background preloader

Heol : la maison autonome des Baronnets

Heol : la maison autonome des Baronnets
Samedi 4 septembre 2004, 11h30, sous un soleil de plomb, nous nous élançons fébrilement sur le tandem que nous venons d'acheter à des particuliers. Nous prenons la direction de Chateaubriand, nous avons rendez-vous à 15h à la maison autonome de Patrick et Brigitte Baronnet à Moisdon la rivière. Ils nous aura fallu rouler pendant 3 heures pour rallier sans problème la route de Louisfert où la visite va bientôt commencer. Une quarantaine de personnes sont déjà là, on nous regarde arriver avec notre machine à pédale avec incrédulité. Il était temps qu'on arrive... Eva prend les photos tandis que je prends des notes pour écrire cette page. Le soleil au service du développement. Nous commençons la visite par le fond du jardin où Patrick nous présente rapidement le déroulement de l'après-midi. Le zome : une invitation au sacré L'eau de là Depuis 25 ans, Patrick et Brigitte n'ont pas payé de facture d'eau. Patrick et Brigitte nous interpelle sur la première fonction de l'eau : la détoxication.

Window Socket – Solar Energy Powered Socket by Kyuho Song & Boa Oh The Window Socket offers a neat way to harness solar energy and use it as a plug socket. So far we have seen solutions that act as a solar battery backup, but none as a direct plug-in. Simple in design, the plug just attaches to any window and does its job intuitively. Designers: Kyuho Song & Boa Oh La maison autonome sans factures Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels. Allumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Ici, on est complètement autonome, on se débrouille tout seul pour produire l’électricité dont on a besoin et on pompe l’eau en fonction de sa consommation. La vie de cette famille de 4 personnes est-elle pour autant pavée de sacrifices, de privations et de restrictions ? Non pas du tout ! 4 panneaux solaires photovoltaïques assurent l’entière couverture de leurs besoins en électricité. Pour se contenter de si peu, il n’y a pas de secret, il faut consommer peu de courant. Dans la cuisine ?

Sans les notes, il y a très peu d’élèves démotivés ou décrocheurs Les classes sans note se développent au collège. Pour comprendre leur fonctionnement et leurs bénéfices, VousNousIls est allé à la rencontre de deux collèges de l’Académie de Nantes, particulièrement en pointe sur le sujet. Au collège de Bercé à Château-du-Loir, il n'y a pas de notes dans certaines classes de 6ème : les élèves sont évalués sur des compétences. Une année scolaire sans note, sans classement, où seules les compétences sont valorisées… Un rêve d’élève, expérimenté dans « plusieurs centaines » de collèges et lycéesde France, selon le Ministère de l’éducation nationale. Dans l’Académie de Nantes, plusieurs établissements appliquent cette innovation pédagogique. Le collège Trouvé-Chauvel de La Suze-sur-Sarthe fait partie des plus avancés : après cinq années d’expérimentation menée sur plusieurs classes, tout le niveau de 6e est passé « sans note » en septembre 2012. Moins de décrocheurs « La 6e, une réelle classe d’adaptation » Charles Centofanti

Maison de hobbit pour 3500 euros ( PHOTOS + VIDEO ) Pour 1000 à 1500 heures de travail ils ont construit leur maison. Un budget de 3500 euros nécessaire pour un bonheur de vie au Pays de Galles. Le but de ce jeune père de famille Simon Dale a été de construire avec des produits naturels à proximité du lieux de construction une habitation sans produits nocifs et cancérigènes pour sa petite famille sans impact sur l’environnement. Quelques points clés de la conception et de la construction: Source : Articles similaires, enfin normalement... Electricité par interaction entre les plantes et les bactéries du sol L’entreprise néerlandaise (Plant-E) développe un procédé qui permet de produire de l’électricité par l’interaction entre les racines des plantes et les bactéries du sol. Un nouveau type de piles à combustible microbiennes a été mise au point par l‘équipe scientifique de Marjolein Helder. Elle produit de l’électricité grâce à l’interaction entre les racines des plantes et les bactéries. La pile tire avantage des 70% de matière organique produite par photosynthèse que la plante ne peut pas utiliser et qu’elle excrète par les racines. Des électrons sont alors libérés, électrons qu’il est possible de capter grâce à une électrode. “Les panneaux solaires produisent plus d‘énergie au mètre carré, mais nous espérons réduire les coûts de notre technologie à l’avenir. Les piles à combustible microbiennes peuvent être utilisées à diverses échelles. “Plusieurs applications peuvent être tirées de notre système. Sources : Euronews / Le Journal du Siècle Like this: J'aime chargement…

Comment construire une maison écologique à 4000 euros ! (mon rêve de vivre en autonomie partie 2) Je vous ai parlé il y a peu de mon rêve de vivre en autonomie. Avant de vous dire tout ça, je m’étais déjà renseignée sur les maisons écologiques à bas coût. Et il en existe bien plus que vous en pouvez l’imaginer ! Entre la Earthship, la « maison de hobbit« , ainsi que toutes les maisons que je ne connais pas et celles qui ne sont pas médiatisées… il y en a à la pelle ! Il en existe même une à 150 euros ! Le principe ? Je vais d’ailleurs pour ma part, à la fin du mois déjà, commencer un stage d’une semaine pour aider à construire dans une ferme une étable en paille et en chaux. Le coût de la main-d’oeuvre est donc de zéro. Autant vous dire qu’il faut simplement être assez motivé et faire le tour des décharges, fermes et autre pour réussir à obtenir ce que l’on souhaite à moindre coût. La « maison de hobbit » a été construite par Simon Dale en quatre mois, 1500 heures de travail et seulement 3600 Euros. Le principe de cette maison est simple :

Eoliennes volantes : l’avenir de l’énergie est dans le ciel ! Plus performantes et moins coûteuses que leurs grandes sœurs terrestres, les éoliennes volantes représentent l’avenir de l’énergie. Hissées à l’aide d’un câble à des altitudes oscillant entre 400 et 10.000 m, ces prototypes peuvent générer des quantités d’électricité phénoménales. Développée à grande échelle, cette technologie pourrait satisfaire l’intégralité des besoins énergétiques de la planète. L’exploitation commerciale est prévue dans moins de 10 ans. Performances décuplées Cliquez pour agrandir Dans quelques années, des essaims de moutons blancs voleront au-dessus de nos têtes. A 10.000 m, c’est la cour des grands vents soufflant à une puissance phénoménale. 4 prototypes sortent du lot Sur les modèles à hélices cette énergie est transformée en électricité par des rotors situés sur l’éolienne elle-même et transmise ensuite au sol par le câble. Avantages multiples Commercialisation dès 2020 En cas de vent trop faible ou trop fort, l’engin est automatiquement ramené au sol.

Vers la construction de maison autonome Construire une maison autonome, c'est l'idée de ne plus dépendre d'une organisation centralisée que se soit pour le chauffage, l'énergie, l'eau sanitaire,... Aujourd'hui, pour la plupart des citoyens Français, toutes les énergies et l'eau sont produits, gérés, distribués et traités par l'état, les multinationales et les grandes entreprises nationales. Ces structures ont mises au point des systèmes efficaces qui permettent de fournir toutes personnes ayant les moyens de payer ces services. Le problème est que ces services sont coûteux et augmentent sans cesse. Il est donc temps de proposer des solutions alternatives, décentralisées. Quelles solutions décentralisés existent pour une maison autonome ? Les alternatives sont nombreuses et diverses. - Le besoin chauffage - Le besoin en électricité - Le besoin en eau froide - Le besoin en eau chaude - Le besoin d'évacuer et traiter les eaux usées et déchets organiques 1. C'est en général la première demande. 2. 3. 4. 5.

La pile du futur est née, ultra-puissante et biodégradable Charger un téléphone en 30 secondes, une voiture électrique en l’espace de quelques minutes ne relève plus de la science fiction. Deux chercheurs américains ont mis au point un super-condensateur révolutionnaire à base de graphène. Ultra-puissant, super résistant, flexible et biodégradable, cette pile du futur offre des opportunités de développement très prometteuses. Mines de crayon et prix Nobel On côtoie le graphène depuis notre plus jeune âge sans le connaître vraiment. Découverte inattendue Les plus grandes découvertes sont souvent le fruit du hasard, de l’erreur ou de l’accident. Ultra-puissant et biodégradable Sitôt branché, sitôt chargé. Nicolas Blain Les détails en vidéo :

Cutting cord too early puts babies at risk, NHS warned | Society Childbirth experts are urging the NHS to reverse the policy it has pursued since the 1960s of clamping and cutting a baby's umbilical cord as soon as it is born, citing mounting evidence that this may leave newborn babies deprived of vital blood from the placenta. Medical bodies, senior doctors and the National Childbirth Trust (NCT) want maternity staff to stop routinely clamping the cord within seconds of the baby's arrival and instead leave it untouched for anything from 30 seconds to whenever it stops pulsating naturally, usually within two to five minutes. They believe that infants may be at risk of becoming anaemic by being denied the chance to receive as much as a third of their blood volume from the placenta through the cord. Anaemia can later be associated with brain development and can affect cognitive ability. NICE is now reviewing its cord-clamping guidance, which it originally published in 2007.

Related: