background preloader

Metropolis (film, 1927)

Metropolis (film, 1927)
Metropolis est un film expressionniste muet allemand de science fiction produit pendant la courte période de la République de Weimar. Réalisé en 1927 par le cinéaste autrichien Fritz Lang, le film est muet et en noir et blanc. Le scénario est écrit par Lang et sa femme, Thea von Harbou, avec comme acteurs Brigitte Helm, Gustav Fröhlich, Alfred Abel et Rudolf Klein-Rogge. Le film est produit aux Studios Babelsberg par UFA (Universum-Film AG). Le film se décompose en trois actes, Auftakt (commencement) (66 min.), Zwischenspiel (interlude) (28 min.) et Furioso (52 min.). En 2026, Metropolis est une mégapole dans une société dystopique divisée en une ville haute, où vivent les familles intellectuelles dirigeantes, dans l'oisiveté, le luxe et le divertissement, et une ville basse, où les travailleurs font fonctionner la ville et sont opprimés par la classe dirigeante. Le générique cite également : Les gens créatifsLes hommes machinesLa MortLes sept péchés capitaux H. 1927 en science-fiction Related:  French Steampunk

STEFANPARIS, du dieselpunk-art mais pas que ça ! Mercredi 12 octobre 2011 3 12 /10 /Oct /2011 00:07 Pour vous accompagner dans la lecture de cet article pressez, svp,le bouton du player deezer ... Pour ceux qui débarquent, je suis grand amateur de deux genres culturels, pour l'instant un peu underground, portant les drôle de noms de Steampunk et Dieselpunk. J'ai écris des petits articles pour modestement présenter ces genres à ceux que cela peut intéresser. Pour illustrer ces articles j'ai écumé le net afin de trouver des images emblématiques, pour le dieselpunk j'ai notamment trouvé celle-ci : Lorsque je me suis inscrit sur un site de dieselpunk américain (comment ça j'ai rien d'autre à foutre !?) Dernièer minute Stefan à publié un excellent ouvrage qui compile un bonne partie de ses ouvres DIESEL CITY, voir mon article de présentation ici. Autre surprise je découvre ce qui ressemble à un groupe des années 80 que j'aimai bien : Kid Creole and the coconuts.

Importance du DIY, Do It Yourself VAPEUR BROUILLON | Carnet de route d'Arthur Morgan (Gentleman Time-traveller en perpétuel émerveillement). Objets/Items - Vincent Bénard, a.k.a. futuravapeur Ma toute dernière réalisation, tous les détails ICI. Cet objet et en vente 65 euros hors frais de port - personnalisable sur demande. Me contacter Ce travail de commande pour un heureux mécène en vue d'un jeu de rôle grandeur nature m'a permis de me frotter à nouveau à un de mes univers de prédilection: le post-apocalyptique. Semblant usiné fiable et solide en vue d'une utilisation militaire cet engin semble être tombé entre les mains d'individus encore moins recommandables. Améliorée et rafistolée puis baptisée à la manière des bas-fonds, la Marie-Jeanne reste au minimum un outil de persuasion trés efficace. Plus d'infos, plus de photos? A la base, un Nerf, c'est ça: Un jouet pour petits et grand qui tire des balles en mousse. Le même, capot avant ouvert pour recharger normalement: Composé et réalisé en une journée, le Turbolaser 3000 ne dépareillerait pas dans un épisode de Flash Gordon ou Captain Future. Petite originalité de cette pièce: Peu ou pas de peinture! Galurin n°1 Futuravapeur 2011

Confessions d'un automate mangeur d'opium Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Confessions d'un automate mangeur d'opium est un roman de genre steampunk écrit par Fabrice Colin et Mathieu Gaborit. Publications[modifier | modifier le code] Le titre de ce livre fait sans doute référence au titre d'un livre de 1822 : Confessions d'un mangeur d'opium anglais de Thomas de Quincey. Résumé[modifier | modifier le code] Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code] Le roman a remporté le Prix Bob-Morane en 2000 dans la catégorie "Meilleur roman francophone". Portail de la science-fiction Mister Whyte – Photographe Laputa Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte de Laputa, de Balnibarbi, de Glubbdubdrib, de Luggnagg et du Japon. Laputa est une île volante imaginaire dans Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift, écrit en 1721. Roman de Swift[modifier | modifier le code] Reprises du nom[modifier | modifier le code] Dans la satire Docteur Folamour (film de Stanley Kubrick), le bombardier B-52 Colonie lépreuse cible le « complexe de Missile Laputa », une référence aux discussions très théoriques de la guerre nucléaire, qui guida finalement le monde à une catastrophe dans ce film.Ce territoire imaginaire est repris par Hayao Miyazaki en 1986, dans Le Château dans le ciel.Il a aussi été repris dans la série de jeux vidéo Final Fantasy.Dans Jack et le Haricot magique, le personnage principal, Jack, s'aventure sur une île au-dessus des nuages où vivent des géants et une poule aux œufs d'or. Articles connexes[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Laputa, sur Wikisource

Brian Despain, robots abandonnés, robots steampunk Wall-e, robot abandonné Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Après avoir réalisé Le Monde de Nemo, Andrew Stanton a senti que Pixar était capable de créer des simulations réalistes de la physique sous-marine et a donc voulu réaliser un film se déroulant en grande partie dans l'espace. La plupart des personnages ne disposent pas de voix humaines réelles, mais s'expriment uniquement avec des gestes ou des sons robotiques, conçus par Ben Burtt, qui ressemblent à des voix. En outre, WALL-E est le premier long métrage d'animation de Pixar à contenir des scènes en prises de vues réelles. Synopsis[modifier | modifier le code] Au début du XXIIe siècle, la compagnie Buy n Large monopolise l'économie de la Terre et devient un gouvernement mondial. WALL-E entre dans l'engin, où EVE sort avec la plante. Ils retrouvent le capitaine et veulent lui donner la plante, mais là, Auto révèle sa véritable fonction : il est chargé par le patron de BnL d'empêcher les humains de regagner la Terre. Commandant Capitaine B.

Le Château ambulant Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Château ambulant Logo du film Le Château ambulant (ハウルの動く城, Hauru no ugoku shiro?) Synopsis complet[modifier | modifier le code] Une jeune fille de dix-huit ans, Sophie, qui travaille dans le magasin de son défunt père, rencontre par hasard un mystérieux sorcier nommé Hauru, lors d'une course poursuite. À la suite de la disparition du Prince Justin, du pays voisin, Hauru doit servir son roi en l'aidant à gagner la guerre. Sophie rêve de Hauru se transformant en oiseau, ou en un démon, chassant les troupes aéroportées de la guerre. Un jour la mère de Sophie, Honey, toujours belle et jeune, lui rend visite, feignant attention et affection. Sophie réalise alors l'ampleur de son geste : elle a tué Calcifer ainsi qu'Hauru en aspergeant Calcifer. Revenue au temps présent, Sophie retrouve Hauru et se rend compte qu'il l'a attendue depuis tout ce temps. Fiche technique[modifier | modifier le code] Distribution[modifier | modifier le code]

Entre guerre et paix: la ville mobile dans la culture populaire Tout comme l'architecture, la bande dessinée, le jeu vidéo, le dessin animé proposent parfois une vision de la ville comme lieu itinérant. Cette représentation connote-elle forcément la menace ? La ville du futur sera-t-elle itinérante ? La question anime l’architecture autant que la science-fiction depuis des dizaines d’années, sans pour autant perdre de son originalité. Le projet Homeway, du collectif d’architecture durable Terreform, en est un excellent témoin, remettant au goût du jour le fantasme d’une ville en mouvement. “We propose to put our future American dwellings on wheels. Nous ne commenterons pas la vision proposée dans ces lignes – d’autres l’ont déjà fait -, mais plutôt les codes visuels utilisés pour représenter la “mobilité” des bâtiments. L’itinérance d’une ville est-elle nécessairement menaçante ? Autre exemple, la hutte de l’effrayante sorcière Baba Yaga est perchée sur des pattes de poulets. De même dans certains jeux vidéo récents.

Related: