background preloader

Histoire des mangas, travail des mangakas

Histoire des mangas, travail des mangakas
Les Années 1950 1- Après quel événement les mangas ont-ils commencé à beaucoup marcher au Japon ? 2- Après la guerre, le pays est ruiné. Qu'est-ce que cela a eu comme conséquences ? 3- Qu'est-ce que les dessinateurs japonais ne voulaient pas imiter ? 4- A quoi les planches de mangas se sont mises à ressembler ? 5- Les boutiques de location : qu'est-ce qui explique leur création ? 6- Au début, quel public y venait surtout ? 7- Citez le nom du mangaka le plus célèbre de cette époque, et le nom d'un de ses héros : 8- Quand les mangakas ont commencé à faire des histoires plus dynamiques, quel public s'est alors mis à en lire ? Le Monde des éditeurs 9- Dans quel moyen de transport les japonais lisent beaucoup de mangas ? 10- Dans quoi sont publiés les mangas au japon ? 11- Qui surveille la fabrication d'un manga ? 12- Comment de temps a un dessinateur pour faire un épisode ? 13- Qui décide si un mangaka va pouvoir continuer son histoire ? L'atelier 1ère partie 15- Avec qui le mangaka travaille-t-il ?

http://www.scoop.it/t/histoire-des-mangas-travail-des-magakas

Related:  mangaoceanedorigoBD Mangas ComicsRessources lectureClub manga

MANGAS Mangas : - Historique - Quelques dates... - Liste de mangas Manga Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec anime. Wikipe-tan, un exemple de dessin d'inspiration manga. Un manga (漫画?) est une bande dessinée japonaise. Une nouvelle enquête sur la bande dessinée et ses lecteurs / Articles 2009-2012 / Frédéric Mitterrand 2009-2012 / Archives / L'histoire du ministère / Ministère Le département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS),en collaboration avec la Bibliothèque publique d'information, publie en mars dans la collection « Culture études » une nouvelle enquête de huit pages sur la lecture de bandes dessinées en France. Trois français sur quatre… Avec plus de 16 millions de lecteurs en France, la bande dessinée, longtemps considérée comme un genre mineur, bénéficie désormais d’une large diffusion dans la société française : plus de trois Français sur quatre déclarent avoir déjà lu des bandes dessinées, dont plus d’un quart (29 %) au cours des douze derniers mois. La production éditoriale a bénéficié d’un essor sans précédent depuis les années 1990, le nombre de titres édités est en constante progression, tandis que les genres se diversifient.

Le manga : petit guide à la découverte du genre Un peu à l’image de la fantasy, le manga est un genre représentatif de la pop culture dont le statut est toujours assez paradoxal en France aujourd’hui. Si d’un côté, il connaît un vif succès auprès des jeunes en général (d’où un bon chiffre d’affaires global dans le milieu éditorial français), il demeure victime d’un certain nombre de stéréotypes, signe d’une méconnaissance globale de ce genre exotique (ah, ces Japonais, alors). « C’est violent », « je n’aime pas les gros yeux », « pourquoi c’est à l’envers ? » ou encore « c’est cher pour de la BD en noir & blanc » sont autant de critiques qui reviennent souvent. Des critiques pas forcément injustifiées, mais qu’il convient de replacer dans le bon contexte. Et puis d’abord, c’est quoi, un manga ?

Webographie de la bande dessinée Le n° 51 de la revue de l’ABF, BIBLIOthèque(s), daté de juillet dernier, porte sur la bande dessinée, notamment sur ses rapports avec les bibliothèques (« La bande dessinée dans les bibliothèques publiques françaises. Destinées et aléas », par Olivier Piffault ; « Au château des destins croisés. La BD de BDP en BU » par Georges Dasque, Christine Sibille et Sophie Astier), mais aussi sur ses différentes facettes avec des articles sur les mangas, le roman graphique, la bande dessinée en Afrique francophone, etc. Un bonne part de ces articles s’accompagnent de liens internet et Catherine Ternaux, du Centre de documentation de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image présente une webographie détaillée. Comme j’avais aussi quelques liens, je me suis dit qu’il serait bon de faire une synthèse. Celle-ci fera l’objet de mises à jour plus ou moins régulières.

100% manga - Narration 1. Un découpage analytique La convention essentielle de la bande dessinée est que la frontière qui sépare chaque case (par un blanc ou un trait) représente du temps. Ce temps peut être particulièrement court voire même inexistant dans le manga. Les nouvelles technologies au secours de l'autisme - Enfants-Ados Debout devant l'écran, télécommande à la main, Raphaël, 6 ans, navigue aisément sur la Wii. Teint mat, yeux clairs, il se détourne lorsqu'on l'appelle et répond avec un large sourire : « Mon préféré, c'est l'épée. Taper, c'est gagner ! » Près de lui, la psychologue Coralie Fouinat détaille : « Le jeu Wii Fit favorise motricité et coordination.

Booooom ! Whouah…..ouh ! Huch…? Ziiiiiiiiiiiiiiip Boing!… Exploitez la BD en classe ! La collection La BD de case en classe, répond aux besoins des enseignants pour une exploitation pédagogique de la bande dessinée. Pluridisciplinaire et visant tous les niveaux scolaires, elle propose des ouvrages aidant à l'analyse des moyens techniques, esthétiques et narratifs de la BD tout en les amenant à mieux appréhender les contenus thématiques, historiques et culturels des BD choisies. Concours de book trailers: En direct de Sorèze... Le palmarès ! Babel d'Or Eleanor and Park de Rainbow Rowell. Book trailer réalisé par Margot CHANUT, Camille GAU, Jade LEFEVRE et Manon VIALA (1min 05s) - Collège La Montagne Noire - Labruguière.

Related: