background preloader

Le sol, un milieu vivant en danger

Le sol, un milieu vivant en danger
Les échos du développement durable : Le sol, un milieu vivant en danger Depuis l’invention de l’agriculture sédentarisée il y a 10 000 ans environs, l’humanité a créé deux milliards d’hectares de désert dont un au cours du vingtième siècle. À l’heure actuelle l’humanité et ses 6,8 milliards d’êtres humains, dispose encore d’environ 1,5 milliard d’hectares de sol cultivé pour se nourrir, ce qui correspond à 2 400 m² par habitant. Avant de parler d’agronomie et du constat alarmant présenté en introduction, il est important de définir ce qu’est un sol et quelles sont les grandes bases de son fonctionnement. La pratique du labour si fermement ancrée dans l’esprit des agriculteurs tient une responsabilité importante face à l’agonie des sols. La très grande majorité des sols agricoles sont arrivés à ce dernier stade de dégradation. Le sol, comme le pétrole, est une ressource « finie » sur cette planète ; mais contrairement au second, on ne peut pas vivre sans lui car il nous nourrit. Related:  agricultures , potagersEcologie et biomimétisme

S’initier à l’agroécologie : mode d'emploi - Transition Avis aux jardiniers en herbe, aux paysans et aux citoyens curieux : cet été, Basta ! vous initie à l’agroécologie. Ou comment apprendre à se passer de pesticides, à dépenser beaucoup moins d’eau, à planter en hiver sans chauffer ses serres, à semer sans payer de redevances à l’agrobusiness, tout en produisant ce que l’on souhaite pour se nourrir. Visitez avec nous la ferme expérimentale de l’association Terre et Humanisme, installée au cœur de l’Ardèche, véritable laboratoire des techniques agroécologiques. Reportage et vidéos. Un climat rude, des terres arides, criblées de roches. « C’est dans ce milieu géologique et climatique difficile qu’on apprend le plus de choses », sourit Erik, agronome, en charge des jardins potagers de la ferme. Quatre fois moins d’eau que dans l’agriculture intensive En terme de rendements, la production maraîchère du mas de Beaulieu n’a rien à envier aux productions intensives classiques. De l’Ardèche au Sahel Étape n° 1 Étape n° 2

Vegetables to grow in winter: a how-to guide With the help of a bit of cover, and carefully selected varieties of seeds, it is possible to grow vegetables and herbs all year round in the United Kingdom, and presumably therefore in other temperate countries that have frosty winters.In my corner of Scotland, away from the sea and up in the hills, there is only one month of the year that can be guaranteed to be frost free and that is July. Most years we cannot grow courgettes or runner beans outside without cover. In our case, experimenting has paid off and we often have more produce in winter than in summer. Why grow vegetables in winter? There are a number of advantages to growing vegetables in winter: Mature overwintered veg keeps growing until December under cover, stands for the winter then comes away fast in February. Protecting plants from frost Any protection that you can give plants over the winter will help them, although there are a number of things you can grow with no protection at all. Starting seeds & succession sowing

Les abeilles et les fleurs communiquent grâce au courant électrique Les fleurs émettent un faible champ électrique qui signale aux insectes pollinisateurs la présence de nectar dans leur corolle. C'est ce que dévoile une nouvelle étude publiée dans la revue Science Express et menée par les scientifiques de l'École de sciences biologiques de l'Université de Bristol. "Quand un bourdon s'approche d'une fleur, on voit les grains de pollen sauter sur lui avant qu'il se pose. C'est étonnant", rapporte Daniel Robert, de l'université de Bristol. Le chercheur est arrivé à déterminer que ce phénomène était dû aux différences de potentiel électrique entre la plante et l'insecte. Le bourdon est chargé positivement alors que la fleur émet un faible champ électrique chargé négativement. Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques de l'École de sciences biologiques de l'Université de Bristol ont observé plus de 200 abeilles pendant la collecte de pollen de pétunias.

10 écogestes insolites pour un potager qui a la patate Extrait de Néoplanète 29 On connaît déjà toutes les astuces classiques pour un jardin respectueux de l’environnement. Mais si on se lâchait un peu, cette année ? Plantes repousse-taupes, jardinage en lasagne ou betteraves rayées… voici nos écogestes insolites, pour une saison cocasse parmi les légumes. Je superpose des couches de morceaux de carton mouillé à des couches de compost sur la surface du potager. Ainsi, adieu la corvée de bêchage au printemps ! Des semences de pommes de terre fragiles à conserver ? On peut attirer les animaux dans son jardin de plusieurs façons, sans acheter des boules de graines ou des abris en kit. Fini les inondations et le gaspillage de l’eau en utilisant un modèle classique, adieu les corvées d’arrosoir et les épaules douloureuses, les jours sans pluie ! … Mais aussi des tomates noires, des carottes à la peau violette…Bref, je m’amuse en jardinant ! Qui a dit qu’il fallait séparer jardin d’agrément et potager ? Article(s) sur le même sujet

Une forêt comestible de 3 hectares se développe à Seattle L’une des plus grandes forêts comestibles au monde établies sur un espace public pousse actuellement à Seattle. Fort de quelque 100 bénévoles, le projet vise à créer selon le principe de la permaculture un agrosystème autonome de 3 hectares. La Beacon Food Forest offrira des bénéfices environnementaux, économiques et sociaux très concrets aux habitants de la ville. © Beacon Food Forest Aux confins du nord-ouest américain, non loin de la frontière canadienne, la ville de Seattle voit germer une forêt qui pourrait faire un peu d’ombre au mondialement célèbre Central Park de New York. Jouxtant le Jefferson Park au cœur du quartier de Beacon Hill et située à 4 km du centre ville de Seattle, la Beacon Food Forest était à l’origine en 2009 un projet de fin d’étude. 120.000 dollars de subventions municipales allouées en 2010 et 2011 lui auront permis de voir le jour. Des fruits à tous les niveaux Première récolte à l’été 2014 Nicolas Blain

La mécanique des arbres "Le monde du végétal est un monde qu'on n'apprécie pas assez. On ne se pose pas assez de questions sur lui", indique George Jeronimidis, de l'université de Reading, en Grande-Bretagne. Il est l'un des "vétérans" de cette communauté de biomécanique fascinée par les prouesses "physiques" des arbres, des lianes, des vignes ou des simples plants de tomates. A bien y regarder, ces végétaux ne laissent pas de surprendre. "On ne se rend pas compte de toute cette dynamique, car la plupart des processus en jeu sont lents. Tout le monde connaît l'exemple du mimosa pudique (ou sensible) qui recroqueville ses feuilles dès qu'on les touche. Pour faire parler les plantes, les chercheurs font preuve d'imagination. Plus "brutale", au laboratoire de l'INRA à Clermont-Ferrand, Nathalie Leblanc-Fournier a tordu les troncs de très jeunes peupliers une à deux fois par jour. Même les racines réagissent au stress. Comment toutes ces réponses au toucher, aux torsions, à l'eau sont-elles possibles ?

Irrigation solaire au goutte à goutte : une technique gratuite à la portée de tous » ecoloPop Baptisé kondenskompressor, ce système ingénieux de micro-irrigation solaire au goutte à goutte allie astucieusement recyclage, réduction du gaspillage et conservation de l’eau. Ce système d’arrosage d’une simplicité désarmante permet une utilisation optimale des ressources en eau, en particulier pour la culture dans un climat sec ou aride. Il est idéal pour les jardins communautaires, les potagers urbains mais aussi les serres de jardin. La technique du "kondenskompressor" semble avoir été mise au point vers 2008 par « Hortelano Hortament », un jardinier amateur originaire de Palma de Majorque sur les îles Baléares. Basé sur le même principe que les distillateurs solaires comme l’Eliodomestico déjà abordé précédemment, l’idée n’est pas officiellement brevetée et ne nécessite que des bouteilles en plastique PET de récupération pour fonctionner. La base d’une bouteille de 1.5l coupée en deux et remplie d’eau constitue le réservoir. Ressources et documentation :

Droit aux buttes Jardins en buttes à l'écocentre du périgord On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture (avec la poule), elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité. C’est Emilia Hazelipp qui semble avoir importé la culture sur butte en France. Mais quels sont les avantages de cette culture étrange qui demande pourtant un gros travail de mise en place? tout d’abord, elle évite de se baisser. J'aime :

L’HOMME QUI A ARRETE LE DESERT… - Au début, les voisins de Yacouba Sawadogo l’ont pris pour un fou. Comment planter des arbres allait sauver la terre craquelée de Gourga, village au nord-ouest du Burkina Faso, de l’avancée inexorable du désert ? Mais 30 ans plus tard, c’est bien une forêt d’une quinzaine d’hectares qui sert de rempart au sable rampant du Sahel. Outre le président américain Obama et les médias internationaux qui lui consacré moult reportages, l’expérience atypique de Sawadogo a fasciné jusqu’au réalisateur Mark Dodd, qui a produit le film « L’homme qui a arrêté le désert », projeté fin octobre lors de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD) à Changwon en Corée du Sud. Plantes médicinale vitales Il a aussi utilisé du compost pour renforcer la croissance des graines de sésame et des céréales –sorgho et millet– qu’il produisait. « Avec la méthode ancestrale, les eaux de pluie s’évaporaient trop vite et les cultures se fanaient en un temps record.

Fabriquez votre insecticide maison bio ! Les insecticides répulsifs naturels pour diffuseur et vapo.. Voici les huiles essentielles à mettre dans votre diffuseur ou à vaporiser dans la maison et dans vos placards : action répulsif. - Huile essentielle de Citronnelle : insectifuge, fourmis, pucerons, mouches, moucherons, moustiques, mites..aussi désodorisante - Huile essentielle d'Eucalyptus citronnée : insectifuge et désodorisante - Huile essentielle de Lemongrass : insectifuge,altises, pucerons, moustiques, tiques, - Huile essentielle de Lavande : insectifuge, araignées, mouches, moustiques, altises, puces, pucerons, mites, - Huile essentielle de Lavandin : insectifuge, araignées, moustiques - Huile essentielle de Géranium : insectifuge général - Huile essentielle de Menthe poivrée : insectifuge, moustiques, fourmis, chenilles, altises, mouches, moucherons, poux, mites. Insecticides naturels à pulvériser au jardin..

Plantes & Animaux en Permaculture : PagePrincipale Bienvenue ! Ce site est en cours de développement, il contient pour l'instant assez peu d'informations... Merci de votre indulgence. des fiches par plante et par animal (ou autre êtres vivants qui peuvent être intégrées dans un design en permaculture) des listes de plantes ou d'animaux répondant à certains critères (exemple plantes d'ombre) un référencement des outils en ligne pour faire des recherches sur les plantes et autres. PlantesWeb, ChampignonsWeb Menu de droite - accès à des fenêtres modales pour des explications sur comment remplir une fiche, que signifie les infos d'une fiche, des légendes... Barre de Menu horizontale Comment organiser l'accès aux pages ? Fiche par plante Fiche par animal, insecte, champignon, etc. Liste de liste Une page qui liste toutes les listes utiles. Fiches techniques Fiches techniques, de compréhension, d'explication, de savoir-faire... Tableur Idées de gestion du site

Ecologie générale : Structure et fonctionnement de la biosphère: Amazon.fr: Robert Barbault Légumes : les bons voisins Quels légumes peut-on planter ou semer côte à côte sans problème, demandez-vous fréquemment. Est-il vrai que certaines plantes se protègent mutuellement des maladies ? Associations de légumes : bonnes et mauvaises Découvrez ci-dessous quelques associations favorables ou défavorables parmi les plus connues. Jusqu'à 1 m, ces plantes se font du bien ou... il faut éviter de les associer à tout prix ! Jeunes plants au potager Propriétés des plantes En puis, certaines plantes ont la propriété d'attirer sur elle les nuisibles. La capucine attire les pucerons jusqu'à s'en couvrir entièrement. Feuille de capucine couverte de pucerons Et inversement, les plantes aromatiques peuvent protéger vos cultures ornementales, comme la ciboulette qui, plantée à côté des rosiers empêcherait les attaques d'oidium et de taches noires. Les oeillets d'inde et le ricin attirent à eux les insectes du sol, au rang desquels les fâcheux nématodes... >> A lire aussi : Cultiver les 3 soeurs : maïs, haricots, courge

L’origine de la vie autour des sources hydrothermales se précise Les véhicules Hercules et Argus inspectant une cheminée haute de plus de 30 mètres à Lost City, au milieu de l'Atlantique nord. © University of Washington L’origine de la vie autour des sources hydrothermales se précise - 2 Photos Voilà 25 ans, Michael Russell a proposé une nouvelle hypothèse pour répondre à une question majeure : quelle est l’origine de la vie ? Pour cet astrobiologiste du JPL (Jet Propulsion Laboratory), la réponse ne se trouve pas en pleine eau ou dans l’espace, comme certains l’affirment, mais sur les fonds marins. Pour être plus précis, la vie serait apparue au niveau des dorsales, car c’est là que se forment les croûtes océaniques, et donc que se trouvent des sources hydrothermales. Cette hypothèse vient d’être précisée par ce scientifique et deux collaborateurs dans les Philosophical Transactions of the Royal Society B, au point qu’il paraît de plus en plus envisageable de passer au stade de l’expérimentation. Quand un effluent basique rencontre un océan acide…

Related: