background preloader

Jardin ! l'Encyclopédie

Jardin ! l'Encyclopédie

le magazine de la maison Mon Panier (0) Service Client0 826 303 101 Mon Compte » Vous avez déjà un compte. Votre adresse e-mail : Votre mot de passe : » Vous avez oublié votre mot de passe ? Showroom » L'aménagement de la maison & du jardin Service Client : 0 826 303 101 –Show room Mon compte AccueilMagazine Naviguer Outils pratiques Meilleures ventes Cette semaine Recevez en avant-première toutes les nouveautés et profitez d’offres de réduction exceptionnelles. Maison-facile d'un coup d'oeil » Maison-facile.com Qui sommes-nous? » Première commande Première commande Passer commande Mode de paiement Achat sécurisé » Magazine Créateurs Ma maison Décorer Bricoler Entretien Cuisiner Multimedia Jardiner Auto Mes droits Bébé Enfants Animaux » Outils pratiques Lettres types Guides d'achats Calculatrices » Nous suivre Devenez fan Inspirez-vous Rejoignez-nous

Taille des rosiers : fiche pratique Savoir tailler un rosier, voilà un rêve qui paraît inaccessible à beaucoup de jardiniers. Pourtant, il n'y a rien de très compliqué! En suivant quelques conseils de base, vous saurez quoi faire de vos rosiers buissons, rosiers tige et autres grimpants ! Quand tailler les rosiers ? La taille principale des rosiers s'opère à la sortie de l'hiver, en février ou mars selon les régions, lorsque les fortes gelées sont passées. A noter que les rosiers non-remontants se taillent aussitôt après la fin de leur floraison, courant août. Taille d'un rosier au sécateur La taille : conseils pratiques Un conseil qui vaut pour toutes les tailles: opérez en tenant le sécateur de façon à ce que la lame se trouve du côté du bois restant, alors que la contre-lame écrase le rameau qui tombe. Par ailleurs, veillez à bien désinfecter vos outils de coupe avant usage; c'est en effet un vecteur important dans le transfert des maladies... Taille des rosiers tige et buisson Taille d'un rosier tige ou buisson

L'arnaque de la "compensation pour perte de biodiversité" Partout dans le monde, les écosystèmes (et donc les communautés qui en dépendent) sont mis à mal par de grands projets d’infrastructure, les sites d’extraction et les marchés financiers [1]. Afin de faciliter ces activités, des entités tant publiques que privées mettent sur pied des mécanismes pour ‘compenser’ leur impact sur l’environnement. Ces mécanismes pourraient aggraver la situation, et plus inquiétant encore, ils font de la nature une marchandise. La compensation pour perte de biodiversité, c’est la promesse de remplacer ce qui est détruit dans la nature à un endroit par de la nature ailleurs. À qui profite le crime ? Introduire ces compensations permet, voire encourage, la destruction de l’environnement en faisant croire qu’un habitat peut être recréé ailleurs. Et ceci se produit avec l’appui de gouvernements qui font en sorte que des droits de propriété sur des éléments naturels comme le carbone ou la biodiversité puissent être transférés à des sociétés et des banques. 1. 2. 3.

Le Jardinier Maraîcher Echange de graines, troc aux plantes et boutures Dahlia : plantation et conseils de culture Originaires du Mexique, les dahlias reviennent aujourd'hui sur le devant de la scène, après une disgrâce durant laquelle on n'hésitait pas à les qualifier de "plantes de grand-mères" ! Leur plantation est facile, leur formes et leurs couleurs très variées garantiront à vos massifs d'été une note de soleil pleine de gaité ! Exigences L'exposition doit être bien ensoleillée, le sol riche et aéré. Quelques jours avant... C'est généralement vers la mi-avril que l'on peut mettre les dahlias en pleine terre. Procédez comme suit: placer les tubercules dans une caissette (ou cageot) garnie de terre fine ou de sable,les recouvrir entièrement,placer la caissette près d'une source de lumière et de chaleur,vaporisez régulièrement. Ce traitement provoquera l'apparition de pousses vertes, qui se transformeront en tige dès la mise en terre, lorsque cette dernière aura suffisamment réchauffé. Plantation Le trou doit être un peu plus large que le tubercule. Entretien Hivernage >> Lire aussi :

Les prairies permanentes : une ressource rentable à protéger Support de biodiversité, pollinisation, régulation climatique, etc. si les prairies permanentes rendent de grands services écosystémiques, leur surface se réduit depuis 2006. Une chute de 6,3% des surfaces déclarées en prairies permanentes (PP) entre 2006 et 2010 (dont 3% sur la seule période 2009-2010) : c'est le constat d'un rapport du Commissariat général au développement durable (CGDD). Cette évolution affecte plus particulièrement les régions agricoles du Nord-ouest et Sud-est de la France. Dans les Pyrénées, au sud des Alpes, en Rhône-Alpes, en PACA et dans le nord du Languedoc-Roussillon, ce recul s'est produit en même temps qu'une forte augmentation des surfaces de landes. Un artéfact déclaratif ? Trois pourcents des pertes de surfaces de prairies permanentes entre 2009 et 2010 seraient toutefois la conséquence d'un phénomène en partie administratif. Entre 2009 et 2010, la majorité des surfaces perdues en PP bénéficie principalement aux prairies temporaires.

L'univers des courges, Chronique de Xavier, Chronique au jardin, Conseils et Idées Xavier Mathias et Les Cahiers du Potager Bio nous raconte L'univers des courges. A croire que les courges ont été inventées spécialement pour les maraîchers. La nature probablement inquiète des rigueurs de l'hiver pour cette difficile, mais ô combien passionnante profession, a probablement pensé qu'il fallait leur venir en aide. Goûts, parfums, textures, et d'étonnantes propriétés alimentaires. De qui parlons-nous exactement ? Espèces par espèces. Et surtout : Il est très tentant de conserver les graines de courges pour les ressemer soi-même. Il n'y a pas de hasard. Les cultiver. Parfois cependant : Il n'y a plus rien : Gare aux limaces et gastropodes en général, qui raffolent des courges au stade de jeunes plants et peuvent ruiner tous vos espoirs de récolte. Les manger. La Baby Boo. La courge spaghetti. La jack be little. La pomme d'or. Le pâtisson. La Butternut. Le potimarron. Voici un bref survol de cet univers fantastique que constituent les courges alimentaires. Que choisir ?

Jardin d'Hubert Arbuste : calendrier de taille Chaque année, c'est la même question : faut-il tailler tel ou tel arbuste maintenant, cet été, à l'automne ? Avec l'habitude, cela devient évident (il faut quand même faire un petit effort de mémoire...), mais au début, que d'hésitations ! Alors pour manier le sécateur à coup sûr, voici un grand tableau pour y voir clair... Les arbustes à floraison estivale sont taillés au sortir de l'hiver. A l'inverse, les arbustes à floraison printanière (forsythia, lilas...) sont taillés APRES leur floraison (en fin de printemps).

Mon Comparatif des Semenciers Bio | Le Blog du Jardinier Bio Suite à un article publié par Yannick sur son blog Au Potager Bio, il m’a semblé intéressant de vous communiquer mes propres appréciations sur les différents semenciers bio présents sur le marché. Sachets de semences biologiques Achetant des graines biologiques depuis de nombreuses années, j’ai pu en effet comparer les différents producteurs de semences. J’exclue également de ce comparatif les revendeurs. Je précise qu’il peut être judicieux de se fournir chez les semenciers les plus proches géographiquement (ou à climat similaire). Nous sommes de plus en plus nombreux à produire nos graines…Des réseaux d’échanges de graines se développent… et c’est tant mieux. Néanmoins, quand nous produisons nos propres semences, la variété finit un jour par dégénérer. Sans oublier que certaines graines sont très difficiles à reproduire fidèlement (fécondations croisées). Les semenciers sont présentés par ordre alphabétique Télécharger (PDF, 56KB) Vous avez apprécié cet article ?

Jardin potager bio, fiches jardinage et recettes avec des légumes : Jardin à manger Site officiel du musée du Louvre

Related: