background preloader

La Bande Dessinée : Comics américains : un art populaire au service de la guerre idéologique - Museclio

La Bande Dessinée : Comics américains : un art populaire au service de la guerre idéologique - Museclio
La Bande Dessinée : Comics américains : un art populaire au service de la guerre idéologique Durant la Guerre froide, la bataille idéologique entre les deux Grands fait rage. Aux Etats-Unis, le cinéma, la littérature, mais aussi la bande dessinée s’inspirent de la réalité pour transposer l’ennemi dans la fiction. LIEN : La naissance des Comics Les premiers comics sont nés en 1939 avec Superman. Vocabulaire des arts : Comics : Terme américain pour désigner, au départ, les bandes dessinées en général. Pulp magazine : Publication à bas prix imprimée sur du papier en pulpe de cellulose, c’est-à-dire de déchet textile traité. Document 1 : Principaux personnages des Comics Captain America (créé en 1940) : Steve Rogers, du fait de sa faiblesse physique, ne peut s’enrôler dans l’armée en 1941. Iron man (créé en 1963) : Industriel de l’armement américain, Anthony Stark est victime d’une explosion lors de la guerre du Vietnam. Document 2 Document 3 A qui s’adresse ce document ? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

http://museclio.over-blog.com/article-la-bande-dessinee-comics-americains-un-art-populaire-au-service-de-la-guerre-ideologique-83072404.html

Related:  CAPTAIN AMERICACaptain AmericaComics et cartoon'sHDAGuerre - Arts

Captain America Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Captain America est un super-héros de bande-dessinée, créé par Jack Kirby et Joe Simon. Évoluant dans l'Univers Marvel de Marvel Comics, il apparait pour la première fois dans le comic book Captain America Comics #1 de décembre 1940[Note 1]. Ce super-héros, incarnant le patriotisme américain, est emblématique de l'Amérique depuis le début de la Seconde Guerre mondiale, se faisant le porte-drapeau de ses valeurs et étant perçu comme un défenseur du monde libre contre les tyrannies, notamment le régime nazi, contre lequel il fut créé en réaction par ses auteurs. Vie éditoriale[modifier | modifier le code] Genèse[modifier | modifier le code]

Captain America ou la propagande anti-communiste - Collège Les Grands Champs Le héros américain Captain America est une figure des Comic (comic books). Ce sont des fascicules de quelques dizaines de pages paraissant de façon irrégulière, apparues dans les années 1930. Si tous les genres sont représentés, les plus connus sont ceux mettant en scène des super-héros, édités par DC Comics et Marvel Comics, qui participent du comics mainstream. Après avoir combattu le nazisme pendant la seconde guerre mondiale, le personnage de Captain America devient le symbole de la lutte des Etats-Unis contre le communisme pendant la guerre froide et plus particulièrement pendant la période du maccarthysme.

C’était demain : “Is This Tomorrow? America Under Communism” [Ce texte est paru dans une version légèrement différente dans le n° 113-114 du Collectionneur de bandes dessinées (octobre 2008).] Si la guerre froide fut avant tout une politique étrangère, elle n’aurait jamais duré aussi longtemps sans l’assentiment de la majorité des Américains. Le pro-soviétisme caricatural de quelques films hollywoodiens mis en scène entre 1942 et 1945 fit long feu dès la fin des hostilités – ce qui n’avait rien d’étonnant dans un pays où aucun mouvement socialiste n’avait jamais pu s’implanter et où une première paranoïa anticommuniste avait battu son plein en 1919-1920, à une période où de nombreux Américains craignaient que les immigrants européens “radicaux” importent aux Etats-Unis la révolution bolchévique ! En 1947, l’URSS était redevenue un épouvantail pour une majorité d’Américains. On doit à un autre natif du Wisconsin, le Père Louis A.

Pensées futiles à partager Message à caractère informatif : ce billet ne se veut aucunement exhaustif mais totalement subjectif, pas compétitif et autres mots en -tif. Je serais ravi d’obtenir des compléments de votre part dans les commentaires, que je m’empresserais d’écouter. Le rock’n’roll, c’est d’abord une musique pour danser, aiguiser les sens et donner envie de bouger les hanches. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les Rolling Stones : Mais certains écervelés de la corde et des baguettes ont souhaité apporter leur éclairage citoyen sur des sujets "graves" (car bien entendu, les sujets "aigus" sont moins importants #RoulementsDeCaisseClaireEtCymbales) :

Comics et guerre froide Au sortir de la guerre, Superman, fer de lance de la propagande patriotique, est au top des ventes depuis sa création. Ll'invincible justicier se voit associé à cet Etat qui a triomphé du mal nazi. S'ensuit l'entrée dans la guerre froide, qui ne laisse pas de répit à Superman : il devient l'incarnation du rêve américain. Si, privé de leur principal ennemi fasciste, la plupart de ses concurrents s'éteignent et les ventes de comics reculent, lui est déjà devenu une icône ; qu'importent les ventes, Superman est identifié d'un bout à l'autre de la planète.

Captain America - L'univers des Super Héros ! Captain America est un super-héros de bande dessinée (comics), au costume inspiré du drapeau américain. Le personnage est né en décembre 1940 du pinceau de Jack Kirby et de l'imagination de Joe Simon, dessinateur et scénariste pour la Timely Comics. Il apparaît pour la première fois dans Captain America Comics #1 en mars 1941. RENDRE LES COMICS ACCESSIBLES À TOUS, OU PRESQUE ! Lutter contre les nazis durant la Guerre : Steve Rogers naquit dans une famille plus que modeste à Manhattan, sa mère est morte d’une pneumonie sous ses yeux alors qu’il n’était qu’un enfant. La conquête des nazis en Europe le terrifiant, il s’engage dans l’armée. Mais étant trop fragile il fut rejeté, pourtant sa volonté était dure comme fer. Le Général Chester Philips ayant eu pitié de lui, lui proposa alors de participer à une expérience militaire nommée « Opération Renaissance ».

Actualité Bande Dessinée : Guerre froide et BD La Guerre froide inspire les auteurs de bande dessinée. Plusieurs séries en cours proposent leur vision de l’affrontement entre les services secrets soviétiques et américains, et racontent les contours de cette guerre idéologique commencée en 1947 et qui n'a pris fin qu’en 1991 avec l’effondrement de l’URSS.La Malédiction d’Edgar (Casterman, collection Ligne rouge) est l’adaptation en BD du roman de Marc Dugain par lui-même, assisté depuis le tome 2 par Rodolphe, et mis en images de manière assez statique par Didier Chardez. La série, qui raconte la vie de John Edgar Hoover, directeur du FBI de 1924 à 1972, se penche notamment sur le contexte, les intrigues et les manipulations de l’ascension de John F.

Photo et histoire : le livre scolaire, formidable outil de propagande Les livres d’histoire ne sont pas innocents. On passe un temps fou à apprendre par cœur dates, biographies et évènements historiques mais est-ce qu’on s’interroge sur le contenu réel de ce qu’on apprend ? Arno Gisinger, artiste photographe autrichien, s’est interrogé sur le rôle de la photographie dans les livres scolaires. Il a particulièrement étudié l’ouvrage d’histoire de référence des jeunes Allemands entre 1920 et 1944, moment particulièrement charnière.

L'influence de la société sur les super-héros de comics Les super-héros américains sont nés entre la grande dépression , le krach boursier de 1929, qui a engendré une crise et donc beaucoup de pauvreté, et la seconde guerre mondiale. Avec leurs pouvoirs surnaturels les super-héros constituent un grand univers fictionnel qui permet de s’évader (surtout en période de crises) et symbolisent les valeurs de l’Amérique. Durant la deuxième guerre mondiale, ils deviennent les gendarmes du monde : Capitan America combat le nazisme , Superman lutte contre les tensions internationales de son temps. Première de couverture, Superman 1938 Voici, une première de couverture montrant une scène de guerre, où l’on observe Superman détruire un bombardier d’un coup de poing.

Related:  Histoire