background preloader

Thématique M22 Les réseaux sociaux

Facebook Twitter

Economie - “The Interview” fait un carton sur Internet. Economie - Vie privée : 25 000 internautes attaquent Facebook en justice. Geek - Digital natives. Près de la moitié des adolescents en état de "souffrance psychologique", selon l'Unicef. Pour la deuxième année consécutive, l'Unicef a mené une consultation nationale, auprès de 11.232 enfants et adolescents (les 12-18 ans représentant 62% de l'échantillon), interrogés de mars à mai 2014.

Près de la moitié des adolescents en état de "souffrance psychologique", selon l'Unicef

Des souffrances physiques mais aussi psychologiques Cette enquête, qui doit être remise mardi aux Secrétaires d'Etat à la famille (Laurence Rossignol) et à la lutte contre l'exclusion (Ségolène Neuville) a tout d'abord confirmé les résultats de la précédente: "17% environ des enfants et des adolescents peuvent être considérés en situation de privation en termes de niveau de vie. " Mais elle a aussi mis en évidence "les formes de souffrance qui résultent, non pas d'une privation d'ordre matériel, mais d'une faiblesse de liens" avec l'entourage (famille, amis, école).

Près d’un jeune sur 3 a déjà pensé au suicide Le fait d'être une fille, la peur de l'échec scolaire et le harcèlement sur les réseaux sociaux augmentent les risques d'être affecté. L’échec scolaire au cœur des interrogations. L’estime de soi chez les jeunes, une affaire de culture. De quoi dépend notre estime de soi ?

L’estime de soi chez les jeunes, une affaire de culture

Selon les psychologues, tout dépendrait de nos valeurs personnelles : le fait d’accomplir les choses qui nous semblent les plus importantes (réussir professionnellement, aider les autres, privilégier son épanouissement personnel, etc.) est essentiel pour avoir une bonne estime de soi. Mais selon une récente étude publiée dans la revue Personality and Social Psychology Bulletin, il semblerait que ce soit un peu plus compliqué que cela… Une étude menée sur plus de 5000 jeunes Pour les besoins de leur enquête1, l’équipe de Maja Becker, psychologue sociale au Laboratoire cognition, langue, langages, ergonomie (CNRS/Université de Toulouse II-Le Mirail) a suivi et interrogé depuis 2008 plus de 5000 adolescents et jeunes adultes de 19 pays, en Europe de l'Ouest, de l'Est, au Moyen-Orient, en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie.

Youtube. 6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux. Dans son livre, la chercheuse danah boyd explore la vie des jeunes sur Internet.

6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux

Nous lui avons demandé des pistes pour comprendre leur comportement. Après dix années de travail auprès de jeunes Américains, danah boyd, blogueuse sans majuscule, chercheuse chez Microsoft Research et professeure associée à l’université de New York, publie un livre pour éclairer l’usage que les adolescents ont des réseaux sociaux. It’s complicated : the social lives of networked teens (disponible gratuitement en anglais, en attendant une traduction en français) veut expliquer aux parents ce que font concrètement leurs enfants sur Internet, s’attachant à démonter plusieurs fantasmes et à nuancer les risques les plus couramment évoqués (cyberaddiction, perte d’identité, disparition de leur vie privée, harcèlement, mauvaises rencontres).

It’s complicated, du nom d'un statut Facebook, illustre toutes les facettes de cette vie en ligne qu’ont ces adolescents aux yeux rivés sur leur smartphone. 1. 3. 4. 5. 6. Les dangers des réseaux sociaux. Les dangers des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter guettent les adolescents car ils sont les premiers à avoir adopté ces réseaux sociaux.

Les dangers des réseaux sociaux

La moitié d'entre eux se connectent tous les jours ou presque et les cas de dérapages sont nombreux. Sur les réseaux sociaux les messages peuvent se propager de manière virale. Plusieurs l'ont appris à leurs dépens. Si la faute est virtuelle les conséquences sont bien réelles. Les réseaux sociaux sont devenus à la mode. Réseaux sociaux : de nouveaux dangers pour nos enfants ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Olivier Dumons L'intégralité du débat avec Jacques Henno, auteur du livre Les 90 Questions que tous les parents se posent.

Réseaux sociaux : de nouveaux dangers pour nos enfants ?

Ganon : Pourquoi considérez-vous que ces réseaux puissent être un danger ? Bonjour. Ces réseaux peuvent être des dangers pour les enfants à deux titres : ils peuvent être abordés par des prédateurs sexuels, et ils peuvent être victimes de harcèlement (injures, photos obscènes...) de la part d'autres mineurs. Cela étant, ces réseaux constituent des outils intéressants pour se faire des amis, garder le contact avec des connaissances qui déménagent en France ou dans le monde. Lebaro : Pourriez-vous lister les dangers que représentent les réseaux sociaux pour les enfants ? Premier danger : être victime d'un prédateur sexuel.Deuxième danger : le harcèlement de la part d'autres enfants. Le premier danger est réel, mais ne doit pas être exagéré. Accros aux réseaux sociaux ? - facebook, réseaux soxiaux, addiction, médias.

Des chercheurs de l'Université de la Chicago Booth School Business (Allemagne) ont suivi 200 participants âgés de 18 à 85 ans équipés du téléphone Blackberry afin de suivre comment ces personnes gèrent leurs relations à travers leur mobile.

Accros aux réseaux sociaux ? - facebook, réseaux soxiaux, addiction, médias

Les chercheurs ont envoyé des messages réguliers aux participants (7 par jour pendant une semaine) leur demandant de préciser leur désir du moment ou celui ressenti les 30 minutes précédentes. Ils devaient en préciser le type et l'intensité, expliquer les dilemmes expérimentés entre deux désirs et dire pourquoi l'un l'emportait sur l'autre, le contrôle ou non de leurs envies, etc. Résultat : sur les 10 558 réponses reçues par les chercheurs, 7 827 concernaient une manifestation de désir et l'étude constate que les sujets résistent relativement bien aux pulsions sexuelles ressentis ou a des incitations d'achat par exemple...

En revanche, l'appel des réseaux sociaux connait très peu de résistance : ne pas répondre à un message semble quasi-impossible. L'addiction - Internet et les Adolescents. II-Les réseaux sociaux: une addiction en entraîne une autre.

L'addiction - Internet et les Adolescents

Perte de concentration, isolement, dépression... Au même titre que les jeux vidéos, les réseaux sociaux sont accusés de bien des maux. On sait que selon certains chercheurs, une trop grande utilisation de Facebook ou Twitter aurait de réels impacts sur la santé, au même titre que les autres addictions plus communes. Une étude publiée par le « National Center on Addiction and Substance Abuse » de l'université de Columbia, aborde le lien entre réseaux sociaux et addictions. Sur 1000 jeunes âgés de 12 à 17 ans, 70% se connectent entre 1 minute et 2 heures par jour à un réseaux social. L'impact des réseaux sociaux sur notre vie - Articles - Bien-être. Qu'ils soient sur invitation, réservés aux professionnels ou ouverts à tous, les réseaux sociaux et les blogues prennent de plus en plus de place dans notre vie.

L'impact des réseaux sociaux sur notre vie - Articles - Bien-être

Avec des millions d'adeptes - Facebook en compterait plus de 800 millions -, ils s'imposent comme outils de communication et de changement. Bien sûr, les réseaux sociaux offrent des avantages à ceux qui s'y inscrivent, mais aussi quelques inconvénients. Nous en énumérons quelques-uns ici.