background preloader

Identité numérique

Identité numérique
Parmi les nombreuses ressources permettant d’aborder l’identité numérique et la protection des données, certaines sont davantage susceptibles de « parler » aux adolescents en s’adaptant à leur langage, leur mode de vie et leurs centres d’intérêts. Elles constituent une excellente base de réflexion sur l’utilisation d’internet, du téléphone portable, des jeux vidéo, sans les diaboliser mais en les intégrant de façon plus raisonnée… Petite sélection qui devrait « parler » aux ados : L’association E-Enfance a conçu le film interactif « Derrière la porte », un court-métrage dont l’internaute est le héros : c’est à lui de créer l’histoire et de décider de sa fin. Le film met en scène deux adolescents dans leur pratique des technologies d’aujourd’hui. L’idée est originale, les situations et les dialogues crédibles… Pour les enseignants (et les parents) : Par son nom même, le site canadien, le site Une Porte Grande Ouverte évoque les dangers qui guettent les internautes insouciants.

Communication non verbale et avatars au sein d’une communauté virtuelle 1Le monde de l’enseignement est un acteur clé de l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Confronté à la volonté des politiques et à une offre de formation en ligne de plus en plus abondante, ce monde se trouve aujourd’hui à l’intersection de l’industrialisation de la communication et de l’industrialisation de l’éducation (Moeglin, 2005). Cette massification de l’offre nécessite pour autant de s’interroger sur l’utilité, l’efficacité et les limites de dispositifs en ligne chaque jour plus innovants (Proulx, 2004). 2De nombreuses études démontrent par exemple les effets d’isolement ressentis par les apprenants à distance, et leurs conséquences en terme d’échecs. 3Pour tenter de répondre à ces questions, nous avons mené plusieurs expérimentations grandeur nature entre 2007 et 2009. Dynamique relationnelle et collaboration à distance L’avatar représentant des individus de la communauté virtuelle Communication non verbale et nouvelle communication

Les dangers de l'identité numérique chez les jeunes | Ce blog cherche à comprendre les dangers de l'identité numérique chez les jeunes. Quels sont les risques ? Comment y remédier ? et comment mieux protéger son identité numérique ? Le tout accompagné de Etude : l’usurpation d’identité numérique en France Le profil Internet des Français : première source d’information pour les voleurs d’identité sur Internet Reconnue comme délit pénal, l’usurpation d’identité sur Internet est aujourd’hui « sanctionnable » comme dans le monde physique. L’étude réalisée par Toluna pour Affinion International, leader du marketing relationnel en France, révèle le classement des canaux d’usurpation d’identité les plus utilisés sur Internet. En tête, le profil Internet des Français, via les réseaux sociaux notamment, qui représente près de 40% des usurpations d’identité. TOP 3 des sources d’usurpation d’identité numérique en France Et si les réseaux sociaux étaient devenus le terrain de jeu des voleurs d’identité ? L’e-mail avec tentative d’extorsion de données arrive au second rang des moyens utilisés sur Internet puisque 1 victime de vol d’identité sur 3 l’est via le courrier électronique.

Mort numérique : peut-on demander l’effacement des informations d’une personne décédée 1. Pourquoi le sujet de la « mort numérique » est essentiel ? Sur Facebook, un profil sur cent serait celui d’une personne décédée, soit environ 13 millions de profils ! De la même manière que l’on parle de la gestion de sa vie en ligne, il est logique de s’interroger sur le devenir de nos données après notre mort. La CNIL est l’interlocuteur naturel des internautes en matière de protection des données personnelles. Il est de son devoir de vérifier que l’informatique ne porte atteinte, ni à l’identité du défunt, ni à la vie privée de ses héritiers. 2. Actuellement, en l’absence d’une demande de la part des héritiers ou des proches, le profil de la personne décédée continue d’exister. 3. Par principe, un profil sur un réseau social ou un compte de messagerie est strictement personnel et soumis au secret des correspondances. 4. 5. 6. [Tableau] Signaler le compte d'un utilisateur décédé

4 réflexes pour mieux protéger votre identité en ligne A l’occasion du mois de la cyber-sécurité, la CNIL vous propose une série de bonnes pratiques à mettre en place pour protéger votre identité en ligne. Au menu : quelques précautions techniques, un peu de connaissances juridiques et surtout, une pincée de bon sens ! Connaitre ses droits ! Pour quoi faire ? être autonome dans la maitrise de vos données qui circulent sur le web.augmenter votre niveau d’exigence vis-à-vis des organismes à qui vous confiez vos données. Les conseils Ayez une bonne connaissance de votre droit à l’image. Depuis 2014, vous pouvez également demander aux moteurs de recherche de ne plus associer un contenu gênant vous concernant avec votre nom et prénom. Avoir une bonne hygiène informatique ! Eviter d’être la victime d’une arnaque en ligne, d’une attaque ciblée ou d’une usurpation.Protéger les informations que vous stockez sur votre terminal en cas de perte, vol. Mettez régulièrement à jour vos systèmes d’exploitation et installez un antivirus sur vos ordinateurs.

Mort numérique ou éternité virtuelle : que deviennent vos données après la mort Sur les réseaux sociaux : à terme plus de morts que de vivants ? De nombreux internautes s’interrogent sur le devenir des données concernant leurs proches ou eux-mêmes après la mort. C’est dans ce contexte qu’a émergé le concept de « mort numérique », potentiellement porteur d’interrogations juridiques mais également sociétales. Sensible à la dimension humaine de cette thématique et soucieuse d’assurer une protection effective de l’identité individuelle, la CNIL ouvre le débat des enjeux de la mort numérique. Le développement de nouveaux modes d’exposition de soi en ligne a conduit à faire vivre son identité après la mort de multiples façons : il peut s’agir d’entretenir le souvenir d’un défunt, de créer un avatar qui dialoguera avec les vivants ou de laisser des messages ainsi que des biens dématérialisés (fleurs ou bougies) à ses héritiers ou ses proches. La mort sous l'angle "Informatique et libertés" Les enjeux de la régulation de la mort numérique

Identité personnelle et identité numérique Un article de JurisPedia, le droit partagé. Clara.B, Contributions L’explosion des réseaux sociaux et plus globalement, d’internet, a favorisé la multiplication des données personnelles sur internet et leur circulation sur la toile. Tout utilisateur dispose aujourd’hui d’une identité à plusieurs dimensions : à la fois personnelle, et fait tout récent, d’une identité numérique qu’il doit savoir et pouvoir gérer et protéger pour ne pas se laisser dépasser par la collecte et le stockage de données personnelles. L’identité personnelle peut se définir comme l’ensemble des informations qui font qu’une personne est un être singulier. Cette notion aux contours flous difficilement définissable fait l’objet de réflexions depuis cinq ans. Ce terme est lié à la notion même d’identité. La maîtrise de son identité numérique est notamment apparue avec l’émergence des réseaux sociaux. La position française sur la protection des données personnelles Le rôle de la CNIL Charte du 30 septembre 2010

L’identité numérique de votre entreprise, pourquoi et comment la surveiller et la protéger ? L’identité numérique de votre entreprise est une valeur importante pour la bonne santé de votre activité. Une mauvaise réputation, ou simplement un manque de visibilité sont autant de critères qui décideront à choisir une autre entreprise que la vôtre. Une définition Afin de bien comprendre ce qu’est « l’identité numérique d’une entreprise », nous la définissons comme la perception naturelle que l’on a, en se basant sur sa visibilité sur Internet.Elle est donc la résultante de l’ensemble des éléments (textes, photos, vidéos,…) associés à votre entreprise sur Internet, rapportés à leurs contextes de publications respectifs (date, source, volume,…).Au-delà des simples contenus, cette identité numérique véhicule surtout des valeurs dans la conscience collective des internautes. Les objectifs Sur Internet, les opinions et les débats sont libres, il n’est donc pas réaliste d’espérer maîtriser à 100% l’identité numérique de son entreprise. La stratégie - Ecouter et surveiller : Par où commencer ?

Related: