background preloader

La maison autonome

La maison autonome
Entre Rennes et Nantes, en Loire Atlantique, à MOISDON la RIVIÈRE des dizaines de milliers de visiteurs, particuliers, scolaires, personnels des administrations publiques, ou à l'occasion des Écofestivals sont venus se ressourcer auprès d'un lieu qui prouve qu'il est possible de vivre heureux et simplement, avec un confort décent, en divisant ses consommations par 4 en utilisant les énergies renouvelables, la pluie pour l'eau sanitaire et potable, le jardin pour une nourriture savoureuse à faible empreinte écologique en recyclant la majorité des déchets,pour partager sans polluer, avec tous, nés ou pas encore, les ressources de la Terre. . Ce projet mis en acte au quotidien depuis 30 ans, rejoint tous ceux qui, comme les habitants de ce lieu, oeuvrent à leur manière pour un monde plus cohérent, plus beau et plus heureux. L'Écologie n'est pas une vitrine à étaler mais une histoire d'amour à vivre.

http://www.heol2.org/

Le hameau des buis / La Ferme des Enfants - Un lieu de vie Un des 20 logements du Hameau des Buis en construction. ©Xavier Pagès Construire l'avenir dans le respect de la vie Le Hameau des Buis s'inscrit dans la continuité de La Ferme des Enfants, porté par un désir collectif d'incarner le changement. Les Choux Lents ( photo de groupe sur le toit du bâtiment lors d’une visite Contexte historique Le bâtiment appartient à des prêtres et date de 1964 . Les bottes ou ballots de paille Les enduits : Puis, on enduit. Il faut toujours enduire un mur en paille sur ses deux faces car, sinon, le vent passe au travers, lui faisant perdre son fort pouvoir isolant. L'enduit constitue aussi la protection contre le feu ou les rongeurs. La première couche d'accroche est bien liquide : un lait de chaux ou une barbotine (soupe de terre argileuse) que l'on imprègne partout et qui couvre les brins de paille.

fablabo De fablabo. Fablab0, initié et animé par l'association PiNG c'est : un lieu physique L'Ecolieu Au Petit Colibri 6 mai 2019 Pour petits et grands, sur l'écolieu AU PETIT COLIBRI de Marsac Manon vous propose de vous initier à l'art de vous amuser avec la nature ! Et c'est gratuit :-) Belle journée à chacunRichard Wallner 24 avril 2019Un peu de nouvelles ! Carapa - éco hameau - Oasis CARAPA - Nouvelle fiche de présentation de Carapa L’éco-hameau CARAPA est né en 1995 sur des terres mises à disposition par le Centre Ecologique de Vaugran, en Cévennes Gauloises à 12 kms d’Alès. L’Oasis s’étend sur 15 hectares, 12 en usufruit et 3 en propriété collective (Groupement Foncier Agricole). Un petit noyau de permanents habite et anime le lieu, organise sa dimension pédagogique (visites, séjours, chantiers, stages, présence sur des foires, salons, festivals...) et est désireux de s’agrandir. Cette présentation rédigée en 2008 actualise la précédente présentation de Carapa Les réalisations sont les suivantes :

Nos lectures préférées Enduits de terre crue Un véritable voyage technique au cœur de la terre, voici ce que propose ce tout nouvel ouvrage des éditions Terre Vivante, dont le nom de l’auteur (rédacteur pour La Maison écologique depuis bientôt huit ans) ne sera pas inconnu de nos lecteurs assidus. Une petite « bible … Lire la suite

Économie circulaire, vers un nouveau modèle de prospérité Contribution de l'Institut de l'économie circulaire à la table ronde économie circulaire des 20 et 21 septembre 2013 TABLE RONDE « ECONOMIE CIRCULAIRE » CONFERENCE ENVIRONNEMENTALE DES 20 ET 21 SEPTEMBRE 2013 CONTRIBUTION DE L’INSTITUT DE L’ECONOMIE CIRCULAIRE « L’ECONOMIE CIRCULAIRE, NOUVEAU MODELE DE PROSPERITE » Le modèle de production et de consommation qui prévaut depuis la révolution industrielle repose sur des ressources naturelles abondantes et un schéma linéaire : Matières premières extraites > production > consommation > déchets. Ce modèle de développement a permis d’accélérer le « progrès » et à des milliards d’individus d’accéder à une certaine prospérité matérielle. Le fondement de la société de consommation trouve aujourd’hui ses limites face aux défis environnementaux, d’emploi et de l’augmentation de la population mondiale qui devrait progresser de 43% entre 2012 et 2100. Cette évolution peut-elle se faire spontanément, ou doit-elle être encouragée ?

La maison autonome, ou comment vivre d’énergies renouvelables, d’amour et d’eau fraîche Chercheurs en économie alternative, c’est ainsi que se définissent Patrick et Brigitte Baronnet. Installés en Loire-Atlantique, depuis plus de 30 ans, ce couple et leurs quatre enfants expérimentent un mode de vie autonome et solidaire. Dans lequel les consommations d’énergie sont divisées par quatre. Et les besoins en argent aussi. Rencontre avec des adeptes de la sobriété heureuse. Patrick et Brigitte ont fêté leur « débranchement EDF ».

Related:  Lieux, groupes etc