background preloader

La consoude, trésor du jardin, ennemi des labos

La consoude, trésor du jardin, ennemi des labos
Le Lot en Action n°47 Symphytum officinalis. Boraginacées Après le plantain (n°46 du LEA), nous avons une tendresse toute particulière pour la consoude. Elle sert à tant de choses, est si peu exigeante et à la bonne idée de pousser partout ! Originaire d’Europe, la consoude ou Symphytum officinale pousse naturellement en lisière de forêt, dans les zones humides (fossé, bord de ruisseau, prairie humide…). La plante peut aussi bien être consommée fraîche que séchée, en fourrage (elle est riche en protéines, jusqu'à 35 % de la matière sèche). La consoude va chercher loin ses éléments nutritifs : sa racine, une fois installée, plonge à 1,5 m et même deux mètres de profondeur ! Elle fait un excellent engrais, riche en potasse, donc très complémentaire de l'ortie, qui est riche en azote. La consoude, l’ennemi à abattre ? Depuis quelques années la consoude fait polémique outre-Atlantique. Au Jardin Purin de consoude : Hacher grossièrement les plantes. Usage médicinal Cataplasmes : Nutrition

http://www.lelotenaction.org/pages/content/archives/la-consoude-tresor-du-jardin-ennemi-des-labos.html

Related:  djeffalPlantes sauvagesJardins, potagersEcologiePlantes medicinales

Flores en ligne. tela botanica . La flore électronique eFlore est aujourd'hui la source d'informations sur la Flore de France la plus complète du net. Créée par les membres du réseau Tela Botanica, des amateurs éclairés ou des botanistes avertis, elle ne cesse de s'enrichir au fil des années. Il s’agit d’un site collaboratif, réunissant des naturalistes passionnés, et qui a pour objectif de regroupper en un seul lieu le maximum d'informations à la pointe des connaissances sur chaque science de la botanique: données sur la répartition, l'écologie, l'ethnobotanique, la classification,... Vous cherchez des informations sur une plante? Première étape : utilisez le moteur de recherche

Picris fausse - Hortulanus Sacer Picris fausse épervière picris hieracioidesgenre : picrissous famille : chicoraceaefamille: composae C’est une plante bisannuelle de 30 à 80 cm de haut, fréquente, rarement ramassée et cependant intéressante; nous la cueillons l’hiver quand elle est en rosette (diamètre: de 15 à 30 cm) Où la trouve t-on?Comme « la râpeuse » et souvent en sa compagnie, dans les terres labourées, les friches, les terrains vagues plutôt argileux; très souvent en compagnie, sans pour autant être en colonie.

Aménager son jardin en pente- conseils pratiques et photos Aménager son jardin en pente- conseils pratiques et photos | Jardin | 1/27 L’aménagement du jardin en pente engendre une variété de problèmes et représente un véritable défi pour les propriétaires. L’arrosage en soi est une aventure et, en fin de compte, l’eau s’écoule et les nutriments nécessaires sont rarement suffisants.

VOICI UNE LISTE DE PLANTES MÉDICINALES VOICI UNE LISTE DE PLANTES MÉDICINALES La sauge est neurotoxique, à fortement déconseiller aux enfants, femmes enceintes ou allaitantes, et épileptiques. Liste de plantes, épices et condiments ayant des vertus médicinales, et recettes de quelques préparations basiques. Connues de nos ancêtres lorsque la médecine moderne n’existait pas, ces plantes, dont on oublie souvent les bienfaits, peuvent se révéler d’excellents remèdes alternatifs aux médicaments chimiques.

Le genévrier pour pour soigner l'arthrite et la goutte Son nom « Genièvre » est une francisation du poitevin « genèvre », issu du latin juniperus. Comme aucune de mes incontournables sources ne semble savoir ce que signifie juniperus, il a bien fallu que je tire mes propres conclusions... Donc, Juni- viendrait peut-être de Junon, déesse-reine et déesse de la fécondité qui préside aux mariages et aux accouchements, protectrice, dit-on, des femmes mariées et des accouchements légitimes. Cultures associées Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Certaines plantes poussent mieux, ou moins bien, au voisinage d'autres plantes, notamment par un phénomène nommé allélopathie. Certaines plantes vivent en symbiose les unes avec les autres, et d'autres s'entraident... Elles sont alors dites plantes compagnes ou plantes amies. La mise en association volontaire de ces espèces par l'homme est appelée culture associée, ou encore compagnonnage botanique.

Des Conseils Pour Votre Jardin omme je vous l’avais dit à la fin de mon précédent article sur “comment broyer les bambous” voici maintenant “ comment manger les pousses de bambous”. Cet article a été écrit par Kara, une de mes lectrices, qui cuisine et mange régulièrement des pousses de bambous. Merci à elle et bonne lecture à vous. Dans le bambou, tout est bon – ou presque – Le bambou fait partie des végétaux classés comme invasifs, car une fois installés (les variétés aux racines traçantes) il est presque impossible de les déloger. Tour d'horizon des légumes perpétuels et vivaces - Prise de Terre A une époque où l’on cuisine du durable (et pas que de lapin) à toutes les sauces, peut-être est-il bon de réfléchir à de nouvelles manières d’envisager nos propres légumes. Le jardinage ne serait-il pas lui aussi soumis à la frénésie consumériste au même titre que le reste? Nos légumes actuels sont le fruit d’une sélection basée sur une certaine façon de cultiver, de « consommer » le jardin.

DOSSIER : Le potager synergique Emilia Hazelip La gestion d’un potager peut se faire sans effort, dans le respect de la nature et des synergies entre le terrain et les plantes, même si c’est difficile à croire. L’agriculture synergique est une méthode de culture révolutionnaire élaborée à partir des années 80 par Mme Emilia Hazelip, une agricultrice espagnole qui a adapté au climat méditerranéen les principes de l’agriculture naturelle de l’agronome japonais Masanobu Fukuoka. Emilia Hazelip a défini ce type d’agriculture comme « la forme de culture la plus naturelle connue, car elle travaille avec les dynamiques de la fertilité naturelle du sol. C’est-à-dire que le sol s’améliore, et maintient par la suite sa fertilité, si on y laisse un épais tapis de nombreuses plantes différentes et si on imite la couche de feuilles et de “compost” qui se forme spontanément dans la nature.

La bardane : des vertus pour la peau mais pas seulement La bardane s’avère quasiment incontournable dans le traitement de l’acné et de l’eczéma. Mais ce n’est pas tout ! Cette plante présente également d’intéressantes activités sur la flore intestinale et toute la digestion d’une manière générale. Pour la petite histoire La bardane ou Arctium appartient à la famille des Astéracées. Il en existe plusieurs variétés. 10 plantes et légumes que vous pouvez faire repousser indéfiniment Plutôt que de gaspiller des restes de légumes et de plantes dont vous n’avez plus besoin, pourquoi ne pas les faire repousser ? DGS vous présente 10 plantes et légumes que vous pouvez replanter indéfiniment ! 1.

Aide à l'identification d'une plante Vous observez des plantes mais ne réussissez pas toujours à les nommer. Retours sur les ressources en ligne qui pourront vous simplifier la vie. Déterminer une plante Les flores, ouvrages botaniques indispensables Les flores constituent la meilleure méthode pour s'assurer d'une identification. La Garance voyageuse vous accompagne dans son utilisation et vous donne quelques références. Tour d’horizon des légumes perpétuels et vivaces – Les moutons enragés Faire dans la permaculture, c’est une bonne chose, le bio est un choix inévitable pour manger de la nourriture de qualité, mais il reste généralement une question à laquelle certains ne pensent pas aux premiers abords, que faire pousser? Les légumes perpétuels sont une solution plus qu’intéressante, pas besoin d’entretien, ils poussent comme de la mauvaise herbe, et ils ne demandent qu’une chose, à être récoltés. Inévitables dans un jardin-potager… Quant à l’illustration choisie pour cet article, elle sert de rappel, avec les légumes disponibles dans le commerce, nous en oublions les saisons réelle des légumes en général… A une époque où l’on cuisine du durable (et pas que de lapin) à toutes les sauces, peut-être est-il bon de réfléchir à de nouvelles manières d’envisager nos propres légumes. Le jardinage ne serait-il pas lui aussi soumis à la frénésie consumériste au même titre que le reste?

Voici 66 aliments qu'on peut faire pousser à la maison dans des pots Faire pousser sa propre nourriture est passionnant, non seulement parce qu’on voit les graines se transformer en fruits et légumes mûrs à point, mais aussi parce qu’ils ne contiennent pas de pesticides, et n’ont pas parcouru des milliers de kilomètres pour arriver jusque dans votre assiette. Il s’avère qu’avec peu d’efforts, tout le monde peut être jardinier. Si vous acceptez de relever le défi, et ce n’en est vraiment pas un grand, faire pousser votre propre nourriture peut être très gratifiant. De plus cela revient beaucoup moins cher et le goût n’a rien à voir avec les fruits et légumes qu’on achète dans les supermarchés ! Il faut juste choisir la bonne jardinière ou le bon conteneur , apprendre à bien l’entretenir, et trouver quelques graines ! (ou du semis)

Related: