background preloader

En parler aux élèves : comment ?

En parler aux élèves : comment ?
3. Comment aborder cette question avec les élèves ? 3.1. Quelques postures et cadres pédagogiques Comment nous l’avons dit en introduction, aborder la question de l’identité numérique avec les élèves n’est pas chose aisée et si l’on veut que notre message de prévention passe, il faut préalablement choisir une posture pédagogique adaptée qui tempère les effets du conflit de génération inévitable entre nos élèves et nous sur la question de l’identité numérique. Pourquoi conflit inévitable ? Pour limiter au plus le conflit de génération, voici quelques postulats pédagogiques pour exploiter au mieux les pistes que nous proposons ci-dessous : 1- Être au plus près des pratiques des élèves, non par démagogie mais parce qu'aborder la question de l'identité numérique c'est un peu comme parler sexualité avec les élèves. 2- Faire court : on est vite dans le péremptoire, dans la morale, dans le jugement. 1. Domaine 2 du B2i collège et lycée : « J’adopte une attitude responsable ». 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Les obligations du blogueur Les obligations du blogueur Le blogueur doit s’identifier ou indiquer le nom de son hébergeur. Le blogueur doit prendre toutes les mesures pour permettre l’exercice du droit de réponse. Le blogueur est soumis au respect des textes applicables en matière de droit d’auteur, de droit à l’image, de diffamation. Le blog et la diffusion d’une œuvre artistique La diffusion sur un blog, de l’œuvre d’une personne, par exemple, un extrait de livre ou de musique ou encore d’un tableau n’est possible qu’avec l’autorisation de l’auteur. Le blog et la diffusion de photos Pour la diffusion et l’utilisation de photographies, il faut au préalable obtenir l’autorisation écrite de la personne concernée ou celle de ses parents si elle est mineure. Le blog et la diffamation La tenue sur un blog de propos diffamatoires, calomnieux, injurieux ou racistes à l’égard d’une personne, par exemple un enseignant ou un élève, peut être poursuivie pénalement. La responsabilité des parents

Identité numérique : quand les élèves font la... [Une fois n'est pas coutume, vous trouverez ci-dessous l'excellent article écrit par Bertrand Formet @ticechampagnole à propos de l'expérience menée avec Twitter par Amandine Terrier @amandineter, professeur des écoles en charge d'un cycle 3 à Crotenay, dans le Jura. Merci à eux deux d'en avoir autorisé une nouvelle publication ici.] Comme vous avez pu le lire dans les billets précédents du site, nous suivons, Amandine et moi, en direct, via une application installée sur nos « smartphones », les interactions liées au compte de la classe. Cette veille nous permet d'effectuer un premier tri des adresses ou abonnements au compte de la classe et, comme c'est arrivé quelques fois, de supprimer quasi instantanément les tweets ou comptes abonnés qui pourraient gêner les élèves — par exemple, des abonnements de spammeurs aux avatars trop suggestifs, sont supprimés avant lecture par les élèves. Que représente l'avatar, cette première image du compte, qui nous est proposé ?

Sitographie sur les traces numériques 1 - Comment gérer ou améliorer son identité numérique ou son image ? Les fiches "Être O’Net"... Lépinoux-Chambaud, Nadia. Académie d’Orléans-Tours | Documentation : Internet responsable et citoyen. Mis à jour le 30/12/2011. Dossier d’introduction - 3.4Mo Fiche n°1 : - 331Ko Ils ont une identité numérique Fiche n°2 : - 334Ko Ils sont cybercitoyens Fiche n°3 : - 298Ko Ils se créent des profils Fiche n°4 : - 291Ko Ils échangent, partagent, commentent Fiche n°5 : - 335Ko Ils publient, tweetent, postent Fiche n°6 : - 335Ko Ils cherchent, veillent, valident Fiche n°7 : - 279Ko Ils doivent se méfier Liria, Philippe. NetPublic. Fontaine, Stéphane et Rayssac, Nadine. Nourry, Marie-Anne. 2 - Traces numériques et mémoire du web Merzeau, Louise. BNF.

L’e-réputation commence par l’éducation à l’image Facebook, Twitter, multiplication des écrans... Les nouveaux médias diversifient les opportunités de communiquer et d’apprendre, à condition de connaître toutes les règles et de les appliquer. Net sur le net " Qui sont vos followers ? Qui suivez-vous ? Lancer le débat Les enseignants sont naturellement confrontés à la question. " Il y a parfois des règlements de compte sur Facebook et les élèves en souffrent énormément. Se protéger comme enseignant De l’autre côté de la barrière, les enseignants peuvent être pris à partie sur les réseaux sociaux. Des élèves plus prudents Pour leur part, les jeunes élèves semblent aussi de plus en plus avertis. " Il y a encore cinq ans, j’entendais des histoires de mises en cause sur Facebook " relate Virginie Roeckel. " Mais je n’ai plus beaucoup d’échos de ce type. " Le virtuel ne s’oppose pas à la réalité, il la complète " L’éducation à travers les écrans, les images, sont des questions qui agitent les pédagogues et les parents. Evénement

Canopé académie de Besançon : Identité numérique Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. Toute la communauté éducative est concernée par sa présence individuelle ou collective sur internet. Chacun (enseignant, chef d'établissement, élèves, parents) laisse des traces sur internet et cela constitue son identité numérique. Dans tous les cas, cela nécessite pour tous, les éducateurs et les élèves une sensibilisation, une éducation. Éduquer à l'identité numérique, c'est en fait mettre en place une culture numérique partagée dans l'établissement. Même l'établissement a une identité numérique... Pour éviter certaines contrariétés très sérieuses (publications de données personnelles confidentielles : vie privée, opinions personnelles...), chacun doit être averti des risques encourus et tout particulièrement les élèves séduits par la fluidité de la communication sur les réseaux sociaux. Identité numérique, mode d'emploi... La transparence devient le maître mot. La CNIL sur Habbo

Dossier: Comment mieux gérer son identité numérique pour les débutants ? | Maryon Escot Jackson Actuellement en préparation d’un diplôme universitaire technologique en Information et Communication au sein de l’Institut Universitaire de Technologie à Toulouse ; passionnée par les apports du Web 2.0. et par les réseaux sociaux, je conçois cet article dans l’intention d’accompagner les individus désirant construire ou améliorer leur identité numérique. L’identité numérique, c’est le mélange entre votre personne réelle et ce que vous êtes (ou prétendez être) sur Internet. Ce terme est avancé depuis l’apparition du Web 2.0 dans lequel a été intégrée la possibilité pour l’internaute de participer directement au contenu (arrivage des messageries instantanées, chat, blogs, réseaux sociaux, data journalisme, e-commerces, forums et autres). Il ne faut jamais perdre de vue que la toile est principalement publique. L’identité numérique, c’est aussi ce que l’on publie de vous. A quoi cela va-t-il me servir? Exemple : Facebook. Facebook, c’est la maison de chacun. Exemple : Viadeo. Like this:

Acquérir une culture numérique par le langage et l'histoire " La culture permet de penser le monde et de se penser dans le monde "Philippe Meirieu 0bjectif : acquérir une culture numérique • Savoir nommer les outils de son environnement numérique quotidien• Connaître et utiliser le vocabulaire adapté à sa pratique• Savoir prendre du recul sur ses pratiques en comprenant son usage d’Internet et du Web• Savoir situer son histoire dans l’histoire des inventions de son environnement numérique quotidien. Version 1 heure : l’histoire puis le vocabulaire La séance de verbalisation est introduite par l’apport d’éléments historiques pour que les élèves replacent internet et le Web dans le temps. Diaporama « Pour une petite histoire d’internet et du web » La séance est assez courte et débute par un aperçu "historique". 1) présentation d’un fait d’actualité : les 20 ans de l’entrée du Web dans le domaine public. • Mise en avant de la dimension publique : le Web devient accessible (théoriquement et non pas encore dans la pratique) à tous. j’allume l’ordinateur,

Maîtriser son identité numérique | Internet responsable Dans la vie courante, lorsque nous achetons une baguette de pain, il ne nous viendrait pas à l’idée de décliner notre identité et notre adresse au boulanger. Les relations que l’on entretient via Internet sont à gérer de la même façon. Pourquoi donner notre identité civile et notre adresse pour acheter un bien immatériel payé en ligne et qui n’a pas besoin d’être livré à une adresse postale ? Savoir utiliser des identités numériques distinctes et ne fournir que les données appropriées aux différents types de relations établies sur Internet constituent des compétences essentielles à la préservation de notre vie privée. Connaître et contrôler ce qu'on enregistre sur vous Lorsqu’on navigue sur internet, un certain nombre d’informations sont enregistrées en différents endroits du réseau, notamment sur l’ordinateur utilisé, chez le fournisseur d’accès ou chez les fournisseurs des services qu’on consulte. Lire la suite Endiguer la collecte excessive Gérer ses profils et ses identités

Des didacticiels pour gérer sa présence numérique L’Internet SOCiety (ISOC), association de droit américain à vocation internationale engagée dans la promotion de « l'interconnexion ouverte des systèmes et de l'Internet », publie via sa plateforme en ligne un ensemble de 9 modules pédagogiques visant à faciliter la compréhension et la gestion des traces internautiques. Les différents thèmes abordés s'organisent autour de 3 axes principaux : l'économie (le rôle des cookies à l'origine des traces, les effets de la connectabilité, la publicité et le modèle économique des services dits gratuits, le traçage commercial, la monétisation), les risques (la protection de la vie privée, les traces générées via les appareils nomades, la gestion induite) et les contextes (les dynamiques à l'œuvre dans le monde des empreintes numériques, les questions relatives au consentement et aux accords transfrontaliers sur les transferts de données). Chaque module s'accompagne d'une version texte intégrale téléchargeable au format PDF.

Related: