background preloader

E-commerce

Facebook Twitter

La Camif sort un catalogue papier connecté. Redonner vie au papier tout en restant connecté aux clients, telle est l'ambition de la Camif au travers de sa nouvelle initiative. Pour la première fois depuis son redémarrage en 2009, le pure player de l'ameublement sort un catalogue en partenariat avec Overlay. L'application en réalité augmentée consiste à relier le support de 108 pages au site marchand en scannant les pages avec un smartphone ou une tablette. "Notre objectif est de proposer un nouveau support, pour compléter notre dispositif multicanal, qui laisse aux clients le temps de la réflexion pour des produits impliquants. Pour autant, il était impensable de proposer un catalogue papier classique, car nous voulons avant tout permettre au lecteur d'arriver le plus rapidement possible sur notre site, ", explique Anne Breuillé, directrice du marketing de Camif.fr. Avec une couverture épurée rappelant les valeurs de la marque, ce catalogue contient les produits mais consacre aussi 25% de son contenu au story-telling.

6 secrets de box e-commerce qui cartonnent. 1. Le choix capital du produit et des partenaires "Le modèle de la box par abonnement est particulièrement bien adapté à deux catégories de produits : ceux qu'on utilise de manière récurrente dans notre quotidien et ceux dits de 'découverte'", estime Kossi Adzo, fondateur du site BonjourIdee.com, plateforme collaborative autour de l'univers des start-up et de l'entrepreneuriat. Partant de là, ce modèle économique est potentiellement adapté à tous les secteurs, de l'univers de la beauté à celui la mode en passant par le voyage, ou bien encore l'oenologie, la décoration, l'épicerie fine, les loisirs créatifs, etc. Ce qui fera la différence : votre connaissance des produits, votre capacité à tisser un solide réseau de partenaires et votre flair pour dénicher des références originales et variées.

Le site Koutchoulou (box pour bébés), s'assoie ainsi sur un catalogue de plus de 80 marques. Si vous n'êtes pas expert, s'allier à des figures incontestées peut être un précieux gage de crédibilité. E-commerce : 6 stratégies web-to-store. Accor, Renault, Aventuria, Showroomprive… : nous vous présentons les stratégies web-to-store déployées dans notre grand jardin du voyage, mais aussi dans d’autres secteurs. Les points de vente doivent répondre aux attentes de Français de plus en plus connectés. Selon une étude OpinionWay pour Miliboo.com*, un Français sur deux fréquente moins les magasins pour faire ses achats qu’il y a cinq ans, et 60% regrettent de ne pas avoir un conseil plus personnalisé. De plus, 52% des Français souhaitent que les vendeurs puissent les orienter en fonction de leurs habitudes de consommation en ligne.

Comment les entreprises s’emploient-elles, à dessein, au web-to-store, afin de générer du trafic dans les points de vente ? Les réponses de six marques, rencontrées à l’occasion des BigBoss. 1. 2. 3. 4. 5. 6. *Etude réalisée avec OpinionWay, auprès de 1032 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, entre le 19 et 20 novembre 2014. Cdiscount lance un système de consignes baptisé "Pickup Stations"

Cdiscount renforce ses solutions de livraison à destination de ses clients. Le spécialiste du e-commerce en France a en effet annoncé le lancement de consignes automatiques au sein des gares SNCF, permettant aux internautes ayant acheté sur Cdiscount de disposer de leurs achats sous 24 heures, avec en outre la possibilité de les retirer 24h/24 en moins de dix secondes, grâce à un code personnel généré lors du passage de la commande. Seule condition, les colis ne doivent pas dépasser le poids de 15kg. Baptisées "Pickup Station", ces consignes sont implantées à des endroits stratégiques des trajets travail-domicile des internautes. Dans un premier temps, 100 "Pickup stations" seront installées, mais à terme, leur nombre devrait atteindre plus d'un millier dans toute la France. En Ile-de-France, les trois premières gares à disposer des consignes sont Tournan-en-Brie en Seine et Marne, Plaisir dans les Yvelines et Massy dans l'Essonne.

Pickup Stations Cdiscount, en gare de Plaisir. Diaporama | Digital : 5 tendances décryptées par l'agence Brand Advocate. Darty lance sa marketplace avec Mirakl. Avec la mise en place de cette solution, le leader de la distribution spécialisée d'électrodomestiques en France entend enrichir son catalogue. Grâce à la solution Saas Mirakl Marketplace, Darty.com ne proposera plus uniquement les produits du groupe mais sera ouvert aux commerçants partenaires tiers qui pourront facilement intégrer leur catalogue et faire du site de l'enseigne une véritable place de marché. L'intérêt pour Darty ? Sans coûts de stocks, ni de logistique, il peut accélérer sa croissance et trouver de nouveaux débouchés en étendant son offre à des familles de produits complémentaires comme le mobilier et la maison.

Quant aux vendeurs partenaires, ils profitent du trafic et de la marque de l'enseigne qui les accueille. Au-delà, la décision de Darty.com de devenir une marketplace traduit la volonté du groupe de renforcer sa position dans l'e-commerce. Marketplace : avenir de l'e-commerce Les marketplaces ont connu un fort développement ces dernières années. [m-commerce] Zoomdle, le Shazam de la mode. Imaginez juste que n'importe quel support devienne un canal de vente directe : presse magazine, catalogues, mais aussi flyers, affiches.... Et qu'en un clic sur votre smartphone, vous accédiez au produit. C'est la vision et l'ambition de Zoomdle, créée en janvier et qui a lancé au printemps dernier son application m-commerce. Qui voit grand démarre petit : pour tester son concept, la start-up a d'abord choisi de travailler avec la presse féminine, et plus précisément le groupe Mondadori.

Le pari ? Repenser l'achat en proposant une expérience omnicanale, mobile et fluide. Le principe du "flash and buy" En s'appuyant sur une technologie de reconnaissance visuelle ultra-pointue pour identifier exactement l'article pris en photo dans les pages mode des supports partenaires, l'application propose une expérience différente du shopping.

M-commerce et achats d'impulsion Pour l'heure, seules quelques pages sont concernées. Une opportunité de revenu pour la presse et les marques. Diaporama | Les 8 innovations du Web qui ont changé la consommation. [Tribune] Le ship-from-store ou comment le magasin devient entrepôt. La livraison B to C n'est pas un service homogène. Elle répond à des besoins qui diffèrent sensiblement suivant l'attente du consommateur. De plus en plus, la livraison est un élément différenciant intégrée dans l'offre marketing de l'e-marchand. L'e-consommateur achète sur internet un produit, mais également le service qui l'accompagne. Le principal service est la solution de transport lui permettant de recevoir ce produit. Dans ce domaine, nous ne sommes plus du tout dans l'ère de la pensée unique, même si les offres attractives de livraison gratuite ou à 1 centime pourraient permettre de le croire.

Le consommateur peut recevoir ce produit chez lui, sur son lieu de travail ou de vacances, dans un point relais, dans une consigne automatique, dans un magasin physique de la marque achetée (le click & collect). Plus que jamais, l'e-consommateur achète une solution complète en fonction du service qu'il souhaite. Acheter le matin et être livré le soir devient ainsi un enjeu majeur.

Phygital

Les nouvelles tendances de livraison dans l'e-commerce. Colis Privé dévoile ses solutions de livraison EASY et BIS. Google veut concurrencer Amazon et intégrer l'e-commerce. Tesco : un nouveau magasin particulièrement technologique au Royaume-Uni Altavia Watch. (Auteur : Anthony Leroy) Dans son nouveau magasin de Lincoln (Royaume-Uni), l’enseigne britannique a mis en place tout un tas de dispositifs interactifs et innovants destinés à améliorer l’expérience client. Comparez (via un écran interactif) avant d’acheter ! Dans l’offre actuelle de mobiles, il peut être parfois difficile de s’y retrouver. Pour prendre une bonne décision, il est donc nécessaire de comparer.

Ces dispositifs interactifs installés dans le magasin Tesco répondent à cet enjeu en permettant aux clients de comparer facilement et rapidement les caractéristiques de tel ou tel device. En effet, il suffit au client de saisir le produit pour que l’écran réagisse et affiche les différentes informations au sujet du smartphone. Le client peut ainsi saisir plusieurs mobiles de façon à les comparer précisément d’un simple coup d’œil car les fiches d’information suivent le même modèle. Des caisses ultra-rapides ! D’autres dispositifs interactifs installés dans le magasin.

Selectionnist : un pont entre lectrices de presse et e-commerce. Vêtements, accessoires, cosmétique... la presse féminine regorge de produits, mais concrètement, aucune passerelle ne permettait jusqu'alors de les relier à des sites marchands. Cette époque est désormais révolue. Le portail "Selectionnist", répertorie chaque semaine plus de 1 000 nouveaux produits issus d'une vingtaine de titres de presse (Vogue, Madame, Marie Claire, Cosmopolitan, Glamour, Grazia, Gala, etc), les trie, les organise, puis propose aux internautes de les retrouver très simplement, en un clic, via un moteur de recherche multicritères.

Pour la co-fondatrice de Selectionnist, Tatiana Jama, le concept du site répond à un véritable besoin : "74% des lectrices peinent à retrouver les articles qu'elles ont repéré dans la presse. Selectionnist est aussi un cahier de tendances pour s'inspirer des dernière nouveautés sélectionnées par les journalistes".