background preloader

Mini-guide du curateur éthique

Mini-guide du curateur éthique
A l’ère du numérique, les contenus disponibles sur le web sont de plus en plus nombreux et de plus en plus relayés. On parle même de la règle des 90/10 : seulement 10% de ces contenus seraient réellement créées, et 90% repris ou simplement rediffusés. La curation se place d’ailleurs dans ces 90%, les curateurs ayant pour mode opératoire de retransmettre des informations glanées sur le web qu’ils jugent pertinentes. Ainsi se crée le besoin de définir quelques bonnes pratiques pour la curation. Le principe ? Respecter l’auteur du contenu partagé tout en y apportant une touche personnelle. Comment présenter et identifier « éthiquement » un contenu ? Au moment du partage, le but est de s’éloigner des pratiques du contenu dupliqué. Un bon curateur sait varier l’origine de ses contenus. Quelle responsabilité pour le curateur ? Cette valeur ajoutée induit une nécessité pour le curateur de faire preuve d’honnêteté intellectuelle. Partager Catégories : Questions d'actualité

http://www.veille-ouest.fr/2014/01/mini-guide-du-curateur-ethique/

Related:  Droit d'auteur > Veille et curationRêvesolutions et Génialeriesveille et curation

Propulsion, Curation, Partage… et le droit dans tout ça Alors que Google vient d’annoncer le lancement de son bouton de partage +1, à l’image du fameux like de Facebook, la juriste Murielle Cahen publie sur le site Avocat Online une intéressante analyse, qui confronte ce type de fonctionnalités avec les principes du droit d’auteur à la française. Son raisonnement, finement nuancé, tend à prouver que plusieurs principes du droit d’auteur, et notamment le droit moral, fragilisent ces pratiques de propulsion des contenus en direction des réseaux sociaux. Cela dit, il me semble que son analyse gagnerait à être complétée par la prise en compte du droit de courte citation, ainsi que d’une jurisprudence récente rendue à propos de l’exception de revue de presse. J’aimerais aussi, au delà de la question des boutons de partage et de la propulsion élargir la réflexion au domaine des nouveaux outils de curation des contenus, qui soulèvent à mon avis des questions encore plus épineuses de respect du droit d’auteur.

Chicheboville. Un chèque en carton géant pour payer ses impôts en Normandie : Valentin fait le buzz « Article « Normandie-actu Payer ses impôts ne fait rire personne. En général. Car à Chicheboville, près de Caen, dans le Calvados, Valentin a trouvé le moyen de rendre la tâche plus originale, créant au passage, un véritable buzz sur Internet. Comme le rapportent nos confrères de Liberté-Le Bonhomme Libre, le jeune homme s’est présenté à la Trésorerie de Troarn, mardi 4 novembre 2014, avec son chèque d’un montant de 1 307 euros. Sauf que celui-ci n’était pas comme les autres. Il s’agissait d’un morceau de carton long de deux mètres et moitié moins large. Comment choisir ses outils de veille sur internet ? Mettre en place une veille, c'est mettre en place un système de collecte et de traitement des informations sur un sujet précis. La veille peut avoir plusieurs enjeux pour une entreprise : stratégique, concurrentielle, suivi des tendances ou de la e-réputation... Pour qu'elle soit efficace, il faut qu'elle soit ordonnée et basée sur des outils adaptés. Les enjeux de la veille sur internet

Vous reprendrez bien un peu de curation à la sauce juridique Le billet que j’ai publié la semaine dernière : « Propulsion, Curation, Partage… et le droit dans tout ça ? » a suscité un certain nombre de réactions, commentaires, échanges, qui me donnent envie de prolonger la réflexion, en creusant plusieurs points sur lesquels on a attiré mon attention. Décidément, vous allez voir que la curation est un sujet d’une grande richesse juridique, mais d’une grande complexité également… L'Etat de Nécessité [Art.122-7 du Code Pénal]: Le temps politique est désormais révolu, nous passons à l'action ! Depuis quelques jours, un phénomène commence à s'abattre sur les eurocrates, qui si tout le monde y met un peu du sien, pourra permettre rien de moins que de déclencher la tenue d'un référendum sur la sortie de l'euro et de l'Union Européenne, de façon très... alternative ! Cela fait des années que différentes formations politiques réclamant la sortie de l'U.E, l'euro et l'OTAN sont ostracisées par les médias, quand elles ne sont pas pleinement diffamées. Le régime de propagande et de censure a bien assez duré, et quiconque est un peu rationnel sur le système électoral et médiatique actuel, sait que ça n'est certainement pas en 2017 que nous verrons un responsable politique compétent et souhaitant nous libérer de la tutelle de l'U.E et l'OTAN, arriver au pouvoir par le biais du Suffrage Universel. A ceux qui en doutent encore par religiosité partisane, je me plairais à citer Alexis de Tocqueville :

Comment identifier et suivre les influenceurs sur le web ? Véritables chevilles ouvrières du web 2.0, les "influenceurs" font la pluie et le beau temps sur internet : billets ravageurs, expertises et avis qui font autorité, générations de nouvelles tendances... Qu'ils soient blogueurs ou membres actifs de réseaux sociaux, leur avis compte et modifie de plus en plus le comportement de leur communauté de "suiveurs". A l'heure où les interactions entre plateformes communautaires amplifient leur pouvoir, les entreprises doivent prendre en compte et analyser leurs interventions, et ce à plusieurs niveaux de leurs activités : marketing, relations clients, suivi de leur e-réputation, etc. Mais qui sont ces influenceurs ?

Curation et droit d'auteur Les différentes plateformes de curation manuelle (Scoop.it, Pearltrees) ou automatique (Paper.li) questionnent le droit d'auteur car ces services reproduisent du contenu protégé par le droit de la propriété intellectuelle. Lionel Maurel (nous rendons compte d'un autre de ses articles ici), conservateur des bibliothèques à la Bibliothèque nationale de France essaie d'apporter quelques réponses juridiques à ce sujet sur son blog S.I.Lex. Scoop.it : un service aux "bases juridiques fragiles" Scoop.it est un service en ligne qui permet à l'usager du web de créer son propre magazine en ligne. Lors de l'ajout d'une actualité, l'outil se charge de récupérer le titre, l'image et parfois les premières lignes du texte sauf si le curateur choisit de personnaliser cette présentation.

Plus de 2 000 baguettes offertes aux personnes en difficulté - Toute l'actualité de la Guadeloupe en ligne - FranceAntilles.fr À Baie-Mahault, dans certaines boulangeries partenaires de l'opération Baguette solidaire, 800 à 900 baguettes ont pu être collectées avant d'être offertes. (D. R.) L'opération Baguette solidaire a remporté un franc succès. Grâce à cette action de solidarité - qui consiste à acheter 2 baguettes et à en céder une aux personnes en difficulté -, plus de 2 000 baguettes ont pu être offertes.

La curation en mode pédagogique : Dossier pratique La curation de contenus est une pratique qui s’est diffusée depuis quelques années : une utilisation « qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné ». Phase en aval dans un processus de veille, la curation a l’avantage de considérer que les articles, médias et données recherchées et identifiées doivent être mis à disposition en mode ouvert ou partagé sous une forme aisément consultable. Savoirs CDI (site de ressources professionnelles pour les enseignants-documentalistes) propose un dossier (publié en juin 2014) sur la curation en contexte pédagogique. La curation au risque du droit Un article écrit pour le numéro de Documentaliste-Sciences de l’information consacré à la curation, et une gageure : 3000 signes, références comprises, et un article écrit par Lionel Maurel, paru dans un numéro précédent, en 2011. Agréger des contenus, tel est, dans un raccourci simpliste, l’objectif du curateur. La question est ainsi posée : en a-t-il le droit ?

Related: