background preloader

Prison

Facebook Twitter

Code de procédure pénale (France) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Code de procédure pénale (France)

Le code entre en vigueur le sur le territoire métropolitain, en même temps que la réforme judiciaire voulue par le général de Gaulle. Il entre en vigueur le 1er mars 1962 dans les départements d'outre-mer, date également prévue pour l'Algérie. Le code de procédure pénale se manifeste par deux impératifs : sécurité et liberté[réf. nécessaire], se faisant l'écho des revendications des idéaux de la Résistance et de la nécessité de garantir une procédure digne (sincérité des preuves, pas d'aveu forcé, pas de recours aux narcotiques). Il a trois objectifs principaux : "La prison doit changer, la prison va changer" avait-il dit. Le 16 novembre dernier paraissait chez Flammarion "la prison doit changer, la prison va changer" avait-il dit.

"La prison doit changer, la prison va changer" avait-il dit

Dix ans de politique pénitentiaire sous les regards croisés de Véronique Vasseur et Gabriel Mouesca autour d'une question : depuis les rapports parlementaires de 2000 la prison a-t-elle changé ? Véronique Vasseur est médecin hospitalier à l'Assistance publique - hôpitaux de Paris et auteur de Médecin-chef à la prison de la santé (Le Cherche Midi, 2000) Gabriel Mouesca, militant basque et ancien détenu est également ancien président de l'OIP et auteur de la Nuque Raide ( Philippe Rey, 2006) Prologue.

Tpe prison pdf. Prison de Fresnes: Rats, surpopulation... Des atteintes graves aux droits fon... PRISON Douze contrôleurs ont constaté un nombre important de « dysfonctionnements et d’atteintes graves aux droits fondamentaux des personnes incarcérées à Fresnes »… Romain Lescurieux Twitter.

Prison de Fresnes: Rats, surpopulation... Des atteintes graves aux droits fon...

Jacqueline Sauvage passera les fêtes de Noël en prison. 20 Minutes avec agence Publié le Mis à jour le Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, passera les fêtes seule et derrière les barreaux.

Jacqueline Sauvage passera les fêtes de Noël en prison

Elle n'a pas déposé de demande de permission de sortir, ses avocats l'en auraient dissuadée pour des raisons d'engorgement des dossiers, comme le précise Franceinfo. Grâce de Jacqueline Sauvage: Quatre questions sur une libération. JUSTICE Condamnée pour le meurtre de son mari violent, Jacqueline Sauvage a été graciée totalement par le président de la République ce mercredi...

Grâce de Jacqueline Sauvage: Quatre questions sur une libération

N.Beu. et M.B. Publié le Mis à jour le Jacqueline Sauvage est sortie de prison. Condamnée en 2014 à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, la sexagénaire érigée en symbole des violences à l’égard des femmes a fait l’objet, ce mercredi, d’une grâce totale accordée par le président de la République. Une décision qui étonne, alors que François Hollande avait opté pour la grâce partielle en début d’année. Pourquoi François Hollande a-t-il changé d’avis ? REINSERTION DES DETENUS. A.N.I.T. : Association Nationale des Intervenants en toxicomanie 8, rue de l’Haye 69 230 Saint Genis Laval tél : 04 78 56 46 00 fax : 04 72 39 97 58.

REINSERTION DES DETENUS

Nourriture, télé : la prison fait son beurre sur le « cantinage »

Svt

Les dégâts invisibilisés des inégalités sociales et des discriminations sexis... Saïd Bouamama 7 janvier 2015 Les statistiques dites « ethniques » sont interdites en France.

Les dégâts invisibilisés des inégalités sociales et des discriminations sexis...

Cette hypocrisie collective a pour résultat une sous-estimation de la violence institutionnelle de notre système social et de ses dégâts sur les personnes. Les statistique « sociales » ne sont pas interdites (pas encore ?) Et permettent une première approche de cette violence. Prison, justice et classes sociales. Site du sénat. L’origine sociale des détenus. 8 décembre 2003 - Un quart des détenus a quitté l’école avant d’avoir 16 ans, trois quarts avant 18 ans.

L’origine sociale des détenus

Un quart des détenus a quitté l’école avant d’avoir 16 ans, trois quarts avant 18 ans. Les indicateurs socio-démographiques (profession, âge de fin d’études) indiquent une sur-représentation des catégories sociales les plus démunies en prison. La probabilité d’être incarcéré diminue très nettement avec la longueur des études poursuivies : elle est dix fois plus faible pour les hommes ayant terminé leurs études après 25 ans que pour ceux qui les ont interrompues avant 18 ans. Parmi les hommes incarcérés de moins de trente ans, la moitié a fini ses études avant 18 ans, soit trois ans plus tôt que pour la population générale. Les professions intermédiaires et les cadres supérieurs sont nettement moins représentés en prison, à l’inverse des ouvriers et des artisans et commerçants.

Pour en savoir plus : L’histoire familiale des hommes détenus (Insee) Les conditions de détention dans les établissements pénitentiaires en France ... Comme le souligne Mme Anne-Marie Marchetti dans un livre récent, " la notion de pauvreté semble incompatible avec le principe même de détention : les besoins des personnes incarcérées étant nécessairement assurés du fait même de leur incarcération.

Les conditions de détention dans les établissements pénitentiaires en France ...

". La réalité est tout autre. L'argent est roi en prison et les inégalités qui caractérisent la société sont aggravées en milieu carcéral. Les indigents subissent une détention dans des conditions plus difficiles et font l'objet au mieux d'un ostracisme, au pire d'exploitations de toute sorte. Prison : les 4 inégalités dont sont victimes les femmes. Par Marie de Fournas , Avec AFP En minorité donc discriminées.

Prison : les 4 inégalités dont sont victimes les femmes

Selon un rapport du contrôleur général des prisons, les femmes incarcérées seraient victimes de fortes discriminations dans l'exercice de leurs droits fondamentaux. S'inscrire au site et à la newsletter Le quotidien - Lagazette.fr. Dans l'enfer des cachots de la Bastille  À Paris, la bibliothèque de l'Arsenal évoque le quotidien de la prison avant sa destruction le 14 juillet 1789. Symbole de l'arbitraire royal et de l'inégalité, la Bastille fait l'objet d'une exposition passionnante à la bibliothèque de l'Arsenal, à Paris.

À l'aide de 250 objets forts - comme la chemise du régicide Damiens ou une paire de lourdes clés -, l'Arsenal montre ce que fut vraiment cette prison. Comment y (sur)vivait-on ? Pourquoi y était-on envoyé ? Pouvait-on s'en échapper? Vous utilisez un bloqueur de publicité Pour poursuivre la lecture de nos articles, nous vous proposons deux solutions : Tout Le Figaro en illimité Le journal en numérique dès 22h Le site Premium, sans publicité L’information sur tous les écrans 1 MOIS D’ESSAI GRATUIT En 1660, la Bastille est un lieu de détention parmi d'autres.

La monarchie entendait réprimer toute atteinte à l'ordre religieux, moral et politique, et les motifs d'embastillement furent nombreux. «La journée sera rude»