background preloader

Ces "villes en transition" qui préparent l'après-pétrole

Ces "villes en transition" qui préparent l'après-pétrole
Le pétrole a envahi les moindres recoins de nos vies : plastiques, médicaments, cosmétiques, vêtements, transports, chauffage... Un simple ordinateur nécessite des dizaines de litres de pétrole pour sa fabrication et sa distribution. Coté transport, 99 % des voitures roulent à l'essence et, plus inquiétant, notre alimentation, industrialisation oblige, est largement dépendante de l'or noir (engrais, pesticides, matériels agricoles et transport). Selon l'Agence internationale de l'énergie, le pic pétrolier - le moment où la production commence à décroître - a été dépassé depuis quelques années. Plantes recyclables et panneaux solaires Fatalité ? Pour relocaliser l'alimentation et développer les liens intergénérationnels, un réseau de jardins partagés s'est également mis en place : les propriétaires de jardins non utilisés (souvent des personnes âgées) les mettent à la disposition de ceux qui n'en ont pas afin qu'ils y cultivent un potager. La France tente de combler son retard

Location bateaux particuliers - ClickAndBoat « La gratuité, c’est ce qui a le plus d’importance dans nos vies » Jean-Louis Sagot-Duvauroux passe une bonne partie de son temps comme dramaturge au sein d’une compagnie de théâtre malienne, Blonba. Il est aussi, en tant que philosophe, le co-auteur de « Voyageurs sans ticket. Liberté Egalité Gratuité. Une expérience sociale à Aubagne » (éd. Au diable Vauvert). Depuis la chute du système communiste, cet auteur de nombreux essais (notamment le best-seller « On ne naît pas noir, on le devient », Albin Michel) cherche « les vraies transformations qui ne produisent pas de la tyrannie ». Electeur assumé du Front de gauche, il aimerait surtout que la gauche française « se pose un peu plus la question de l’alternative réelle au système capitaliste en place ». Jean-Louis Sagot-Duvauroux (Gilles Perrin) Rue89 : Pour commencer, une question qui peut ressembler à un sujet de bac philo : quelle est la valeur de la gratuité ? Jean-Louis Sagot Duvauroux : La gratuité, c’est ce à quoi on accorde le plus d’importance dans nos vies. En anglais, on dit « free », libre.

Constitution Wiki Etienne Chouard - projetgentilsvirus Constitution nationale d'origine citoyenne Sauvegarde issue du Wiki du plan C d'Etienne Chouard : La constitution du Wiki est temporairement inaccessible d'où la création de cette réplique, datant du 14 novembre 2012, ici (il n'y a vraisemblablement pas eu de changements apportés depuis sur la page, à confirmer). « Pensez à rédiger de brefs commentaires, sous chaque article, (séparés des articles par un trait horizontal, et écrits en italiques) : ces "commentaires synthétiques éclairant le lecteur" sont différents des "discussions entre nous" qui devraient plutôt se dérouler, elles, sur le Forum. 1 Introduction au projet Ce projet est pensé pour une nation, pas seulement la France. Il est écrit en langage simple pour que tout citoyen puisse le lire. 1.1 Intention Débat : "Quel Préambule pour une Constitution nationale ?" 1.2 Vocabulaire 1.3 Schéma La monnaie n’est pas une marchandise.

ADETEC Bureau d'études en transports et déplacements, Présentation Qui sommes-nous :. La Nef La Société financière de la Nef est une coopérative de finances solidaires. Depuis sa création en 1988, elle exerce une double activité de collecte d’épargne et d'octroi de crédit dans le cadre d’un agrément de la Banque de France. L’épargne collectée est déposée par des particuliers, des associations et des entreprises. Toute personne physique ou morale désireuse de donner un sens à son argent peut ouvrir un compte à la Nef. Les financements accordés par la Société financière de la Nef permettent de soutenir la création et le développement d’activités professionnelles et associatives à des fins d’utilité sociale et environnementale. Aujourd’hui, 32 000 sociétaires ont choisi d’exercer leur responsabilité sur leur argent en déposant leur épargne ou en souscrivant un prêt auprès de la Nef. Depuis plus de 20 ans, la Société financière de la Nef est le seul établissement financier engagé dans la gestion responsable et transparente de l’épargne citoyenne en France.

Pour frauder dans les transports en commun, créez votre mutuelle! Le propre de la société en place est de nous faire croire qu’il n’existe pas d’alternative, qu’il ne serait pas possible d’aller contre un principe de réalité érigé en dogme. Une certitude si ancrée qu’elle fait passer ceux qui pensent autrement pour de doux utopistes, incapables de voir plus loin que le bout de leurs rêves enfumés. Ou – au mieux – pour de gentils agitateurs dont il serait salvateur qu’ils n’aient pas le pouvoir de mettre en place les ruptures qu’ils prônent. Tous discrédités, donc. Y compris les militants de la gratuité des transports, mot d’ordre popularisé depuis les mouvements sociaux de 1998 mais très rarement mis en application. Une utopie ? La gratuité des transports publics n’est déjà plus une utopie en quelques communes privilégiées. Châteauroux n’est pas seule. Juste la preuve que c’est possible. Frauder ? Frauder ? La sauce a pris, en partie relayée par les médias et par les usagers. Dans la pratique ?

Quest-ce qu'un AMAP Le fonctionnement Une AMAP naît en général de la rencontre d'un groupe de consommateurs et de paysans (ou artisans transformateurs) prêts à entrer dans la démarche. Ils établissent entre eux un contrat pour une (on distingue en général 2 saisons de production : printemps / été et automne / hiver), selon les modalités suivantes : Ensemble, ils définissent la diversité et la quantité de denrées à produire pour la saison. Ces denrées peuvent être aussi bien des fruits, des légumes, des oeufs, du fromage, de la viande... Pendant la saison, et ce de manière périodique (ex. une fois par semaine), le paysan met les produits frais (ex. les fruits et légumes sont récoltés le matin même de la distribution) à disposition des partenaires, ce qui constitue leur panier. Le groupe de consommateurs et le paysan se mettent également d'accord sur les méthodes agronomiques à employer. L'horaire, enfin, est fixé de manière à convenir au plus grand nombre. Les engagements des consommateurs Les garanties

Oser la gratuité des transports en commun à Marseille Cette idée de la gratuité des transports en commun urbains n’est pas nouvelle. Elle vise à accélérer la prise de conscience des citoyens ainsi que le changement des comportements vis-à-vis des transports en commun. L’un des objectifs est d’amener aux transports de nouveaux usagers et de favoriser largement les échanges dans une agglomération (travail, activités, citoyenneté…), alors que les difficultés sociales restreignent, de fait, les périmètres de vie. Le fait que les transports en commun soient aujourd’hui largement subventionnés et que des catégories de citoyens toujours plus nombreuses bénéficient de tarifs préférentiels (jeunes, vieux, chômeurs, RMIstes…), a partout diminué relativement les recettes de billetterie, souvent en dessous de 30% du budget de fonctionnement et de jouvence. La gratuité fonctionne dans les villes de moins de 100 000 habitants Pour Marseille, quel en serait le coût ? Les déplacements des salariés Et l’Etat dans tout ça ? Changer les comportements

Transition France Appli : comparez vos revenus avec ceux de vos voisins, commune par commune Le revenu médian à Chalon-sur-Saône (Compas 2013) A quelques mois des élections municipales, cette appli va alimenter les débats politiques : en trois clics (région, département et commune), vous connaîtrez les revenus des plus riches, des plus pauvres et le revenu médian de la population de votre commune. Par curiosité, pour comparer votre situation à celle de vos voisins, mais pas seulement. Le Compas, l’hebdomadaire la Gazette des communes et l’Observatoire des inégalités se sont associés pour lancer cette application qui couvre toutes les communes de France. Une fois la commune choisie, l’application indique le revenu des 10% les plus pauvres, le revenu médian, celui des 10% les plus riches et le niveau des inégalités. Pour la commune, son département et la France entière. On voit ainsi que l’Ouest parisien est exceptionnel : très riche et très inégalitaire. Hervé Guéry, le directeur du Compas, explique : « L’enjeu des inégalités est énorme. Méthode

Villes en transition | Accueil La contribution économique territoriale  - Approfondissements Découverte des institutions Le dispositif mis en place La contribution économique territoriale (CET), dont le montant total est plafonné à 3 % de la valeur ajoutée de l’entreprise imposée, se décompose en deux contributions dont le régime des taux est différent. Pour la cotisation foncière des entreprises (CFE), le taux est fixé par les collectivités territoriales, comme par le passé pour la partie foncière de la taxe professionnelle. Pour la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), le taux est fixé nationalement selon les conditions et le barème suivant : barème progressif compris entre 0 % pour les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel (CA) est inférieur à 500 k€ et 1,5 % pour les entreprises dont le CA est supérieur à 50 millions € ; réduction de 1 000 €/an pour les entreprises dont le CA est inférieur à 2 millions € ; imposition minimale de 250 € pour les entreprises dont le CA est supérieur à 500 k€. Les questions en suspens suite à la réforme

Related: