background preloader

Décroissance

Décroissance

Soulvache : Ecologie et autonomie au Manoir de la Grée à Soulvache (WebTV Pulceo.com) publié le mercredi 12 août 2009 Fermer Envoyer par e-mail à un(e) ami(e) Situé à 15 kilomètres au Nord de Châteaubriant, le Manoir de la Grée (construit à partir du XIème siècle) abrite depuis quatre ans un collectif de 8 résidents (les Amis de Plein Grée). Ils expérimentent la vie en communauté, une vie fondée sur des valeurs d’écologie et d’autonomie. Le collectif a même acheté l’an passé 25 hectares de terres autour du Manoir pour installer sur place éleveurs, maraichers et boulanger. plusmoins Dossier Vidéos Commentaires Bonjour j'aimerais avoir les dates de la nouvelle année? Autres sujets dans "Nature et Environnement" 6 buses ont été installées sous la route reliant Moisdon à Châteaubriant, un axe très fréquenté. La Maison de la forêt du Gâvre propose régulièrement des sorties en famille. Sa morphologie rappelle celle de l’anguille. Labyrinthe, potager, fleurs, abécédaire d’aromates, bienvenue au Jardin de Pirouette à Plessé ! Recevoir ce reportage sur DVD pour 25 € TTC

Développement durable Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Diagramme du développement durable : une approche globale à la confluence de trois préoccupations, dites « les trois piliers du développement durable ». Pour atteindre les objectifs du développement soutenable, il faut notamment faire appel à des ressources naturelles, minérales et vivantes qu'on peut selon leur vulnérabilité classer en « pas, peu, difficilement, coûteusement ou lentement renouvelables ». Les aménageurs et gestionnaires peuvent alors chercher à les restaurer, les protéger et les économiser, et le cas échéant à compenser ses impacts Le développement durable (anglais : sustainable development qui peut aussi être traduit en français par développement soutenable) est une conception du bien commun développée depuis la fin du XXe siècle. Définition[modifier | modifier le code] Le concept de durabilité a été défini quelques années auparavant. Historique[modifier | modifier le code] Histoire du mot[modifier | modifier le code]

De La Conversion Vers Le Mix EnergEthique : L'éventail des Solutions Complémentaires et Convergentes - Le blog de Thierry Chapin Pour toutes info : thierry-chapin@hotmail.fr Cet Article se veut une synthèse de la plupart des travaux actuels sur les énergies durables du Mix Energétique et Je vous demande à Toutes et Tous de bien vouloir m'excuser pour toute omission importante et surtout (et même encore plus) de commenter ce grand article ou mini essai en donnant ces informations manquantes sur tel ou tel aspect ou sujet pour qu'ainsi j'enrichisse le contenu de cette lecture. Vous êtes l'évolution de ces mots... Introduction : Un constat à faire... A ceux donc qui pensent qu'il n'existe pas d'alternative crédible au nucléaire et au pétrole , je dis qu'ils ont absolument raison : il n'y a pas d'alternative simple et immédiate qui puisse nous permettre de stopper net nos consommations de pétrole et de nucléaire ... AUCUNE ! Rien ne pourra être fait en l'espace de quelques mois mais déjà en quelques années , de très grandes évolutions sont possibles et souhaitables... 1) La Géothermie :

Déconsommation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La déconsommation est un concept décrivant une diminution du consumérisme. On le trouve notamment dans certains scénarios prospectifs, ou dans les mouvances altermondialistes qui promeuvent une convivialité sobre et heureuse, ou une décroissance soutenable; La déconsommation peut encore se situer dans une économie de marché ; il ne s'agit pas d'anticonsommation mais généralement d'un souci de limiter le gaspillage et la démesure, et de mieux répondre aux besoins vitaux de tous et chacun, pour des raisons altruistes et éthiques, pour un développement « soutenable » ou pour des raisons de rationalisation du développement pour qu'il soit « durable ». Elle peut s'appuyer sur une économie de service ou de fonctionnalité (qui passe par exemple par la mutualisation de biens, la location d'un service plutôt que d'un objet, ce qui conduit les fabricants - dans leur intérêt - à mettre sur le marché des objets plus solides et durables).

50 euro de materiel pour produire votre nouriture | singularite Ce que vous devriez soutenir durant votre vie : c’est l’hydroponie. 50 à 200 euro de matériel et vous produisez assez de nourriture pour vous et votre famille. ( suivre ce lien pour des explications ) Nourriture libre, et énergie libre. Si la conscience humaine comprenait profondément que l’étincelle est feu, plus personne ne mourrait, de froid. Bienvenu en Éden Des produits pour les particuliers : voir sur ebay ou ailleurs également, que vous pouvez acheter ou vous en inspirer. Hydrosystem EcoSystem, exemple de système hydroponique idéal "taille 2 réfrigérateurs". L’entreprise Hyundai sort le concept de Nano Jardin, utilisant l’hydroponie, Gagnant de bronze au Fast Company 2010 Idea awards , catégorie produit industriel et commercial. Urban cultivator pour la culture d’intérieur Et produire votre électricité – plus bas dans cette page, construisez vos panneaux solaires, c’est amortie et rentabilisé en un an. Pi Wall, exemple de production verticale Éolienne libre : Besoin d’eau buvable ?

Annuaire national des AMAP Présidentielles 2012 : La gauche et la droite se trompent de chemin ! - Actif et militant sur LePost.fr (16:01) Bonjour à vous ! C'est étonnant comme les politiques sont stériles et nous rabâchent continuellement les mêmes discours ringards d'un autre temps. A les entendre, il faudrait encore travailler plus pour produire plus, pour en définitif mieux permettre au pouvoir de contrôler notre misérable existence… Rien de tel que l'idéologie du travail pour mieux nous asservir… Il faut reconnaître qu'en période de récession européenne c'est d'un comique avéré que cette notion de travailler plus pour réduire les déficit ! Alors que les pays européens vont faire un nouveau bond dans les pourcentages du chômage (La France va dépasser les 10 % prochainement !) Alors même que ceux qui ont gouverné ces quinze dernières années comme ministre des finances (des gaspillages serait plus juste !) Mais comment se fait-il que pratiquement personne (ou presque !) Comment se fait-il qu'aucun parti, ni aucun/e candidat/e ne propose comme finalité le bonheur pour tous et non pour quelques uns ? En Allemagne : En résumé :

decroissance.info Journal La Décroissance Institut d'Etudes Economiques et Sociales pour la Décroissance Soutenable Convergence Alimentaire Ils ont choisi de vivre sans argent Réagissez : Partagez : Instrument d’aliénation pour les uns, clé du bonheur pour les autres, l’argent régit nos vies quelle que soit notre relation avec lui. C’est avec lui qu’on peut se loger, se nourrir, s’adonner à nos activités, élever nos enfants. Pour ne pas donner raison à notre société de consommation en masse, certains optent pour la sobriété volontaire. Heidemarie Schwermer, une Allemande d’une soixantaine d’années a décidé il y a 15 ans de « tout plaquer ». Le déclic, Heidemarie l’a eut un peu plus de 20 ans en arrière lorsqu’elle a divorcé. Mais dans cette ville importante de l’ouest de l’Allemagne, elle a été frappée par le nombre de sans-abri. Heidemarie s’est aperçue que finalement, ce n’étaient pas les déshérités, ceux qui vivaient dans la rue, qui franchissaient la porte de sa boutique. Ai-je vraiment besoin de toutes mes possessions ? > suite : l’histoire d’Heidemarie, à voir et à lire

Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe » Pourquoi la vitesse est-elle à ce point ancrée dans le fonctionnement de notre société ? La vitesse fait partie du grand mythe du progrès, qui anime la civilisation occidentale depuis le XVIIIe et le XIXe siècle. L’idée sous-jacente, c’est que nous allons grâce à lui vers un avenir toujours meilleur. Cela est-il donc si nouveau ? Dans les temps anciens, vous vous donniez rendez-vous quand le soleil se trouvait au zénith. Cette quête de vitesse n’est-elle pas une illusion ? En quelque sorte si. Le progrès et le rythme auquel nous le construisons nous détruit-il nécessairement ? Le développement techno-économique accélère tous les processus de production de biens et de richesses, qui eux-mêmes accélèrent la dégradation de la biosphère et la pollution généralisée. Pourquoi cherchons-nous systématiquement une utilité au temps qui passe ? Prenez l’exemple du déjeuner. Pourquoi ? Nous sommes prisonniers de l’idée de rentabilité, de productivité et de compétitivité. A qui la faute ? Oui ! Voilà.

Related: