background preloader

Pierre Bourdieu : L'opinion publique n'existe pas, 1972.

Pierre Bourdieu : L'opinion publique n'existe pas, 1972.
Exposé fait à Noroit (Arras) en janvier 1972 et paru dans Les temps modernes, 318, janvier 1973, pp. 1292-1309. Repris in Questions de sociologie, Paris, Les Éditions de Minuit, 1984, pp. 222-235. e voudrais préciser d'abord que mon propos n'est pas de dénoncer de façon mécanique et facile les sondages d'opinion, mais de procéder à une analyse rigoureuse de leur fonctionnement et de leurs fonctions. Ce qui suppose que l'on mette en question les trois postulats qu'ils engagent implicitement. Toute enquête d'opinion suppose que tout le monde peut avoir une opinion ; ou, autrement dit, que la production d'une opinion est à la portée de tous. Quitte à heurter un sentiment naïvement démocratique, je contesterai ce premier postulat. On fait très souvent aux sondages d'opinion des reproches techniques. Une analyse statistique sommaire des questions posées nous a fait voir que la grande majorité d'entre elles étaient directement liées aux préoccupations politiques du « personnel politique ».

http://www.homme-moderne.org/societe/socio/bourdieu/questions/opinionpub.html

Related:  contre-histoitreHistoireOpinion publique

La magique chambre à gaz nazie est en voie de disparition chez les historiens Chaque trimestre, à Paris, le Mémorial de la Shoah / Musée, Centre de documentation publie un bulletin de soixante pages. Ses responsables prétendent servir à la fois « l’Histoire » et « La Mémoire ». Dans sa livraison d’avril-août 2014, ce bulletin, fort dense, ne présente qu’une seule occurrence de ce qui pourrait ressembler à « gaz », « gazer », « gazage », « chambre(s) à gaz ». Cette unique occurrence se situe à la page 46, où sont mentionnées les « chambres à gaz à l’intérieur du camp de Birkenau ». Et pour cause : les plans de ces crématoires, tenus cachés pendant si longtemps par les responsables du Musée d’État d’Auschwitz, et découverts par R. Faurisson le 19 mars 1976 (image ci-dessus), montrent que les pièces supposées avoir été des chambres à gaz homicides n’étaient, pour les crématoires de Birkenau, que des Leichenkeller (dépositoires semi-enterrés pour protéger les cadavres de la chaleur) ou des pièces inoffensives.

Thierry Widemann et Laurent Henninger: Comprendre la guerre Paru en 2012 aux éditions Perrin et co-écrit par Laurent Henninger et Thierry Widemann, deux chargés d’études de l’IRSEM – avec le concours de Pierre Journoud, également chercheur à l’IRSEM – Comprendre la guerre constitue un véritable « manuel d’initiation à l’histoire militaire et à la pensée stratégique », comme le rappelle la quatrième de couverture. Tendant à combler une lacune des études stratégiques françaises en la matière, cet ouvrage se présente sous la forme d’un lexique où une cinquantaine de courtes notices de 2-3 pages, indépendantes les unes des autres, viennent ici appréhender les grands enjeux inhérent à la notion de guerre, à son histoire, à ses évolutions. Les auteurs tiennent ainsi à rendre compte d’ « un parcours du phénomène guerrier, à l’issue duquel la nature et les implications de celui-ci seront devenues plus évidentes, et les concepts plus précis ». La phrase à retenir Béatrice Cante Guillaumin

Sondages : faut-il changer de méthode ? Le « oui » des Britanniques lors du référendum sur le Brexit, l’élection de Donald Trump aux États-Unis, les désignations de François Fillon et de Benoît Hamon lors des primaires en France… Quel est le point commun entre tous ces scrutins ? A chaque fois, les instituts de sondage ont été incapables de prédire correctement leur issue. Évidemment, les électorats, les méthodes des instituts de sondage différant trop d’un pays à l’autre, il est difficile de tirer une conclusion définitive de cette succession d’échecs.

André Gorz,2/2 www.la-bas.org Cinq ans après la mort d’André Gorz, sa description visionnaire de la crise mondiale permet de penser une sortie du capitalisme qui n’emprunte pas la voie de la barbarie. Combien ont découvert l’ampleur du parcours, voire l’existence d’André Gorz le 22 septembre 2007 ? Ce jour-là, il se donnait la mort en même temps que sa femme Dorine, très malade. Le philosophe n’était pas de la race des flamboyants. « Il était surtout un peu trop visionnaire », souligne Christophe Fourel, chef de mission à la Direction générale de la cohésion sociale, et l’un des meilleurs connaisseurs de son œuvre [1]. Les 15 et 16 novembre, il organise avec le sociologue Alain Caillé un colloque international [2] destiné à prolonger la portée de sa pensée, « l’une des plus aiguës de notre temps, et dont la cohérence globale est très frappante », appuie ce dernier. André Gorz est considéré comme le fondateur de l’écologie politique et l’un des critiques les plus radicaux du capitalisme.

Les dix stratégies de manipulation de masses Les dix stratégies de manipulation de masses PRESSENZA Boston, 21/09/10 Noam Chomsky Turgot ou les Lumières au pouvoir – Conférence de Marion Sigaut à Reims Benjamin, Appelons faute de goût, ou bévue, cette manière de me contredire anonymement en me tutoyant. Ce n’est pas grave et j’accepte vos excuses. A présent, laissez-moi vous répondre sur le fond avec le plus de précisions possible.

conférences mondiales de la paix 1898 1907 Histoire globale par les sources À l’approche des oraux du CAPES d’histoire-géographie, des collègues ont publié sur le Carnet du réseau historiographique et épistémologique de l’histoire (CRHEH) un exemple de dossier sur l’enseignement d’une partie du programme de seconde en proposant un questionnement axé sur l’histoire globale : « Enseigner “l’élargissement du monde (XVe-XVIe siècle)” au lycée : quels apports de l’histoire globale ? ». On ne peut que se réjouir de voir ce courant historiographique être ainsi progressivement reconnu dans la formation des futurs enseignants. L’auteur anonyme du corrigé ne cache cependant pas un certain scepticisme, notant que l’« “histoire globale” reste plus une étiquette qu’un projet historiographique ayant une unité véritable, la diversité des travaux pas toujours compatibles entre eux que cette étiquette recouvre reste la règle ». Nous ne le contredirons d’ailleurs pas sur ce constat que nous pouvons partager. Un regard symétrique

André Gorz,1/2 www.la-bas.org Dans ses derniers écrits, André Gorz revient toujours sur des auteurs (concrètement : Moishe Postone, Robert Kurz, Ernst Lohoff, Andreas Exner, Stefan Meretz, etc.), que l’on peut tous, plus ou moins, ranger dans le courant dit de la critique de la valeur. Robert Kurz par exemple est cité et approuvé quand il écrit ceci : « La lutte pour des gratifications immanentes au système, pour de l’argent, pour des transferts des dépenses à l’Etat, et pour refuser de participer à la gestion de la crise...continue à être indispensable à un mouvement de libération ». Mais « le contenu de ce mouvement ne peut être que la critique catégorielle de la forme du lien social dans le système moderne de production des marchandises...

Escouade GAMMA: Profilage idéologique et politique : Dangers publics? – Je pense que – Société Bonne nouvelle pour les bonnes gens: l’escouade GAMMA a commencé sa chasse à la vermine anarchiste! Pas si vite, nous dit Me Véronique Robert, qui a pris la défense de quatre étudiants ciblés par les policiers… Vous êtes donc proudhonien ou proudhoniste? Eh, morbleu! De Montmartre à Montparnasse : le Paris des Années folles Tres grand documentaire, merci de l´avoir relayé. Dommage que cela vire a la propagande la plus crasse, et au manichéisme.Le mal : l´extreme droite, Maurras, Hitler, contre le bien, le cosmopolitisme noir, juif, homosexuel.Il faut voir les glissements subrepticement effectués, pour passer du culte des morts de l´apres guerre, au ras-le-bol des morts, en retombant encore une fois dans le manichéisme, on sous-entend que soi on aime la fete de la belle époque, soit on est un vieux schock célébrant les morts. En meme temps du bien, les années folles, le mal Benito et Adolf, alors que Lénine c´est pas trop mal. Des perles " Entre l´Italie fsciste et la Russie communiste, la France incarne le pays des droits de l´homme.

Géopolitique de Daech. Un dossier Diploweb.com - Moyen-Orient 23/03/2011 Deraa, ville du sud de la Syrie, est la première à laisser éclater la colère des Syriens contre le régime de Bachar al-Assad. [1].Les manifestants demandent la fin de l’état d’urgence et brûlent le siège du parti Baas. La police et les milices du régime tirent sur la foule. Les opposants sont présentés comme des agents de l’étranger. 18/12/2011 Fin du retrait américain en Irak.

Une brève histoire de l’opinion publique L’opinion publique, comme la météo ou les résultats sportifs, compte parmi ces éléments tellement insérés dans notre environnement qu’ils font partie de notre quotidien. On la retrouve partout, tout le temps, et sous différentes formes. Omniprésente, elle est parvenue à se rendre indispensable. Vous souhaitez changer de marque de biberon pour vos enfants ? Celle-ci est « recommandée » par 82 % des parents. Vous êtes déçu par votre opérateur mobile ? Le philosophe André Gorz et sa femme unis jusque dans la mort Dorine et André Gorz en 1947, devant l’usine de Billancourt (Suzi Pillet). Il avait dit de sa « Lettre à D. » qu’elle serait son oeuvre ultime. Ce lundi, André Gorz, 84 ans, et sa femme Dorine, 83 ans, se sont donnés la mort. Dans le milieu très sérieux de la pensée, André Gorz avait, il y a quelques mois, ému ses pairs. Le critique du capitalisme, l’existentialiste marxiste rendait hommage à sa femme malade dans des lignes amoureuses rares de justesse et de beauté.

Une bague retrouvée chez les Vikings gravée d'un "pour Allah"- 20 mars 2015 Pourquoi une femme viking a-t-elle été enterrée au 9e siècle en Suède avec un anneau portant l'inscription "pour Allah" ? C'est la question que se pose le "Washington Post". Le quotidien américain dévoile mercredi 18 mars une étude de la revue Scanning, réalisée par une équipe de chercheurs de l'université de Stockholm, qui pourrait amener à une modification de nos connaissances en histoire médiévale, et plus précisément concernant les relations entre le monde musulman et les vikings. L'anneau en argent avait été découvert par un archéologue au 19e siècle dans la tombe d'une femme viking à Birka, en Suède, et daterait du 9e siècle après J-C. Il porte l'inscription en écriture koufi "il-la-lah", qui signifie "pour Allah". La façon dont cette femme viking se l'est procuré reste inconnue.

Related:  Pierre BOURDIEUChapitre 11 Comment se forme et s'exprime l'opinion publique