background preloader

Les professeurs documentalistes et l'EMI

Les professeurs documentalistes et l'EMI
41- Rôle assigné par l'institution aux professeurs documentalistes Le CLEMI, opérateur historique de l'éducation aux médias en France, a été très tôt désigné pour être celui de l'EMI. Si cet élargissement des compétences fondé sur une continuité de service peut paraître naturel à certains, il est pertinent de se demander si le même raisonnement pourrait être tenu s'agissant des professeurs documentalistes. Après tout, n'ont-ils pas été jusque là les acteurs pédagogiques in situ de l'éducation à l'information ? La question porte ainsi sur l'attribution, par le ministère, du rôle éventuel que pourrait – ou devrait – jouer le professeur documentaliste dans l'EMI. Son expertise pédagogique et didactique est-elle reconnue et mise au service de ce nouveau champ éducatif ? Pour le savoir, nous avons interrogé les textes institutionnels accompagnant l'émergence de l'EMI depuis ses origines. Avant le Référentiel des compétences professionnelles (juillet 2013) Bilan : une position intenable

http://lestroiscouronnes.esmeree.fr/identite-professionnelle/partie-4-les-professeurs-documentalistes-et-l-emi

Related:  Mémoire MEEFProfesseur DocumentalistembrangerEMI en vracFo de Fo numérique

Missions des professeurs documentalistes : une mise en conformité avec la réalité? Après la publication de la circulaire du 10 août 2015 définissant les missions des conseillers principaux d’éducation[1] et abrogeant la circulaire du 28 octobre 1982, on était en droit d’attendre qu’une nouvelle circulaire définisse les missions des professeurs documentalistes, missions toujours définies jusqu’ici par la circulaire 86-123 du 13 mars 1986 qui cadrait les missions des « personnels exerçant dans les CDI », les professeurs documentalistes n’ayant été recrutés par un CAPES section documentation qu’à partir de 1989. C’est chose faite avec la circulaire n° 2017-051 du 28-3-2017[2]. Il faut saluer l’aboutissement d’un travail de mise à jour tenté à de multiples reprises et qui n’avait jusqu’ici pas pu aboutir.

De l'EMI à la translittératie : sortir de notre littératie La translittératie est une notion, un concept, une démarche d’apprentissage non encore stabilisée, sur laquelle la recherche française réfléchit et publie depuis plus de cinq ans. D’un point de vue étymologique, la translittératie est le « passage d’un système d’écriture à un autre » (Delamotte, Liquète, Frau-Meigs, 2014) mais est traversée par plusieurs courants. Nouvelle approche de l’information intégrable aux projets d’Education aux Médias et à l’Information, la translittératie serait-elle à l’origine d’une mutation future de notre métier de professeur documentaliste ? Approche et contexte de la translittératie

Des MOOCs sur l'éducation aux médias par la Sorbonne-Nouvelle La Sorbonne Nouvelle lance deux MOOCs sur « les fondamentaux du numérique » pour apprendre et former autrement aux compétences du 21e siècle: Le MOOC DIY Education aux Médias et à l’Information (EMI)Le MOOC Ma Pédagogie à la Sauce Web 2.0 Ces deux MOOCs seront sous la forme de sMOOC (social MOOC) pour répondre au design pédagogique participatif adopté par le projet ECO dont la Sorbonne Nouvelle fait partie. Vous pourrez tenter votre chance 3 fois par an, ces MOOCs ayant la bonne idée d’être répétés dans l’année.

Médias français : qui possède quoi (à jour) (Le Monde diplomatique, décembre 2016) Dernière mise à jour : décembre 2020 (v. 16.2) Cette affiche prend le parti de la lisibilité plutôt que de l’exhaustivité. Y figurent des médias d’information qui « font l’opinion » et qui dépendent d’intérêts industriels ou financiers, de groupes de presse ou de l’État : • les titres de presse écrite papier à diffusion nationale de type généraliste, économique et politique ; • les titres de la presse quotidienne régionale ; • la télévision nationale (et quelques chaînes de télévision locales) ; • les canaux de radio à portée nationale ; • certains sites d’information en ligne. Les titres indépendants (comme Le Canard enchaîné) ainsi que la presse dite alternative ne sont pas représentés (1).

8 intelligences D’après la théorie des intelligences multiples d’Howard Gardner (professeur à Harvard), nous n’avons pas qu’une forme d’intelligence, mais plutôt 8 ! Connaître vos intelligences principales peut vous permettre de connaître les canaux via lesquels vous apprenez le mieux et donc d’augmenter votre confort et la vitesse à laquelle vous apprenez. De plus, développer les autres types d’intelligences vous permettra de mieux comprendre certains concepts et de devenir beaucoup plus perspicace dans certains domaines. Professeurs-documentalistes : quels modèles d’enseignement et d’enseignant ? Le débat est récurrent. Les professeurs-documentalistes ne sont pas des professeurs comme les autres, ni des documentalistes comme les autres, car ils sont à la fois et l’un et l’autre. Comme professeurs, ils n’ont pas de classe attitrée, ni d’heures d’enseignement inscrites à leur emploi du temps. Ils sont potentiellement professeur de chaque élève de l’établissement. Et, de fait, ils interviennent pédagogiquement, comme professeurs, sous des formes extrêmement diverses, auprès des élèves de l’établissement, non pas le plus souvent dans une classe, mais dans le centre d’information et de documentation dont ils ont la responsabilité. Selon les contextes, ils vivent cette situation comme celle d’acteur/trice-clé ou comme Maître Jacques/line de leur établissement.

Prof-doc, cheville ouvrière de l’EMI EMI comme éducation aux médias et à l’information, le sigle nouveau revêt bien des réalités, des pratiques développées dans les établissements scolaires qui mériteraient de se propager encore. Sans doute offrira-t-il un souffle nouveau à toutes ces initiatives pour lesquelles les professeurs documentalistes prennent leur part, une part particulière et nécessaire. Rencontre avec Marie-Astrid Médevielle qui, du plus longtemps qu’elle s’en souvienne, a placé l’éducation aux médias et au numérique au fronton de son métier. Elle a obtenu son CAPES en 2002 et déjà les technologies de l’information et de la communication étaient entrées dans les CDI, cohabitant avec les périodiques et les ouvrages, dialoguant même, se complétant pour peu que quelqu’un s’empresse de souligner les liens pédagogiques. Elle est dès le départ de ceux-là, en collège d’abord puis au lycée à Sotteville-Les-Rouen.

Les Ernest : des conférences de 15 min Accueil | Découverte de l’économie | Vidéos Les Ernest : des conférences de 15 min Organisées par l’École Normale Supérieure de Paris, les conférences Les Ernest font intervenir, dans un format original, des spécialistes issus de divers champs d’études, notamment des économistes. Chaque intervenant aborde son sujet avec une démarche pédagogique, dans une mini-conférence de 15 minutes. L’objectif est de communiquer des idées de manière accessible à tous, de mettre en perspective des débats dans le domaine de la recherche et du savoir. Lettre @eduscol_EMI N°01 Sommaire Le compte Twitter @eduscol_EMI a été lancé en mars 2017. À travers cette lettre liée au compte, il s’agit de structurer, de partager et de valoriser les ressources signalées ayant fait l’objet d’un fort engagement de la communauté : culture numérique, désinformation, communs numériques, communs de l’information et de la connaissance. [Infographie] Social Media : Se former à Instagram en un Tuto : C’est parti ! (Alice Vachet, mai 2017) Outils de gestion de projets : initiation à Trello et Framaboard (URFIST de Bretagne et des Pays de la Loire, Marie-Laure Malingre et Alexandre Serres, mai 2017)Support du stage "Outils de gestion de projets : initiation à Trello et Framaboard".

Les intelligences multiples de Howard Gardner Existe-t-il une seule conception de l’intelligence ? Est-elle valable pour tout et tous ? Où classer les musiciens extraordinaires, les acrobates, les gens capables de distinguer le chant des oiseaux ou les négociateurs hors pair ?

Merci pour cette super synthèse by lolameunier Aug 30

Related: