background preloader

Histoire de la bande dessinée numérique française

Histoire de la bande dessinée numérique française
La bande dessinée numérique existe en France depuis plus de dix ans, et le temps est venu nous apporter le recul nécessaire pour considérer ses évolutions historiques. L’objectif principal de cette série d’articles est bien de remettre en perspective l’effervescence actuelle dans un temps long, et de porter à la connaissance du public qui découvre la bande dessinée numérique en 2012 l’inventivité que déployaient certains auteurs à la fin des années 1990.Mais cette « histoire de la bande dessinée numérique » a surtout vocation à tracer de grandes lignes et à ouvrir des pistes pour la réflexion à venir. Son auteur ne la conçoit pas comme un travail achevé et définitif, mais plutôt comme une brique première mais indispensable. Il remercie par avance les lecteurs qui voudront bien commenter, corriger, critiquer et enrichir son texte (en cliquant sur « Répondre à cet article » à la fin de chaque partie).Dossier réalisé en collaboration avec phylacterium.fr.

http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?rubrique72

Related:  livres numériques- ebook - epubBande DessinéeBD - illustrationrecherche bande dessinéla BD numérique

Attraction, répulsion : les relations au livre numérique Y-a-t-il des raisons de vraiment détester le livre numérique ? En dépassionnant quelque peu les débats, ne trouverait-on pas un juste propos ? Entendre comme argument pour combattre l'ebook que 'le bruit et l'odeur d'un livre papier' avaient du charme, tout de même... Selon the Digital Book World, on navigue pourtant bien entre attraction et répulsion. Avec de belles raisons, de chaque côté. Epais et Tordu, le site officiel de Manu Larcenet » Le Journal Le catalogue Christie’s. Je reçois le catalogue Christie’s d’une vente aux enchère d’originaux de bandes dessinées. Je dois avouer que, si la vente me laisse froid, je reste des heures à admirer ce catalogue.

La Bande Dessinée numérique La Bande Dessinée numérique Le numérique fait désormais partie de notre vie quotidienne. Que ce soit l’Internet, l’adaptation de BD au cinéma ou sous la forme de jeux vidéo, l’outil informatique est de plus en plus présent. Le numérique change non seulement la bande dessinée en terme de production (tablettes graphiques, utilisation 3D ou logiciels d’assistance à la création de BD), ce qui explique en partie l’importance prise par les mangas, mais il va aussi aussi modifier considérablement la donne en terme de commercialisation (vente en ligne d’albums ou de fichiers lisibles sur des supports électroniques), de diffusion ou de distribution (Bande Dessinée à la Demande, Blogs, sites communautaires liés à la BD, etc.). Cette rubrique se propose de réunir tous les articles que nous avons publiés à ce sujet. La chasse aux pirates de BD est ouverte !

BD numérique : une meilleure qualité chez les pirates que sur izneo ? Que se passe-t-il dans le monde de la BD numérique, et plus spécifiquement chez izneo ? BDZ s'est lancé dans un comparatif intéressant entre l'offre légale, commercialisée par cette plateforme et l'offre pirate, que l'on retrouve sur les réseaux, ici ou là. Dans cet article, le magazine se montre assez critique par rapport à la qualité de l'offre, avec cette conclusion : « Ce qui serait acceptable pour une diffusion gratuite est inacceptable compte tenu du prix proposé, tant pour la location que pour la vente. » Ambiance BDZ Mag n'est pas le premier venu dans le monde de la BD numérique : c'est le site à l'origine de l'opération Pirate Ta BD, qui propose aux créateurs la diffusion gratuite, avec leur accord, de leurs titres sur les réseaux de partage. Une opération de communication particulièrement massive.

Comment le numérique a changé la bande dessinée Internet a changé la consommation de produits artistiques. Auparavant, les rendez-vous télévisuels étaient importants: il ne fallait pas manquer l’épisode, car les chances de le revoir en reprise étaient minces. Des années plus tard, plus besoin de rester rivé au téléviseur: les sites de diffusion permettent aux internautes de voir ce qu’ils désirent quand ils le veulent. Les auteurs se tournent vers les plateformes d’édition en ligne, les musiciens ont des réseaux sociaux pour partager leurs créations avec leurs visiteurs et les artistes visuels profitent de la vitrine virtuelle pour Web pour afficher quelques-unes de leurs réalisations. Et les bédéistes dans tout ça? Comment utilisent-ils Internet ?

Livres numériques: Cinq tendances pour 2012 et au-delà (Relaxnews) - Avec l'arrivée des nouvelles tablettes et liseuses et de contenus numériques améliorés, le marché du livre numérique a pris une grande ampleur au cours de l'année passée. Les lecteurs ont adopté le livre numérique, des petits e-books aux textbooks, qui ouvrent de nouvelles perspectives d'apprentissage interactives. Selon Harris Interactive, à l'origine d'un sondage publié le 8 mars, près de trois adultes sur 10 (28%) aux États-Unis utilisent une liseuse pour lire des livres électroniques, un chiffre en progression de 15% par rapport à juillet 2011. Au mois de février, l'analyste Nielsen rapportait qu'en 2011, la production de livres numériques avait dépassé pour la première fois celle des livres papier en Grande-Bretagne.

Fiche d'identité : « Persepolis » de Marjane Satrapi Samedi 26 mai 6 26 /05 /Mai 10:48 Titre de l’œuvre : Persépolis Nature/genre de L’œuvre : Bande-dessinée Artiste : Marjane Satrapi (1968- ) Date de création : 2000 Catégorie (domaine/thématique) : BD version numérique : retour sur le Hackathon #BDnum Créer des bandes dessinées spécifiquement conçues pour le numérique n’est pas une nouveauté : les auteurs l’expérimentent déjà depuis plus de 15 ans sur le web, en déstructurant la notion de page pour la penser sous forme d’écran, jouer avec le scroll ou le clic… et inventer ainsi une nouvelle narration visuelle. À l’heure où la BD numérique connaît un essor significatif grâce à la numérisation des catalogues et à leur distribution élargie sur divers supports de lecture, il manque encore à la BD nativement digitale de rallier le standard du livre numérique (l’ePub) pour aller au-delà des expérimentations isolées et des formats propriétaires. L’ePub, quant à lui, doit évoluer pour pouvoir accueillir ces nouveaux types de contenus. À l’issue de ce Hackathon, quel est le bilan ? Quels sont les projets réalisés et comment pourront-ils servir à améliorer concrètement l’ePub ? Rendez-vous à cette restitution pour débattre des nouvelles voies défrichées par le Hackathon #BDnum.

La BD francophone, un marché à la traîne sur le numérique Créée par Aquafadas, société montpelliéraine spécialisée dans les logiciels d'édition numérique et vidéo, AveComics est sans le moindre doute l'impulsion la plus audacieuse – car l'une des plus précoces et la plus évoluée du point de vue technologique – dans le champ de la BD numérique francophone payante. Aquafadas n'en était pas à son premier coup d'essai sur le terrain de la BD pour nouveaux supports : la société avait proposé, dès 2006, MyComics, application pour la lecture de bande dessinée en mode nomade. AveComics se positionne depuis ses débuts sur tous les fronts, en cherchant à être présent sur les terminaux mobiles.

partie 1 : contexte d'émergence de la bande dessinée numérique en France En guise de préambule à une histoire de la bande dessinée numérique en France, il me faut commencer par la seconde moitié des années 1990, période qui voit l’éclosion d’un nouveau média attaché à deux traditions, celle des arts numériques et celle de la bande dessinée. Ce texte constitue une introduction aux quatre articles qui suivront. Il cherche à composer une vision ouverte de la bande dessinée numérique, non limitée à une seule définition, et considérée en fonction de trois contextes d’apparition spécifiques qui conditionnent son émergence en France : l’influence américaine, la culture multimédia et le Web francophone.

5 freins au développement des lecteurs à encre électronique L'encre électronique ne rencontre pas le succès qu'elle mérite. Une des raisons principales est qu'elle est peu connue, peu séduisante a priori, et exclusivement dédiée à la lecture. Mais il y a aussi d'autres freins à son succès.... Les lecteurs à encre électronique ont du mal à percer. Y arriveront-ils un jour ? Enquête sur la BD et ses lecteurs Le département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS),en collaboration avec la Bibliothèque publique d'information, publie en mars dans la collection « Culture études » une nouvelle enquête de huit pages sur la lecture de bandes dessinées en France. Trois français sur quatre… Avec plus de 16 millions de lecteurs en France, la bande dessinée, longtemps considérée comme un genre mineur, bénéficie désormais d’une large diffusion dans la société française : plus de trois Français sur quatre déclarent avoir déjà lu des bandes dessinées, dont plus d’un quart (29 %) au cours des douze derniers mois. La production éditoriale a bénéficié d’un essor sans précédent depuis les années 1990, le nombre de titres édités est en constante progression, tandis que les genres se diversifient. Le Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS).

Related:  Livres numériquesBD, revues, magazine numériqueBandes dessinées