background preloader

Bande dessinée

Bande dessinée
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La bande dessinée (communément abrégée BD ou bédé) est une forme d'expression artistique, souvent désignée comme le « neuvième art[Note 1] », utilisant une juxtaposition de dessins (ou d'autres types d'images fixes, mais pas uniquement photographiques), articulés en séquences narratives et le plus souvent accompagnés de textes (narrations, dialogues, onomatopées). Will Eisner l'a définie (avant l'émergence d'Internet) comme « la principale application de l'art séquentiel au support papier[W 1]». Définitions[modifier | modifier le code] Il est de coutume de distinguer « la » bande dessinée et « les » bandes dessinées. Cette distinction est mise en lumière par Francis Lacassin[L 1]. « La » bande dessinée est le concept, c'est-à-dire l’Art — le 9e — et la technique permettant la réalisation de cet art. « Les » bandes dessinées sont les médias par lesquels est véhiculé cet art[D 1],[B 1]. Médium bande dessinée[modifier | modifier le code] Related:  Bande dessinée

Spirou Historique[modifier | modifier le code] Prémices[modifier | modifier le code] Création (1938-1939)[modifier | modifier le code] Années de guerre (1939-1945)[modifier | modifier le code] En janvier 1941, Paul Dupuis est libéré et rentre à Marcinelle[29]. Âge d'or (1946-1968)[modifier | modifier le code] Mutation du journal[modifier | modifier le code] Pendant ces années, un personnage discret, le Fureteur, possède une chronique rédactionnelle dans le journal. Années Delporte[modifier | modifier le code] Place à l'humour[modifier | modifier le code] Entrée des anciens locaux des éditions Dupuis et de la rédaction du journal Spirou dans la Galerie du Centre à Bruxelles. Anciens locaux des éditions Dupuis et de la rédaction du journal Spirou dans la Galerie du Centre à Bruxelles. Le numéro 1000[modifier | modifier le code] Il comprend aussi une ébauche des futurs mini-récits[85]. Après le numéro 1000[modifier | modifier le code] Nouvelle génération d'auteurs[modifier | modifier le code]

BD Gest' - Le portail BD de référence Home Tabladessin (@Tabladessin) sur Twitter À propos de la bande dessinée dite féminine Réunies à l’occasion de la fête départementale du Livre du Var en septembre dernier, Tanxxx et Chantal Montellier s’expriment sur la réception de leur travail dans un milieu toujours majoritairement soumis à la décision masculine. Toutes deux ont signé la Charte des créatrices de bande dessinée contre le sexisme, après la constitution au printemps dernier d’un collectif visant à « dénoncer les formes que prend le sexisme dans ce champ littéraire, tout en avançant des façons de le combattre ». Entretien réalisé dans l’arrière salle d’une brasserie toulonnaise par Émilie pour la revue Émancipation et Gilles (Contrebandes), le 26 septembre 2015. Émilie : On peut trouver pas mal d’infos sur le site bdegalite.org, mais vous avez peut-être d’autres choses à dire sur cette charte dont vous êtes toutes les deux signataires ? Chantal : Je trouve que l’initiative est plutôt bonne. Chantal : Il y a un “créneau porteur” pour le Marché côté “BD de filles”, ça semble évident. Gilles : Ah !

Éditions CLAIR DE LUNE le BLOG BD Capoeira Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La capoeira est un art martial afro-brésilien qui puiserait ses racines dans les méthodes de combat et les danses des peuples africains du temps de l'esclavage au Brésil. Elle se distingue des autres arts martiaux par son côté ludique et souvent acrobatique. Les pieds sont très largement mis à contribution durant le combat bien que d'autres parties du corps puissent être employées telles que, principalement, les mains, la tête, les genoux et les coudes. Les « joueurs » peuvent prendre position en appui ou en équilibre sur les mains pour effectuer des coups de pieds ou des acrobaties. Des formes très analogues à la capoeira, aussi bien dans les gestes que dans les rythmes, sont connues et pratiquées dans la plupart des pays concernés par la colonisation et la traite négrière. Étymologie[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Genèse de la capoeira[modifier | modifier le code] Roda[modifier | modifier le code]

Angoulême 2017, «une grande cuvée» malgré une affluence en baisse C'était l'année de l'apaisement en Charente. Aucun soubresaut, pas de controverse et une excellente programmation. Malgré cela, cette 44e édition enregistrerait une baisse de fréquentation de 6 à 10%. L'ombre des attentats plane-t-elle toujours sur le Festival d'Angoulême? La manifestation a tenu ses promesses, celles de retrouver son statut de rendez-vous incontournable du 9e art. Éditeurs et auteurs n'ont pas tari d'éloges, soulagés de vivre un festival éloigné des soubresauts de l'année dernière qui, on le rappelle, avait été marquée par l'absence de dessinatrices dans la liste des sélectionnés au grand prix 2016, un appel au boycott des auteurs et une cérémonie de remise des prix affligeante (avec une blague de mauvais goût). «Une grande cuvée, remarquable à tout point de vue», s'est exclamé Serge Ewenczyk des éditions indépendantes Çà et Là. Sans oublier Benoît Mouchart, directeur éditorial chez Casterman, et ancien directeur artistique du festival pendant dix ans de 2003 à 2013.

Related: