background preloader

Prison

Facebook Twitter

La prison, quelles alternatives  -  Jacques Lesage de la Haye. Jacques Lesage de la Haye est psychologue, psychanalyste, ancien détenu et était militant du Groupe Information Prisons et du Comité d'Action des Prisonniers (CAP), il y a de cela presque une trentaine d'années.

La prison, quelles alternatives  -  Jacques Lesage de la Haye

Christophe Soulié : Le thème de ce soir c'est la prison, c'est un thème qui est toujours d'actualité, notamment par rapport à deux choses. Le nombre de suicides en prison qui a été publié ; l'année n'est pas tout à fait finie mais on sait qu'il y a énormément de suicides en prison, et Jacques y reviendra peut-être ce soir. L'autre chiffre à prendre en compte, c'est le nombre de détenus, puisqu'on arrive à 60 000 détenus, ce qui est un chiffre gigantesque. C’est là que ça devient un thème d'actualité mais je dirais que la prison est toujours un thème d'actualité et que malheureusement on ne pose jamais la question de qui va en prison, qui se retrouve en prison, comment, pourquoi ? Et ça c'est une question fondamentale et c'est une question politique. La justice transformatrice : confronter les violences interpersonnelles sans police ni tribunal. Date de l'événement: 22 Jan 2014 - 17:15 lieu: Café des arts de l'UQAM, Judith-Jasmin (J-6170) En tant que militant-es, nous combattons la violence des oppressions.

La justice transformatrice : confronter les violences interpersonnelles sans police ni tribunal

Pourtant, nous avons tendance à reproduire des comportements violents (psychologiquement, sexuellement et physiquement) au sein de nos réseaux. On peut même parfois considérer qu’il y a autant d’agressions à l’intérieur des mouvements sociaux qu’à l’extérieur. Les outils que nous avons à notre disposition dans les milieux francophones sont minces : d’un côté on peut contacter la police et déposer une plainte (ce qui ne nous réjouit pas et risque de ne rien résoudre), de l’autre on peut répondre à la violence par la violence (ce qui peut entrainer une spirale de la violence très destructive). D’autres solutions ont été développées dans les réseaux militants anglophones, comme la justice transformative.

Dans cet atelier interactif, nous verrons l’histoire, les théories, les principes et les étapes de la justice transformatrice. Are Black Women Paying the Costs of Incarceration? With more than 2.4 million people in jails and prisons, the United States spends $80 billion a year to sustain its system of incarceration—more than it spends on education, housing, and other important services that could prevent crime in our communities.

Are Black Women Paying the Costs of Incarceration?

Locking people up is expensive -- and few groups understand that better than black women. I’ve paid more than my share of legal fees to support a loved one who was trying to recover from incarceration -- and I know that I am not alone. In a society that stigmatizes incarceration, access to employment, housing, treatment for addiction, and other important services are often nearly impossible to access without the support of a loved one who might be more stable -- even if only marginally so. According to Who Pays? According to the report, in 63 percent of cases family members of incarcerated people were responsible for court-related costs associated with conviction. Importantly, like the Who Pays? Monique W. Michelle-alexander-the-new-jim-crow-2010.pdf.

These facts about prisons will scare the sh*t out of you. Study Reveals the Financial Impact of Mass Incarceration on Families. A new study looks beyond the oft-reported topline numbers surrounding incarceration in America to capture the personal costs associated with having a family member in the penal system.

Study Reveals the Financial Impact of Mass Incarceration on Families

“Who Pays? The True Cost of Incarceration on Families” quantifies the real and lasting collateral damage of mass incarceration, from mental health support to loss of children, to permanent decreases in earning potential. Conducted by the Ella Baker Center for Human Rights, Forward Together and Research Action Design, the project spanned the course of a year. During that time, researchers interviewed nearly 1,500 ex-offenders, their families and their employers with the assistance of 20 community-based organizations.

Trafic de persil, réchaud bricolé : quand les taulards cuisinent en cellule. Un après-midi, dans la cour de promenade de la prison de la Santé.

Trafic de persil, réchaud bricolé : quand les taulards cuisinent en cellule

Nous sommes au beau milieu des années 1990 et tout le monde ne parle que d’une émission télé. Un peu plus tôt dans la journée, la star du petit écran Maïté a usé de toutes ses forces pour tuer une anguille. L’anecdote est racontée par Philippe Leclercq, incarcéré à l’époque dans la prison parisienne : « Ses émissions étaient vraiment très commentées. On n’en manquait pas une. Des cuistots dans les prisons ? 1Où trouver les ingrédients ? Vidéo - La cusine en prison, vue par Scorcese Pour Bruno, auteur du blog « Bruno des Baumettes » (link is external), la cuisine est devenue un véritable art en cabane. Pour passer commande, ils doivent remplir des « bons de cantine » . « On ne peut pas utiliser seulement ce qu’on achète. Pour Philippe Leclercq, libéré après trois ans à la Santé (75), le truc, c’est de faire des réserves.

. « Je faisais des conserves avec des bocaux de confiture et de l’huile. Matons complices Cours de cuisine.