background preloader

XIII le site officiel de la BD culte

XIII le site officiel de la BD culte

Digital Comic Museum Grand Comics Database Classiques, raretés, nouveautés... Des BD à lire en ligne gratuitement pendant le confinement Alors qu’ils s’apprêtent à vivre une année particulièrement difficile sur le plan financier, les éditeurs de bande dessinée jouent le jeu du confinement en proposant des lectures gratuites. De nombreux albums sont consultables en ligne, dans leur intégralité, à l’initiative des maisons d’édition, qu’elles soient indépendantes ou la propriété de grands groupes. Parfois accompagnées de promotions sur des titres payants, ces opérations ponctuelles n’excluent aucun genre du 9e art : BD franco-belge, romans graphiques, jeunesse, manga, comics… L’offre la plus importante est celle d’Izneo, la principale plate-forme de bandes dessinées numériques, dont les actionnaires sont la Fnac et une dizaine d’éditeurs. Le premier mois de son abonnement illimité − soit 9,99 euros par mois – est ainsi proposé gracieusement pendant le confinement. Plus de 6 000 titres se retrouvent en accès libre. Plusieurs pépites Une curiosité magnifique La BD jeunesse n’est évidemment pas en reste. Frédéric Potet

Goldorak fête ses 45 ans avec une BD événement, une exposition et un retour à la télé Noam n’aurait pas pu mieux chanter, et définir, Goldorak que dans le générique du dessin animé : « Qui est-il ? D’où vient-il ? Formidable robot des temps nouveaux ». « Goldorak », une bande dessinée événement et française Après Albator et avant Les Chevaliers du Zodiaque, l’éditeur Kana revisite un autre monument et précurseur de la culture manga en France avec Goldorak, disponible vendredi en librairie. Les auteurs sont de vrais fans, ils étaient devant leur poste de télévision le vendredi soir à attendre chaque nouvel épisode. « Le meilleur moment de la semaine » pour Xavier Dorison. « Goldorak – Xperienz », une exposition à Paris jusqu’au 30 octobre « Goldorak », le dessin animé de retour sur France 4 Avec toutes ces célébrations, il aurait presque été dommage de ne pas pouvoir (re) découvrir la série originale. Alors que sa planète Euphor est détruite par les forces de Vega, le prince Actarus s’enfuit à bord du robot Goldorak, construit par Vega, direction la Terre.

Related: