background preloader

Autoentrepreneur

Facebook Twitter

Créer une entreprise : SARL. La SARL est désignée par une dénomination sociale.

Créer une entreprise : SARL

Le nom d’un ou plusieurs associés peut être inclus dans la dénomination sociale, mais ne peut, à lui seul, constituer cette dénomination. Principes Généraux Les associés : la SARL peut être constituée par une personne au moins (EURL), qui ne peut être elle même une EURL, et 100 personnes au plus. Les associés peuvent être des personnes physiques ou morales, françaises ou étrangères. Ils ne supportent les pertes de la société qu'à concurrence du montant de leurs apports. Le capital social : Le capital social est divisé en parts sociales égales. Parts sociales : les parts sociales doivent être souscrites en totalité par les associés. Le régime fiscal de la micro-entreprise : l'imposition de l'entreprise individuelle. Qu'est ce que la micro-entreprise ?

Le régime fiscal de la micro-entreprise : l'imposition de l'entreprise individuelle

Le régime de la micro-entreprise est un régime fiscal. Il ne s'agit pas d'un statut juridique de société tel ceux des SA, EURL, SARL, etc. Caractéristiques du régime de la micro-entreprise Ce régime se caractérise par les éléments suivants : une franchise en base de TVA : les entreprises ne facturent pas la TVA à leurs clients et ne récupèrent pas cette TVA payée à leurs fournisseurs ; un abattement forfaitaire lors du calcul du résultat de l'entreprise ; des obligations comptables et déclaratives simplifiées ; pas de déficit possible : l'exploitant individuel ne peut pas l'imputer sur son revenu global. Conditions d'application de ce régime fiscal Qui peut bénéficier du régime fiscal de la micro-entreprise ?

Les petites entreprises individuelles (par exemple, commerçants en nom propre, professions libérales, artisans) et les auto-entrepreneurs ou micro-entrepreneurs, lorsque leur chiffre d'affaires ne dépasse pas un certain seuil. La franchise de TVA. Devenir auto-entrepreneur - professionnels. Ce statut s'applique tant que le chiffre d'affaires réalisé ne dépasse pas les seuils du régime fiscal de la micro-entreprise.

Devenir auto-entrepreneur - professionnels

D'un point de vue fiscal, l'auto-entrepreneur a le choix entre le régime de la micro-entreprise (régime de droit commun) et le prélèvement libératoire de l'impôt sur le revenu (régime optionnel) qui permet de régler, en un seul prélèvement social et fiscal, à la fois l'impôt sur le revenu et les charges sociales obligatoires. Le régime d'imposition de la micro-entreprise est applicable à l'auto-entrepreneur, qui est un entrepreneur individuel imposé à l'impôt sur le revenu dans la catégorie : des bénéfices industriels et commerciaux (micro-BIC) pour une activité commerciale ou artisanale, des bénéfices non commerciaux (micro-BNC) pour une activité libérale. La déclaration de chiffre d'affaires est simplifiée. CFE Auto Entrepreneur : Taxe professionnelle. La cotisation foncière des entreprises auto entrepreneur, plus connue sous les initiales CFE auto entrepreneur, concerne les personnes morales et physiques qui exercent une activité professionnelle non salariée.

CFE Auto Entrepreneur : Taxe professionnelle

Elle concerne donc les auto-entrepreneurs qui sont : des personnes physiques puisque leur entreprise est en nom propre des TNS, travailleurs non-salariés, puisque leur revenu dépend du chiffre d’affaires qu’ils génèrent L'entreprise est redevable de la CFE dans chaque commune où elle dispose de locaux ou de terrains. La contribution économique territoriale (CET) remplace, depuis le 1er janvier 2010, la taxe professionnelle. L’article 1447-0 du code général des impôts la définit comme un « impôt local instauré par la loi de finances pour 2010 qui a remplacé en France la Taxe Professionnelle depuis le 1er Janvier 2010 ».

Gérer et développer sa micro-entreprise. La micro-entreprise est une vraie entreprise.

Gérer et développer sa micro-entreprise

Gardez toujours cette notion en tête car elle vous permettra de : remplir correctement vos obligations développer une activité rentable. Graphiste freelance : tout sur le métier graphiste freelance. À jour en Janvier 2017 Écrit par les experts Ooreka Les graphistes qui souhaitent exercer en freelance ont le choix entre les quatre statuts suivants : artiste-auteur, libéral, société et auto-entrepreneur.

Graphiste freelance : tout sur le métier graphiste freelance

Graphiste freelance artiste-auteur : statut le plus fréquent. Tarifs et prestations de graphiste, photographe, designer, styliste. Affiche. • Récupération des éléments de l’identité visuelle du Client• Collecte des documents (textes et visuels à mettre en page)• Recherche créative• Proposition de la maquette graphique selon 1 axe créatifs• Etapes de modification de l'axe créatif proposé• Finalisation de l’axe retenu• Validation de la maquette*****Cette prestation standard, rendue sous formes de fichiers numériques conformes (.pdf, .jpeg, .png) et dans les temps impartis, inclus :Une maquette de 1 axe créatif d'affiche suivant le cahier des charges fourni par le client.3 propositions de modifications possibles sur l’axe retenu suivant les retours du client.

Affiche