mêmes devant être surveillés par des surveillants venus de l'extérieur, afin de limiter la maltraitance des détenus et les abus de pouvoir : Histoire[modifier | modifier le code] Selon Neil Davie,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Panoptique

Related:  Prison + Caserne - Partie IIIarchitecturesSociétélouishch

Énap - Ressources en ligne / Parcours thématiques / Regards sur l'architecture carcérale - 19ème - 20ème siècles / Variations architecturales autour de l'emprisonnement cellulaire Au 19ème siècle, deux modèles de systèmes cellulaires coexistent. Tous deux font de l’isolement et du travail les instruments de la transformation et de l’amendement du détenu, mais ils diffèrent dans leur mise en œuvre : - le système pennsylvanien : il préconise un emprisonnement cellulaire strict, avec séparation de jour comme de nuit - le système auburnien : les détenus sont isolés en cellule individuelle durant la nuit, mais travaillent pendant la journée dans de grands ateliers communs. Dans les années 1830, juristes, architectes, administrateurs et politiques prennent position pour l’un ou l’autre système. Les débats sont vifs et nombreux mais à partir de 1840, c’est le système pennsylvanien, combiné au modèle panoptique de BENTHAM*, qui devient la référence architecturale dominante en France. Cependant au cours du siècle, des décisions de l’administration, sous le Second empire par exemple, ont pu modifier la préférence pour le modèle cellulaire jugé trop coûteux.

Mundaneum Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Mundaneum, ouvert au public depuis 1998, est un centre d'archives de la Fédération Wallonie-Bruxelles et un espace d'expositions temporaires situé dans la ville de Mons, dans la province de Hainaut en Belgique. À l'origine, il était situé à Bruxelles. Conspiracy Watch met en ligne une vidéo pour combattre le préjugé sur "les juifs et l'argent" La vidéo, qui dure environ quatre minutes, a été mise en ligne vendredi. Il s'agit de répondre à la recrudescence des actes antisémites. "C'est un Juif, il doit être riche". Puis plus loin : "On sait que les Juifs ont de l'argent". Plusieurs faits-divers ont illustré au cours des dernières années la persistance du préjugé sur "les juifs et l'argent". Pour le combattre, Conspiracy Watch et la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) ont mis en ligne un vidéo, samedi 22 février.

start Summehill School Créer des lieux d'échanges, de partages des lieux qui provoquent la rencontre un espace vivant (réappropriation d'un espace) (projection utopique) (construire ensemble) (matérialiser des échanges) nomadisme du savoir / école mobile Neutralité du réseau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Symbole de la neutralité du réseau Tim Wu (en), professeur de droit à l'université Columbia à New York, a popularisé le concept de neutralité du Net dans un article paru en 2003 et intitulé Network Neutrality, Broadband Discrimination[1].

Énap - Ressources en ligne / Parcours thématiques / Regards sur l'architecture carcérale - 19ème - 20ème siècles L'école Métiers et concours Formation initiale Formation continue Melvil Dewey Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Dewey. Melvil Dewey La réforme Macron de l’université Au moment où commencent les choses sérieuses, à savoir la mise en place concrète de la loi ORE (Orientation et Réussite des Étudiants) qui, à travers la production par chaque formation universitaire de prérequis (appelés « attendus »), remet en cause le principe sacré de la liberté d’accès à l’université de tous les bacheliers de France et de Navarre [1], ce texte souhaite revenir sur certains enjeux de cette réforme qui semblent insuffisamment évoqués dans les débats en cours. Celle-ci est en effet historique dans la mesure où, depuis l’échec du projet Devaquet de 1986, toute idée de sélection à l’université a été exclue par les gouvernements de notre pays. Or cette loi, malgré ses précautions sémantiques, vise à faire sauter ce verrou et entrer l’université française dans une nouvelle ère.

TINnJCRskT TRANSLATIONS : Version de consultation (en développement): *To add a link : *ex.t*zB*eg*- (It) (en) | Enzo Mari, Autoproduzione | (fr) | Robert Filiou, L'esclave | ###############################################*--------------------*(FR) en ce moment*(EN) (at the moment)*(DE) (jetzt)*(IT) (al momento)*(SP) (ahora)*(NL) (op dit moment)*(CAT) (ara)*(RU) (в этот момент)*--------------------%%%%%%%%%%

Voir le sujet - [HELP] Les manifestations d'un dictature numérique La Dictature au Quotidien Outre ses aspects politiques déjà exposés, quels sont les instruments de la dictature des IA ? Fichage de l’ADN Tout homme de Mars a bénéficié du traitement de longévité dans les centres médicaux du gouvernement. Accessoirement, c’est aussi le moyen infaillible de cataloguer l’ensemble du code génétique des habitants de Mars. Seuls les Mystiques et les personnes ayant bénéficié du traitement « au noir » (ce qui est très cher, risqué et totalement illégal) ne sont pas dans les banques de données des IA.

L’architecture carcérale : des mots et des murs, dir. F. Dieu et P. Mbanzoulou 1L’architecture carcérale présente les actes d’un colloque organisé en décembre 2010 à l’occasion du dixième anniversaire de la délocalisation, à Agen, de l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (ENAP). L’ouvrage est illustré de nombreux documents iconographiques provenant du fonds de plans d’architectes et de collections photographiques sur les établissements pénitentiaires conservés au Centre de ressources sur l’histoire des crimes et des peines (CRHCP) de l’ENAP. Comme l’indique le jeu de mots dans le sous-titre de l’ouvrage ‘des mots et des murs’, l’argumentation des différentes contributions qui le composent s’ancre dans la pensée de Michel Foucault sur l’enfermement, telle qu’elle est développée dans Surveiller et punir (1975) plus particulièrement, mais pas exclusivement. L’ensemble offre une abondante source d’information sur la prison et son architecture depuis le XIXe siècle, à travers l’étude de trois axes : l’utopie, les constructions et les usages pénitentiaires.

L'Homme qui voulait classer le Monde, Paul Otlet Documentaire de création - 60' - DigiBeta - Stéréo - Couleur - Version fr, ang, nlDocumentory - 60' - DigiBeta - Stéréo - Color - English, Dutch, French DVD available - DVD disponible Livre disponible - Book available Scénario: Françoise Levie et Benoît Peeters Image: Wim Le Compte Son: Benoît Bruwier Montage: Anne Christophe Voix: Michel Guillou, Manuella Servais Musique: Johan Hoogewijs Montage Son: Original Flavour Avec le concours du Mundaneum (Mons), de la Fondation Le Corbusier (Paris) et du Musée Hendrik Andersen (Rome) Producteurs exécutifs: Pierre Levie et Anna Van der Wee Producteur associé: Bill Binnemans Production: Sofidoc, Wild Heart Productions, Memento Productions, RTBF Charleroi. Avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française de Belgique et des télédistributeurs wallons et du Fonds Film in Vlaanderen.

Related: