background preloader

Les Super-Héros, vecteurs de propagande

Les Super-Héros, vecteurs de propagande

http://www.dailymotion.com/video/xghmle

Related:  HDA Captain AmericaHDA : Captain America et la propagande anti-communiste

Art Ludique - Le Musée - EXPOSITION MARVEL Les Avengers, Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Les X-Men, Les 4 Fantastiques, Spider-Man, Le Surfer d’Argent… leurs noms résonnent comme des icônes. Leurs costumes et leurs emblèmes sont universellement reconnus, leur place dans notre imaginaire et dans la culture de notre époque est incontournable. Cette exposition exceptionnelle présentera un panorama de l’univers Marvel, depuis les planches historiques des bandes dessinées d’origine jusqu’aux dessins de concepts et illustrations réalisés pour les toutes dernières productions au cinéma. Pour la première fois, le public va en effet pouvoir découvrir et admirer une rétrospective spectaculaire présentant près de 300 planches originales issues des publications qui ont vu naître ces personnages mythiques, signées par les artistes légendaires qui ont participé à leur création et leur évolution.

Une émission : “Les superhéros à l’épreuve du temps” (Un autre jour est possible, France Culture) La semaine dernière, Un autre jour est possible (France Culture) a proposé une série de 4 émissions : les super-héros des comics étatsuniens vont-ils survivre à l’épreuve du temps ? Cette série d’émissions était proposée à l’occasion de deux expositions consacrées aux super-héros : L’Art des super-héros Marvel au Musée d’Art Ludique (22 mars – 31 août 2014, Paris) Super-héros : l’art d’Alex Ross au Mona Bismarck American Center 5 mars – 15 juin 2014, Paris). Cette présentation des émissions ne reprend que quelques points abordés par les intervenants (chacune des émissions est disponible à la ré-écoute en ligne).

Expo : le côté obscur des super-héros Lorsque l’on pense aux super-héros, on les imagine sauvant le monde, l’air sûrs d’eux et conquérants. Et pourtant l’exposition “La Super Expo ! ou le côté obscur des super-héros” organisée par la galerie Sakura à Paris montre une facette inédite de ces personnages. En les mettant en scène dans la vie quotidienne, ils se retrouvent loin de l’héroïsme auquel ils nous ont habitué. Jean-Baptiste Simon le fondateur de la Galerie Sakura, explique à Fluctuat : Ils font partie de notre quotidien et les artistes ne pouvaient que s’emparer de ce sujet.

L'influence de la société sur les super-héros de comics Les super-héros américains sont nés entre la grande dépression , le krach boursier de 1929, qui a engendré une crise et donc beaucoup de pauvreté, et la seconde guerre mondiale. Avec leurs pouvoirs surnaturels les super-héros constituent un grand univers fictionnel qui permet de s’évader (surtout en période de crises) et symbolisent les valeurs de l’Amérique. Durant la deuxième guerre mondiale, ils deviennent les gendarmes du monde : Capitan America combat le nazisme , Superman lutte contre les tensions internationales de son temps. Première de couverture, Superman 1938 Voici, une première de couverture montrant une scène de guerre, où l’on observe Superman détruire un bombardier d’un coup de poing. Avec l’entrée dans le conflit des Etats-Unis en 1941, des dizaines de héros participent à l’effort de guerre.

Captain America, un héros patriotique face à la Guerre du Pacifique. I Captain America, un super héros à l'ancienne. En juillet 2012, les studios Marvel, filiales du groupe Disney, lancent sur les écrans de cinéma Captain Amarica : the fistr avenger de Joe Johnston. Cette superproduction très réussie se déroule durant la Seconde Guerre mondiale. Elle raconte les aventures de Steve Rogers, un jeune orphelin new-yorkais du Lower Eart Side, idéaliste et courageux, que l’armée rejette de ses rangs à cause de sa faible constitution physique. Recueilli par le docteur Josef Reinstein (nom de code Erskine), il devient le cobaye volontaire d’une expérience qui vise à créer un super-soldat grâce à un sérum révolutionnaire.

L'influence de la société sur les super-héros de comics Capitaine America a des origines mythologiques. En effet sur son casque il possède des ailes qui sont une allusion au Dieu Hermès. Celui ci symbolise la rapidité , c’est le messager des dieux de l’Olympe. Il est également inspiré de l’Oncle Sam qui est une figure de propagande pour l’armée américaine ,ce personnage porte les couleurs du drapeau américain tout comme Capitaine América qui les portes sur son costume de super-héros. Affiche de propagande militaire peint par James Montgomery Flagg pendant la Première Guerre mondiale. Auschwitz à travers des témoignages- Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique Séquence inscrite dans le cadre du chapître sur la Seconde Guerre Mondiale lors de l’étude de l’Europe sous la domination nazie, lorsqu’on aborde la politique d’extermination. Des séquences vidéo prises sur le site.TV1 en recherchant le mot "auschwitz". 1er extrait : "L’arrivée à Auschwitz" : 7 mn 24 : Cet extrait du documentaire "Auschwitz, des mots pour le dire" présente les témoignages d’hommes et de femmes déportés au camp d’Auschwitz... 2nd extrait : "Vivre à Auschwitz, entre l’humiliation et la souffrance" : 7 mn 24 : Cet extrait du documentaire « Auschwitz, des mots pour le dire » présente les témoignages de femmes déportées au camp de concentration d’Auschwitz.

Captain America : des origines mouvementées #1 Le personnage de Captain America a été créé par Joe Simon et Jack Kirby pour l'éditeur Timely Comics (qui deviendra par la suite Marvel) en mars 1941. Dès le premier numéro, Captain America Comics dépasse le million d'exemplaires vendus, égalant ainsi le succès des autres héros phares de la nouvelle industrie, comme Superman et Batman. Cette réussite spectaculaire s'explique sans aucun doute par le talent des deux créateurs qui, dès le premier numéro, imposent leur marque au nouveau personnage : action rapidité, mouvement, autant de caractéristiques qui transparaissent à la vue de la couverture du premier numéro où l'on voit le héros au bouclier frapper et mettre à terre l'homme le craint de la planète, Adolf Hitler. Le premier super-héros, Superman, s'était illustré dès la première couverture où il est apparu (dans Action Comics #1 à voir dans l'excellent article que lui a consacré Patrick Pecatte) par un exploit qui avait marqué les lecteurs en soulevant à bout de bras une voiture.

Related: