background preloader

Vente en ligne (e-commerce) - professionnels

Vente en ligne (e-commerce) - professionnels

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23455

Related:  e-commerceE-commerceSite de e-commerceadrien_lnrE commerce

Achats sur Internet - Vos recours en cas de litige - Actualité - UFC-Que Choisir Le colis commandé n’est pas arrivé, l’article que vous avez reçu ne fonctionne pas, le marchand refuse de vous rembourser ? Pas de panique. Suivez nos conseils. Finalement, l’article n’est pas disponible Même une fois l’article commandé et payé, le commerçant peut annuler la vente ou retarder la livraison si l’article n’est pas disponible. Le client doit être prévenu dès que possible. Contrefaçon, concurrence déloyale et parasitisme sur Internet : entre spamdexing, cybersquatting et typosquatting. Par Ibrahim Coulibaly, Docteur en droit. Sans faire le tour de tout le contentieux sur cette question, il s’agira ici de mettre en lumière trois pratiques – spamdexing, cybersquatting et typosquatting – et leur réception dans le cadre d’une action en contrefaçon de marque, en concurrence déloyale et/ou parasitaire. Définition du spamdexing. Le « spamdexing » ou « spam indexing » peut être défini comme un « ensemble de techniques consistant à tromper les moteurs de recherche sur la qualité d’une page ou d’un site afin d’obtenir, pour un mot-clef donné, un bon classement dans les résultats des moteurs ». Il importe de préciser ici qu’en soi, l’enregistrement d’un nom de domaine ou même l’enregistrement massif de noms de domaine n’est pas illicite.

Le juridique et l'e-commerce : interview de Maître Gérard Haas Nous avons le plaisir de vous dévoiler notre interview avec Maître Gérard Haas. Nous le remercions d’avoir pris le temps de nous répondre. Il nous rappelle les principaux points de la loi Hamon et nous donne sa vision du juridique sur l’e-commerce. En 10 questions, quand le juridique prend toute son importance dans l’e-commerce… 1. Pouvez-vous vous présenter ? Les limites du commerce B to B en ligne se dessineront en 2004 L'impact du commerce électronique B to B " business-to-business " aux Etats-Unis d'ici à 2004 sera certes considérable mais connaîtra ses limites. Une étude réalisée par le cabinet américain Boston Consulting Group (BCG), rend compte de l'exceptionnelle vivacité du développement du commerce électronique inter-entreprises outre-Atlantique. L'enquête réalisée auprès d'un échantillon de 260 entreprises du pays estime que le commerce B to B va croître sur un rythme rapide d'ici à 2004. Ainsi, le commerce électronique inter-entreprises américain devrait passer d'un montant évalué à 1.200 milliards de dollars cette année, à quelque 4.800 milliards de dollars de transactions dans quatre ans.

Les contraintes du commerce en ligne Selon la FEVAD (Fédération e-commerce et vente à distance) plus de 100 000 sites de ventes en lignes étaient actifs en 2011, pour le e-commerce 37,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires et une croissance de 22% prévu sur 2012. Si le commerce en ligne se développe à un rythme effréné, les consommateurs et les commerçants s’exposent à certaines contraintes. Les contraintes pour le consommateur Le C to C ou ventes entre particuliers, quel cadre juridique ? - Avocat Lille Le réseau Internet a succédé avec succès au système des petites annonces. En 2008, 56% des internautes ont acheté ou vendu au moins un produit C to C (« Customer to Customer »). Le C to C est présenté comme un « bon plan anti-crise », puisqu’il s’agit d’une vente directe entre consommateurs, sans intermédiaires, et donc en économisant la marge de ces derniers. Façon d’augmenter ses revenus, chasse aux bonnes affaires ou aux perles rares, le business C to C permet désormais à un nombre croissant de particuliers de réaliser des opérations de vente entre eux, par l’intermédiaire de sites tels que EBay, Le Bon Coin, Entre Particuliers, etc. Toutefois, rares sont les internautes qui prennent l’entière mesure des conséquences, d’un point de vue juridique, d’une telle activité.

"Droit du commerce électronique" de Cedric Manara (livre) Si nombre d'ouvrages traitent du droit de l'internet en général, il en est peu qui s'intéressent spécifiquement au droit des affaires en ligne. C'est l'objet de ce livre, qui tente d'organiser de manière cohérente le droit du commerce électronique. Exercer une activité en ligne suppose d'abord de recourir à un ensemble d'intermédiaires : plateformes spécialisées, hébergeurs, prestataires de services de cloud computing, régies publicitaires, sociétés d'enregistrement de noms de domaine. Après la mise en lumière de leur importance, vitale, pour le commerce électronique, est étudié le régime particulier de responsabilité de ces intermédiaires.

Le design sonore : clé de différenciation Pour mieux apprécier cet article, nous vous conseillons de l’accompagner avec le thème musical de l’Odyssée de L’Espace. Le marketing sensoriel s’est affirmé récemment comme un bon moyen d’améliorer les résultats de ventes d’un produit sans modifier sa nature. Une approche orientée sur les émotions du consommateur qui fait ses preuves de nos jours dans de nombreuses boutiques et publicités. La musique, une porte ouverte vers l’inconscient du consommateur Qu’il soit question d’une signature sonore ou d’un accompagnement musical dans un point de vente, la musique développe un langage universel et facile d’accès pour une marque. L’occasion de s’adresser à une cible globale pour susciter les mêmes émotions et simplifier la communication au travers de quelques notes musicales.

Related:  Droit de BTS (comprendre les cours)Séance1 : La formation d’un contrat électronique