background preloader

Pointypo– - L’actualité typographique en français. : pointypo–

Pointypo– - L’actualité typographique en français. : pointypo–

http://www.pointypo.com/

Related:  TypographieGraphismeTypoTypographyTypographie

SVG OpenType Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. SVG OpenType est un format de police de caractères vectorielles dérivé de SVG Font, devenu sous-ensemble du format OpenType[1]. Historique[modifier | modifier le code] Différents standards de polices de caractères vectoriels existent pour l'impression et sur les systèmes d'exploitation, depuis TeX et les Metfont créés en 1979. Elles sont toutes des formats monochromes et fixes. ProfilCulture, Assistant(e) de galerie, Galerie lumières, Paris 8e Secteur Art décoratif et antiquité Description de l'entreprise/de l'organisme La galerie lumières est spécialisée en lustres et objets d'éclairage de l'antiquité au XXe siècle.

Typo: chiffres et nombres Règles typographiques 4 N.B.: Ces règles respectent, pour l'essentiel, celles élaborées par l'Imprimerie nationale de France, mais aussi celles en usage par l'Office québécois de la langue française. En cas de divergences, les deux normes sont présentées. Les nombres et les symboles sont des domaines de prédilection des sciences, le cas étant particulièrement manifeste en chimie avec les symboles. Du point de vue typographique, on distingue les nombres des chiffres. Le chiffre est le signe de base exprimant les unités numériques de 0 à 9. 1554 : répertoire de la scène typographique française vivante « Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve. » — Friedrich Hölderlin Cela pourrait commencer ainsi : la scène typographique française est en pleine ébullition. Comme partout pourtant, le monde de la typographie en France a été touché de plein fouet par l’avènement de la PAO (Publication Assistée par Ordinateur) au milieu des années 1980. Ce bouleversement sans précédent a fait quasiment disparaître le deuxième et le troisième corps typographiques (respectivement les compositeurs et les correcteurs, le premier étant celui des dessinateurs de caractères). Les correcteurs ont été remplacés par des logiciels et d’autres logiciels ont banalisé le métier des compositeurs. Cette tâche, communément qualifiée de typographique, incombe désormais aux graphistes, dont le nombre a, dans le même temps, explosé.

Jan Tschichold On continue notre journée avec un passionnant ouvrage sur Jan Tschichold ! « Les deux personnalités qui ont marqué la typographie du XXe siècle sont Stanley Morison, mort en 1967 et Jan Tschichold (mort en 1974). » C’est ainsi que commençait un article sur le grand graphiste allemand publié dans le numéro 25 de la présente revue. L’apport aux métiers de la chose imprimée de ce créateur est en effet capital. Et justifiait, pour le lecteur français, cette étude que je vous présente aujourd’hui. Vous le savez peut-être, Jan Tschichold est le fils d’un peintre d’enseignes. Il a suivit une formation de calligraphe et graphiste à l’académie des arts graphiques et des métiers du livre de Leipzig et a commencé sa carrière comme lettreur et graphiste indépendant.

OpenType Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. OpenType (OT), aussi appelé Open Font Format (OFF), est un format de fonte numérique vectorielle. Il a été développé à partir de son prédécesseur TrueType, en conservant la structure de base TrueType et en ajoutant de nombreuses structures de données complexes enrichissant les possibilités typographiques. Offre emploi Directeur.trice artistique graphiste (H/F) Seine-Saint-Denis, ÎLE-DE-FRANCE - Ref : 208937 Adressez votre candidature (lettre de motivation et CV) sous la référence EMP/ERH1/DC/DIR/GRAPH/17 03 à : Monsieur le Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis Pôle personnel et relations sociales Equipe RH 1 93006 Bobigny cedex ou à erh1-recrutement@seinesaintdenis.fr Directeur.trice artistique graphiste (H/F) Réf : EMP/ERH1/DC/DIR/GRAPH/17 03

le top 10 de l’horreur typographique (1) Autant l'orthographe est un sujet de discussion passionné sur lequel tout le monde ou presque a un avis (et un terrain de choix pour la garrulité), autant la typo est une science discrète que même beaucoup de journalistes mettent un point d'honneur à ignorer. Comme il n'existe pas de traité typographique grand public, ledit public en est réduit à une formation "sur le tas", et à faire sa religion en assimilant ce qu'il voit dans la presse (et dans les livres). Combien de lecteurs du Monde ont-il intégré que les citations, dans le quotidien "blanquiste"*, sont entre guillemets et en italiques, et que les titres d'article cités sont seulement entre guillemets mais pas en italiques ? The Shelf Pourquoi créer une revue papier sur le livre à l’heure où l’Internet remet en question le matérialisme tout naturel de l’Occidental moyen, à l’heure où la valeur pécuniaire de «l’objet livre» refoule les adeptes du savoir gratuit disponible sur la toile ? Que deviennent aujourd’hui ces cahiers reliés, fondement de notre société, détenteurs de notre Histoire ? Face à la dématérialisation des contenus éditoriaux, la pratique du design au sein du livre prend une dimension d’autant plus importante. Objets anodins ou véritables œuvres d’art, les livres, à travers leurs formes et les histoires qu’ils racontent, ont la vocation de créer un lien unique avec ceux qui les lisent, les consultent ou les possèdent. C’est de cet attachement quasi-charnel qu’est né The Shelf Journal. The Shelf Journal revue bilingue français/anglais

Related:  TypographiewebdesignTypographieTypographieSales caractèresdocumentation