background preloader

Recettes de cuisine sauvage, locale et de saison - CPIE Béarn

Recettes de cuisine sauvage, locale et de saison - CPIE Béarn

Que faire avec la roquette? Astuces, choix, conserver, idées recettes Jeudi 11 décembre 2008 4 11 /12 /Déc /2008 08:29 Sauvage ou cultivée, la roquette se consomme crue ou cuite, en sauce, en salade, grillée... A la base, elle provient du bassin méditerranéen. Cette plante de la famille des crucifères est nommée "rucola" en Italie, rouquette dans le Rousillon et riquette dans en région niçoise. Photo de gauche : roquette cultivée Photo de droite : roquette sauvage retrouvée, entre les mois de février et juin, en bordure des chemins côtiers, des friches et des cultures. Que faire avec la roquette de mon panier? Choix et astuces... Conservation... Congélation... Consommation... - En salade : - En accompagnement des pâtes et de la courge spaghetti: - En pesto : - En bricks : - En gratin : - En risotto : - Poêlé: - En tarte ou pizza : - Crue en accompagnement des soupes ... - Avec les oeufs... Idées recettes: - Gratin d'aubergines et de roquette - Gratin de pâte à la brousse, aux chénopodes (ou roquette), aubergines et chipolatas - Pizza aux betteraves et à la roquette

Cuisine des fleurs, recettes avec des fleurs, cuisiner les fleurs et gastronomie florale. Les fleurs comestibles reviennent au goût du jour. Elles peuvent être cueillies dans la nature ou dans le jardin. Crues elles décorent les assiettes et les plats. Par leurs formes et leurs coloris variés, elles apportent un plaisir visuel et parfument délicatement les crudités. Les fleurs qui se mangent crues sont rajoutées le plus tard possible dans le plat pour préserver leurs couleurs et leur fraîcheur. Cuites elles se marient avec les ingrédients pour confectionner des plats salés ou sucrés (entremets, crèmes, sorbets, glaces, desserts, gelées, biscuits, pâtisseries, gâteaux, pains, sirops, liqueurs, vins et vinaigres parfumés, confits, confitures, gelées,...). Liste des fleurs à consommer Quelles fleurs consommer ? Listes des fleurs comestibles : Les personnes allergiques au pollen doivent demander l'avis de leur médecin. Fleurs comestibles et cuisine florale Recettes avec les roses

Cuisinez les fruits et baies sauvages comestibles, récolte, cueillette et recettes. Les fruits et baies sauvages comestibles : Certains végétaux sauvages produisent des fruits comestibles sur des plantes, des buissons ou des arbres poussés librement dans la nature, à la campagne, à la montagne, dans les bois... Ils peuvent être cueillis et être consommés tout simplement ou cuisinés. Vous trouverez sur les sites proposés des conseils pour reconnaître, cueillir, préparer et cuisiner les fruits et baies sauvages comestibles et des recettes pour confectionner avec les fruits récoltés des : tisanes, infusions,décoctions,alcools,apéritifs,sirops,confitures,plats,salades sauvages,confits,glaces,sorbets,confitures,gelées,... La cueillette ou la récolte Comme pour les plantes sauvages comestibles pour leur feuilles, leurs fleurs, leurs graines ou leurs racines, n'optez pas pour des espèces protégées ou menacées. Utilisez pour votre cueillette un panier en fibres naturelles (et non un sachet en plastique). Quelques conseils pour cueillir des fruits et baies sauvages comestibles :

consoude Les feuilles de consoude conviennent à merveille pour faire des emballages comestibles. Paraît que j'abuse des boulettes; la preuve du contraire, c'est que le plat a été dévoré avant que je pense à faire une photo du résultat final. Pour 4 à 6 personnes: 24 feuilles de consoude, rincées et égouttées 600 gr d'épaule d'agneau haché 12 tranches de lard coupées en 2 1 oignon haché 4 gousses d'ail écrasées 3 petits poivrons hachés 2 piments frais hachés herbes: persil, livèche, coriandre ou menthe, selon vos goûts 4 c s de chapelure sel, poivre, cumin, paprika, cannelle, selon votre humeur un peu de fromage râpé des cure-dents 3 dl de bouillon de légumes Faire une farce avec la viande, les herbes, l'oignon, l'ail, les poivrons, les piments et la chapelure. Sur chaque feuille de consoude, poser 1/2 tranche de lard, puis une boulette de farce. Disposer les boulettes dans un plat à gratin, verser le bouillon, saupoudrez de fromage.

Les mauvaises herbes ont du bon ! Envahissantes et quasi-indestructibles, les mauvaises herbes sont maudites par la plupart des jardiniers. Pourtant certaines d’entre-elles présentent bien des bénéfices : elles améliorent le sol, attirent des insectes alliés ou possèdent des qualités médicinales et nutritionnelles. Portrait de trois indésirables pleines de qualités. Le pissenlit Tout est bon dans le pissenlit ! Cette plante aux graines « parachutes » se mange des fleurs à la racine depuis bien longtemps. Mais ce n’est pas tout ! Le pissenlit est également une plante médicinale aux vertus diurétiques, comme l’indique joliment son nom. Dans le jardin, le pissenlit n’est pas si nuisible : ses fleurs attirent les syrphes dont les larves se nourrissent des pucerons. L’ortie Piquante, envahissante et guère esthétique, l’ortie a tout pour déplaire ! N’oubliez pas vos gants pour la cueillette ! Une fois hachées pour leur ôter leur piquant, les feuilles d’ortie se mangent. Au jardin, c’est un bon activateur de compost. Le plantain

Plantes sauvages dans l'assiette 1 - La Pie Bavarde photographies et textes sur l'ornithologie et la nature Plan du site Le livre "La Pie Bavarde" Passionné par les plantes sauvages culinaires bien connues par nos ancêtres, un jour j'ai fait le pas. Chez elles, on touve des textures, des senteurs, des goûts oubliés, elles ont tout pour vous faire titiller les papilles. La cuisine et la cueillette étant aussi pour moi des passions, les plantes par leur magie m'apportent naturellement inspiration. Le mois de mars étant le renouveau, les feuilles naissantes sont tendres, alors pourquoi s'en priver. Les plantes à récolter :Feuilles de Coucou (celles du coeur de la plante sont les plus tendres).Feuilles de violette.Fleurs de violette (de couleurs différentes si possible pour la beauté du plat).Pâquerettes (fleurs ouvertes).Deux fleurs de pissenlit. La première soupe d'orties de l'année Deux bonnes poignées d'orties Deux poireaux moyens Une pomme (du verger bien sûr) Deux carottes Deux oignons 1 panais 500 grammes de pommes de terre 5 baies de genièvre (cueillette sauvage) Sel et poivre Haut de page

La cuisine sauvage | Bonjour ! Sur cette page, j’ai rassemblé toutes mes recettes de cuisine avec des plantes sauvages : dans un classement en fonction des saisons où les plantes sont disponibles (cliquer ici pour y aller directement).dans un classement alphabétique en fonction du nom français de la plante (cliquer ici pour y aller directement). Les plats peuvent vous paraitre parfois originaux, avec des saveurs inhabituelles ou oubliées, mais ils sont toujours délicieux (j’aime la gastronomie !). J’espère que vous y trouverez votre bonheur ! Au sein de chaque article, il y a un lien vers la carte d’identité botanique de la plante, pour mieux la connaître et écarter tout risque de confusion avec des plantes toxiques (pas si nombreuses que ça, heureusement). 1. Voici mes recettes classées en fonction des saisons où les plantes sont disponibles. Des recettes pour toute l’année : Des recettes pour le printemps : Des recettes pour l’été : Des recettes pour l’automne : 2.

Bienvenue - Plantes Sauvages Comestibles Rhubarb Curd | Les Recettes de Vero Toujours pour les besoins d’une recette j’ai du réaliser du rhubarb curd. C’est la même chose que le lemon curd sauf que c’est avec de la rhubarbe. Oh mon dieu vous ne pouvez pas imaginer comme c’est bon ! Avec cette crème vous pouvez napper des tartelettes, faire des petites verrines, ou encore le savourer à la petite cuillère… Passons à la recette qui vous donnera environ 1/2 L de crème : 400 g de rhubarbe120 g de sucre4 jaunes d’œufs12 c. à soupe de crème liquide30 g de beurre1 c. à café d’arôme vanille1 c. à café d’agar agar1 c. à café de Maïzenacolorant vert (facultatif)Éplucher la rhubarbe et la tailler en cubes. Like this: J'aime chargement…

Related: