background preloader

M-commerce

Facebook Twitter

Et si vous passiez (enfin) au m-commerce? - Les Echos. Politique Ce qu'il faut retenir de l'intervention de François Hollande + VIDEO Europe, Iran, sécurité en France, économie, présidentielle... Revue de détail des déclarations du chef de l'Etat lors de sa traditionnelle interview... Les réactions à l’interview de Hollande A droite comme à gauche, les premières réactions à la traditionnelle interview du 14 juillet du président de la République, se sont accumulées. Infos marchés Grèce : un "non" au Parlement finlandais serait décisif ? Après l'accord arraché in extremis ce lundi matin, la Grèce s'en remet aux Parlements des pays de la zone euro pour valider un éventuel troisième plan... E-commerce et M-Commerce à Noël, les 20 chiffres clés.

Croissance continue de l’e-commerce, explosion du M-commerce et du «click and collect» et modeste progression des ventes en magasins voici les 20 chiffres clefs de Noël 2013. Une préparation et des achats digitaux Selon Mediametrie, 85% des Français ont préparé leurs achats sur Internet et 69% avaient l’intention d’acheter leurs cadeaux en ligne. 75% d’entre eux ont passé leurs commandes entre le 15 novembre et le 15 décembre. Malgré ces précautions Forrester estime que 25% des commandes passées au sein des périodes de livraisons indiquées sur les sites en ligne n’arrivent pas à temps… Autres enseignements de l’étude, 12% des français ont déclaré vouloir acheter des produits d’occasions comme cadeaux.

Un Panier moyen en légère hausse Selon une étude Fia-Net, le panier moyen sur les sites e-commerce s’est élevé à 159 Euros en hausse légère de 9% sur 2012 où il se situait à 150 euros. Un Noël mobile Selon une étude d’ IBM analytics, le jour de noël 48% du trafic en ligne provenait du mobile. Les 'SoLoMobiles', des consommateurs plus exigeants. On connaissait le "SoLoMo", acronyme regroupant les trois tendances que sont le social, le local et le mobile. On n'avait pas, en revanche, prêté plus attention que cela aux acheteurs eux-mêmes. La société Civiliz, qui a développé la plateforme de dialogue client du même nom, les a baptisés "SoLoMobiles". Leur profil : ils possèdent un smartphone, sont âgés de 15 à 35 ans, sont actifs sur les réseaux sociaux et se géolocalisent. 57 % d'entre eux déclarent avoir été mal accueillis dans un point de vente au cours du dernier mois, contre 37 % pour l’ensemble des Français.

"Ces nouveaux consommateurs, plus exigeants sur la qualité des services proposés, s'expriment de façon plus naturelle et spontanée que les autres clients. Ce sont donc des personnes à suivre par les marques et les enseignes", affirme la marque. L'intégralité de l'étude est disponible sur une infographie. L’essor du m-commerce : « let the store come to people » – Tesco Home plus Korea « Jacques Blog- par Jacques Bloch. ©idiolist.com Encore un exemple frappant de l’essor du m-commerce (commerce sur mobile). En Corée, Tesco, n°2 de la distribution en nombre de points de vente, derrière le leader E-Mart, a tenté récemment une nouvelle expérience pour rattraper son retard, en créant une boutique virtuelle.

Cependant, cette boutique virtuelle n’est pas créée classiquement sur internet, mais dans le monde réel, avec un véritable emplacement physique. Pour être au plus près des consommateurs – « let the store come to people » -, Tesco s’est « installé » sur les quais des stations de métro et a reproduit via des affiches photoréalistes la réplique exacte des linéaires d’un supermarché. Les consommateurs effectuent leurs achats en scannant les QR codes (code barre qui permet de stocker des informations numériques dechiffrables à partir de smartphones). Leur commande est enregistrée en ligne, réglée, puis directement livrée à domicile. Il s’agit ici d’une première expérience très intéressante. ©adsoftheworld.com. Marques et enseignes : vos premiers pas sur le mobile. (source : Gartner 2010) La question n’est plus de savoir s’il faut ou non y aller, la question est comment y aller, avec quels objectifs et quels moyens ?

L’entreprise est confrontée à des choix de plus en plus en plus difficiles : faut-il une application iPhone ? iPad ? Android ? Windows Phone 7 ? Les trois ? Un site web mobile ? Pour y répondre il convient de se poser les bonnes questions : - Quelle est le taux de pénétration du mobile parmi votre cible ? - Quel usage fait votre cible du mobile ? - Pourquoi voulez-vous investir sur le mobile : collecter des coordonnées qualifies ?

- Quel est l’objectif quantitatif que vous vous fixez avec le mobile ? - Quel budget êtes vous en mesure d’y consacrer ? En répondant à ces quelques questions, vous serez en mesure de dégager ou non une opportunité d’investir le mobile. Mieux vaut ne pas s’y risquer plutôt que d’y aller juste pour faire comme les autres. Les idées les plus simples sont souvent les meilleures… M-commerce : Quand le mobile révolutionne le shopping – ITRmobiles.com. Le marketing mobile : mythe ou réalité ? – Emarketing. « But mise sur le m-commerce – Emarketing »