background preloader

Des Forêts et des Hommes

Des Forêts et des Hommes
Related:  Ecologie & Nature & Art

BOOKLET COMMANDER ISLANDS Actually, the waters between Russia and USA (Alaska and Aleutians) lies a sea so rich in wildlife and so varied in coastal and subsea habitats that it’s considered one of most biologically productive and diverse marine environments. Covering almost a million square miles of subarctic waters, the Bering Sea supports vast populations of fish and shellfish, birds from every continents and countless numbers of the whales, porpoises, dolphins, walruses, sea lions, fur seals, sea otters and seals. But only on the Commander Islands we can found the full picture of that. The main reason are in unique combination some geological and hydrological factors around this small area. Climate of the Islands is typically oceanic and high breadths. Average temperature of the most cold month (January) a minus of 5,4 degrees Celsius, warmest (August) plus of 10,4 degrees Celsius. Also, near Commander Islands there are a few huge and active under water volcanoes.

GoodPlanet la forêt en france au fil des siècles 2 février 2011 (mis à jour le 2 juillet 2012) La forêt française a été façonnée par l’homme et ses activités au fil des siècles : activités forestières bien sûr, mais aussi activités agricoles, pastorales ou industrielles. De la préhistoire à la création des aires protégées en passant par le Second empire, retour sur les grandes étapes qui ont structuré nos forêts. La protection de la forêt comme ressource économique La forêt française a longtemps été considérée comme un "bien commun", qui n’avait pas de maîtres mais des usagers. Dès 1346, des lois édictées, notamment dans les forêts royales, ont visé à protéger une ressource économique considérable pour les rois et les seigneurs propriétaire forestiers. En 1850, il ne restait que 7 à 8 millions d’hectares de forêt en France, alors qu’elle couvrait encore la quasi-totalité du territoire autour de l’an 400 (Jules César parle dans la Guerre des Gaules de la « Gaule chevelue »). La protection de la forêt comme espace naturel

Celente - Revolution To Spread Beyond Mideast - Europe Next Amazing Scanning Electron Microscope Photos All these pictures are from the book 'Microcosmos,' created by Brandon Brill from London. This book includes many scanning electron microscope (SEM) images of insects, humanbody parts and household items. These are the most amazing images of what is too small tosee with the naked eye. 2-2-11 An ant, Formica fusca, holding a microchip Surface of an Erasable Programmable Read-Only Memory silicon microchip Eyelash hairs growing from the surface of human skin The surface of a strawberry Bacteria on the surface of a human tongue Human sperm (spermatozoa) Nylon hooks and loops of Velcro Household dust: includes long hairs of cat fur, twisted synthetic and woolen fibers, serrated insect scales, a pollen grain, and plant and insect remains The weave of nylon stocking fibers The head of a mosquito Head louse clinging to a human hair Eight eyes (two groups of four) on the head of a tarantula Cut human hairs and shaving foam between two razor blades Mushrooms spores

Forêt française menacée, France Nature Environnement en cause (publié le 30-1-10) Actualités Voici, ci-dessous, une lettre qui circule sur Internet. Ses auteurs y contestent un projet national visant à exploiter toujours plus et par des méthodes très douteuses la forêt française. Le texte du projet, lui, (non publié ici) semble sorti tout droit des archives poussiéreuses de l’Office National des Forêts (ONF), tant les propos y sont obscurs,administratifs et équivoques. Petit détail : France Nature Environnement est l’un des promoteurs du projet... Attention cependant: FNE est une structure assez complexe et a priori, c’est, avant tout, quelques membres de FNE seulement qui se sont impliqués dans ce projet. Reste peut-être à l’ensemble des membres de FNE ( qui constituent 3000 associations ) de bien vouloir dire non, à un tel projet. Quant aux auteurs de la lettre qui suit ,membres du Réseau Forêts de Rhône-Alpes merci à eux, d’avoir réagi. Lilian Brunel Cette lettre est adressée à “Forêt/Agriculture de France Nature Environnement” : Notes complémentaires 2.

Sauvons les forêts Zéro Déforestation est un élan de solidarité pour la restitution des terres autochtones par voie légale et pour la conservation des forêts primaires en danger immédiat de déforestation. Grâce à votre aide, de vastes espaces naturels, riches en biodiversité, sont préservés d’une exploitation outrancière, qu’elle soit forestière, minière, pétrolière ou agricole. A ce jour, Zéro Déforestation a protégé par décret 307.242 hectares de forêt primaire en Amazonie pour un coût moyen incluant légalisation et conservation de 0,50 € l’hectare ! Avec un don de 10 €, vous protégez par décret 20 hectares de forêt Avec 100 €, vous parrainez l’espace de vie d’un Indien Shiwiar Nos raisons d'agir : Le taux de déforestation est 17 fois plus faible dans les territoires indiens que pour le reste de l'Amazonie (Données ISA, Brésil 2006). La reconnaissance et l’autonomie des territoires autochtones est un droit fondamental reconnu par la Charte des Droits de l'Homme et pourtant bafoué par de nombreux Etats.

Uncontacted Tribes Les arbres remarquables Gloubik Sciences Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ | Accueil > Articles scientifiques > Sciences de la vie > Botanique — Agronomie > Les arbres remarquables Les arbres remarquables Articles scientifiques

la forêt cueillie Que ce soit pour se nourrir, se soigner ou même se vêtir, l’homme a toujours trouvé au sein de la forêt un grand nombre de plantes pouvant répondre à ses besoins. La cueillette a pourtant évolué au cours du temps : sa place dans le quotidien de l’homme, les différentes espèces ramassées ainsi que leurs utilisations, n’ont pas toujours été les mêmes. La liste des végétaux ramassés par l’homme en forêt est très longue… © Ingrid Laromiguière / ONF La châtaigne a eu pendant longtemps la valeur du pain Durant toute la Préhistoire, l'alimentation de l'homme est basée sur la chasse, la pêche et la cueillette. A partir du Néolithique (environ - 5500 av. Les végétaux ramassés par l'homme pour se nourrir sont nombreux. De nombreuses plantes, herbacées ou ligneuses, sont aussi ramassées pour leurs feuilles et leurs fleurs, mais la plupart de ces cueillettes sont désormais tombées dans l'oubli : pulmonaire, cresson, raiponce, ortie, violette, oxalis, primevère, jeunes pousses de frêne et sapin...

Rencontre d'un génie inconnu, Nikola Tesla Préface Un sondage effectué parmi les élèves du premier cycle de l’INSA de Lyon, donnèrent des résultats surprenants : sur les 87 réponses que j’ai reçues, environ 4 étudiants étaient capables de me fournir des informations pertinentes sur Nikola Tesla, ce qui représente 5 % des étudiants interrogés. C’est très peu vu l’environnement scientifique dans lequel l’étude a été faite. Introduction Carte d’identité de Nikola Tesla Nikola Tesla voit le jour le 10 juillet 1856 à Smiljan, en Croatie près de la côte Adriatique et meurt le 7 janvier 43. Décorations de Tesla Partie 1 : L’électricité Ses débuts à l’école En 1875 il rentre à l’école polytechnique de Graz en Autriche où il étudie les maths, la physique et la mécanique. Invention du moteur à courant alternatif Lutte pour la recherche d’un standard électrique Dans les mois qui suivent cette conférence, il s’investit complètement dans le but d’inventer de nouvelles formes de machines à courant alternatif. Partie 2 : La lumière Introduction

Les arbres ENVIRONNEMENT • L'Indonésie, championne de la déforestation L’archipel a détrôné le Brésil en tant que premier coupeur d’arbres de la planète. La forêt primaire y disparaît deux fois plus vite qu’en Amazonie. Et les autorités du pays sont impuissantes à enrayer ce processus. Quelque 0,84 million d’hectares par an. Entre l’an 2000 et 2012, le recul des forêts primaires est estimé à plus de 6 millions d’hectares, essentiellement à cause de l’activité des industries de la pâte à papier et de l’agroalimentaire. Ces coupes franches dans les forêts primaires et les tourbières boisées de l’archipel, observées par des images satellites, augmentent les émissions de gaz à effet de serre et nuisent de façon drastique à la biodiversité. Or “les forêts indonésiennes abritent 10 % des espèces végétales mondiales, 12 % des mammifères, 16 % des reptiles et 17 % des oiseaux”, note The Age. Quant aux autorités censées veiller sur ces espaces protégées, elles sont impuissantes, constatait à la mi-juin The Jakarta Post. Virginie Lepetit

Related: