background preloader

Alice Miller - Abus et Maltraitance de l'Enfant

Alice Miller - Abus et Maltraitance de l'Enfant
La rubrique courrier, n'est plus en activité, en consultant les lettres déjà publiées, vous trouverez peut être des réponses à vos questions Vous pouvez joindre Brigitte Oriol à l'adresse e-mail brigitteoriol@sfr.fr Alice Miller (12 janvier 1923 - 14 avril 2010), docteur en philosophie, psychologie et sociologie, ainsi que chercheur sur l'enfance, est l'auteur de 13 livres, traduits en trente langues. Des 192 membres des Nations Unies, seuls 19 ont jusqu'à présent interdit le châtiment corporel des enfants. Les humiliations, les coups, les gifles, la tromperie, l'exploitation sexuelle, la moquerie, la négligence etc. sont des formes de maltraitances parce qu'ils blessent l'intégrité et la dignité de l'enfant, même si les effets ne sont pas visibles de suite. C'est comme ça que l'ignorance de la société reste si solide et que les parents continuent en toute bonne foi à produire le mal dans chaque génération depuis des millénaires. Haut

asblkaleidos.be Lorsqu’un abus sexuel s’est produit dans la famille : Kaléidos propose une prise en charge psycho-socio-éducative du mineur et de sa famille Le Service d'Aide à la Jeunesse, le Service de Protection Judiciaire ou le Tribunal de la Jeunesse peuvent s’adresser à nous pour accompagner : - Un mineur ayant subi des abus sexuels de la part d’un membre de sa famille (père, mère, beau-père, frère, grand-père, oncle, beau-frère, etc.) ou par extension, de son entourage très proche (ex. le meilleur ami de la famille), et dont le développement affectif, psychologique et social est compromis en raison de ce vécu d’abus sexuel ; - Un mineur ayant commis des abus sexuels au sein de sa famille ; - Les membres de la fratrie qui rencontrent aussi des difficultés en lien avec l’abus sexuel qui s’est déroulé au sein de leur famille ; - Un mineur en état de souffrance ou de danger lié au vécu traumatique d’un parent victime d’abus sexuels dans l’enfance. - Le parent non abuseur :

memoire traumatique et victimologie | Accueil et actualités Parole d'enfants OVEO OBSERVATOIRE DE LA VIOLENCE EDUCATIVE ORDINAIRE stop aux violences familiales, conjugales et sexuelles Un dossier consternant sur les punitions corporelles Un dossier consternant sur les punitions corporelles Détails Publié le jeudi 10 juillet 2008 00:00 A propos du dossier du Nouvel Observateur sur les punitions corporelles (juin 2008) Par Olivier Maurel, Président de l'Observatoire de la Violence Educative Ordinaire (OVEO). A l’occasion du procès du professeur de Berlaimont qui a giflé un de ses élèves, Le Nouvel Observateur a consacré tout un dossier aux punitions corporelles : « Nos enfants sont-ils des têtes à claques ? Dossier consternant, à la fois par ce qu’il rappelle de l’état de l’opinion publique en France dans ce domaine et par la manière dont il caresse cette opinion dans le sens du poil. Ce dossier, en effet, ne donne pratiquement la parole qu’aux partisans des punitions corporelles. Mais ce que ce dossier met particulièrement en lumière, c’est l’incroyable achar­ne­ment que mettent à défendre la fessée et la gifle aussi bien les responsables politiques que des enseignants, des magistrats ou des professionnels de l’enfance.

Related: