background preloader

Web 2.0 : la révolution par les usages

Web 2.0 : la révolution par les usages
Web 2.0, un terme à la mode mais qui ne fait pas l'unanimité. A l'origine du terme : Tim O'Reilly. Dans son article fondateur (What is Web 2.0), il redéfinit l'Internet non plus comme un média (où les sites Web sont autant d'îlots d'informations isolées) mais comme une plate-forme : un socle d'échanges entre les utilisateurs (l'auteur parle d'intelligence collective) et les services ou les applications en ligne. Précisons que nous parlons bien ici de l'Internet que nous connaissons tous, mais auquel on aurait rajouté une dimension collaborative, où un certain nombre de concepts novateurs que nous détaillerons dans cet article (blogs, wiki, tags, réseaux sociaux...) viennent progressivement enrichir des services existants pour former un tout révolutionnaire, dans une logique d'évolution permanente. La fin de l'Internet tel que nous le connaissons Voilà près de 10 ans que l'Internet que nous connaissons est apparu. En 10 ans, que s'est-il passé ? Révolution ?

http://www.journaldunet.com/solutions/0601/060105_tribune-sqli-web-20.shtml

Related:  thematique M22 Liberté d'expression21503905WEB 2.0

La Révolution du Web 2.0 Le Web 2.0 n’en finit pas de révolutionner nos habitudes de consommation et nos moyens de communication, mais également les pratiques en matière de recherche d’emploi et de recrutement ! Le Web 2.0 c’est le Web social, communautaire, interactif, contributif, participatif, … tel qu’il existe aujourd’hui et dans lequel chaque internaute est créateur de contenu : 4 milliards de photos téléchargées sur Flickr, 1 milliard de vidéos consultées par jour sur Youtube, plus de 400 millions de membres sur Facebook, 126 millions de blogs sur internet, … Et dire qu’au début, internet n’était qu’une version améliorée du minitel ! Ah, si nous avions su développer cet outil avant les Américains. Nous étions en avance à l’époque … La vague 2.0 est à l’origine de 3 révolutions majeures :

Pratiques RH au quotidien » Sélection de sites RH Retrouvez sur cette page une sélection des sites web et des blogs incontournables sur la thématique des ressources humaines. Portails RH RH info Une communaute gratuite sur la gestion des ressources humaines. Le Web 2.0 peut-il être considéré comme un MOTIF ? Approche critique du concept à partir d’une relecture du texte de T. O’Reilly 1 Les ouvrages et articles sur le Web 2.0 sont très nombreux, aussi bien dans la littérature francoph (...) 2 Bien qu’il ne s’agisse pas d’un texte de « recherche », le statut d’O’Reilly, éditeur influent dans (...) 1Formalisé pour la première fois en 2005 par Tim O’Reilly dans un article (publié sur son blog) intitulé What is Web 2.0 ? (O’Reilly, 2005), le Web 2.0 a fait l’objet d’une production littéraire dense, aussi bien dans le monde « grand public » (Gervais, 2007 ; Fayon, 2008 ; Hussher F. X., Hussher C. et Carrasco, 2006) que dans le monde académique (Lefebvre, 2005 ; Morand, 2005 ; Rebillard, 2007)1. Nous proposons, dans cet article, de revenir sur ce texte fondateur, non pour donner une autre définition de ce qu’est le Web 2.0, mais pour en avoir une lecture politique2. 3 Voir par exemple le livre blanc de Digimind sur l’utilisation des outils Web 2.0 appliqués à la vei (...)

Le web 2.0 peut-il vulgariser le vin ? Le vin est un produit par nature élitiste, qui pour être apprécié demande de maîtriser des codes et de connaître les multiples terroirs, cépages et autres subtilités... Car quoi qu’en disent certains producteurs et grands groupes qui voudraient faire du vin un produit standardisé, il reste difficile de s’y retrouver dans une offre pléthorique. Aujourd’hui deux exemples répondent chacun à leur manière à ces deux caractéristiques du marché du vin : difficulté de différencier l’offre et image élitiste. Web 2.0 : définition selon Wikipédia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cartographie sensible du web 2.0 L'expression « Web 2.0 » désigne l'ensemble des techniques, des fonctionnalités et des usages du World Wide Web qui ont suivi la forme originelle du web[1]. Elle concerne en particulier les interfaces permettant aux internautes ayant peu de connaissances techniques de s'approprier de nouvelles fonctionnalités du web. Les internautes peuvent d'une part contribuer à l'échange d'informations et interagir (partager, échanger, etc.) de façon simple, à la fois au niveau du contenu et de la structure des pages, et d'autre part entre eux, créant notamment le Web social[2]. L'internaute devient, grâce aux outils mis à sa disposition, une personne active sur la toile.

Darknet, entre liberté d’expression et cybercriminalité Le web, cela parle à tout le monde, nous le connaissons en long, en large en travers. Un lieu de liberté dit-on, mais est-ce vraiment le cas ? Le darknet ou deep web sont les faces cachées d’internet. Ceux-ci riment souvent avec cybercriminalité et font écho à la cyber-censure et à la liberté d’expression. Le deep web Il se constitue de toutes les pages internet qui refusent une indexation par les moteurs de recherche, ou qui, par exemple, ont subi une erreur technique et de ce fait sont inaccessibles. La gestion des ressources humaines à l’ère du Web 2.0 (73645) Par Anne Bourhis Web 2.0… L’expression est aujourd’hui entrée dans le vocabulaire de tout utilisateur d’Internet, au même titre que Facebook ou Youtube. S i le développement du web 2.0 a permis une véritable appropriation de la Toile par l’ensemble des internautes, les entreprises ont rapidement pris conscience des avantages qu’elles pouvaient en tirer. Les services de marketing ont été les premiers à déceler l’immense potentiel de ce web désormais interactif, qui propose de nouvelles façons d’entrer en communication avec les consommateurs.

Les acteurs d'un site internet Acteurs de l'internet 2. Les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) marketing vin, agence communication vin, vin sur internet, vente vin, site internet vin, blog vins, marketing du vin, communication du vin, vin sur facebook, vin sur twitter La deuxième édition du Wine Business Innovation Summit organisé par Marc Roisin, Faye Cardwell et Jens de Maere se tenait cette année à Munich. J'avais beaucoup apprécié l'édition de l'an dernier à Bruxelles qui marquait la nécessité de faire se croiser les dynamiques des #winelovers et des #entrepreneurs. C'est que si les wine bloggers, wine geeks et consors sont assez prompts à donner des leçons au monde du vin sur le sujet d'Internet ou de son marketing, il est assez rare qu'il s'ouvrent en retour à en recevoir sur le monde des affaires et l'entrepreneuriat. Hors si la passion est un élément moteur pour entreprendre, sans création de résultat, point d'entreprise. Et Marc Roisin incarne fort habilement ce croisement réussit entre passion du vin et esprit d'entreprise.

Related:  Mémoire M2TDtheolliepoppyInfos web 2.0melena01Le web 2.0