background preloader

Asexualité, féminisme, masculinité et impératif sexuel : une interview avec Ela Przybylo

Asexualité, féminisme, masculinité et impératif sexuel : une interview avec Ela Przybylo
1- Bonjour Ela, pouvez-vous vous présenter et dire quelques mots sur votre travail ? Mon nom est Ela Przybylo et je suis une chercheuse féministe au Canada. Cela fait plusieurs années que je m’intéresse à l’étude de l’asexualité – moins comme une identité et une plate-forme d’organisation que comme un ensemble de réactions face à l’impératif sexuel. Asexualité et impératif sexuel 1- Dans votre article de 2011, vous avez utilisé le terme de “sexusociété”. Pouvez-vous nous expliquer de quoi il retourne ? Le but était de trouver un terme parallèle à celui d’hétéronormativité mais sur l’axe sexuel. 2- Justement, dans votre mémoire L’asexualité et la politique féministe de “Ne pas le faire”, vous avez écrit sur “l’impératif sexuel”. L’impératif sexuel est un terme qui a été articulé par des psychologues féministes et critiques (Wendy Hollway, Annie Potts, and Nicola Gavey). L’asexualité a une étrange relation à tout cela. Oui, c’est vrai. Asexualité et féminisme Asexualité et masculinités

http://asexualite.wordpress.com/2013/11/19/asexualite-feminisme-masculinite-et-imperatif-sexuel-une-interview-avec-ela-przybylo/

Related:  Asexualitédocs diversPsycho/ RelationMedias

C’est quoi l’Asexualité ? (ERRATUM : j’ai modifié la partie inexacte sur la différence bi/panromantisme, après délibérations sur Twitter avec des concerné-es. N’hésitez pas à me dire si vous trouvez cette représentation encore inexacte). Pour aller plus loin : Introduction à l’asexualité (via Asexualité-s) / Je suis asexuelle et je le vis bien merci (via Barbieturix) / Le devoir conjugual : quand le sexe fait sa loi / Suis-je asexuelle, greysexuelle ou ai-je juste une libido peu développée ? (via SexySouciS) / Association pour la Visibilité Asexuelle (AVA) / Paroles d’A (via Asexualité) / NO SEX?!

Oppression et libération de la grosseur Introduction des éditions turbulentes Un certain nombre d’entre vous doit se demander "Mais pourquoi faire une brochure sur ce sujet ?", "Il y a quand même d’autres luttes plus importantes !", "C’est la dernière mode Politiquement Correcte ou quoi ?" La plus belle chose au monde Fiou. Je vous poste quelques liens à ce propos : ChildfreeChildfree ou le choix de ne pas avoir d’enfants Toutes les femmes ne veulent pas forcément des enfants Femmes sans enfants, femmes suspectes.

Journée de l'asexualité Je t'écris pour te dire que je t'ai aimé, aimé malgré tout, malgré l'usure de ces mots, malgré l'usure de notre amour. Je t'ai aimé même si ce ne fut jamais de la manière d'un amant, même si un abîme sépara l'effusion de nos sentiments et la fusion de nos corps. Je voudrais parler de cet abîme qui ne se comblera pas avec ces mots mais nous permettra, je l'espère, de nous voir encore des deux côtés de nos différences. Je ne suis pas un beau parleur ou un fin connaisseur de l'amour, mais ne prends pas ma mièvrerie pour de l'enfantillage, ni ma maladresse pour un mensonge déguisé. Il n'existe pas de preuve d'amour, uniquement des indices, des soupçons et des traces. Je ne te démontrerai pas que si je ne t'ai jamais touché, c'est parce que ta présence me comblait déjà totalement.

Autrice ou auteure ? L'heure d'-eure, par Andrea Valentini Andrea Valentini enseigne la linguistique historique à l’Université Sorbonne nouvelle Paris 3. Il est un spécialiste de la langue et de la littérature du Moyen Âge, auxquelles il applique, entre autres, une approche inspirée des études de genre. Il travaille en particulier sur Christine Pizan, première femme de la littérature occidentale à vivre de sa plume (vers 1365-vers 1430) et souvent considérée comme la première féministe d’Europe : elle est l’auteure d’une sorte de texte utopique où elle décrit une ville habitée exclusivement par de grandes femmes du passé et du présent : La Cité des dames (trad. en français moderne E. Hicks/T. Moreau, Paris, Stock, 1986).

Quel asexuel êtes-vous: A, R, Gris?? - KeLove Note utilisateur: Détails Catégorie : Le blog Tag - féminisme - Olympe et le plafond de verre - page 4 Un article de Chloé Leprince sur Rue 89 m'a amenée à faire quelques recherches. Non pas sur la campagne contre le viol qui en est le sujet principal mais sur une loi antisexiste qui aurait été votée en 1983. A l'époque, au journal de 20H Yvette Roudy faisait preuve d'un bel optimisme en annonçant que son projet de loi antisexiste ( point par point calqué sur la loi anti raciste de 1972) qui autorisait notamment les poursuites pour toute atteinte à l'image de la femme et de sa dignité aurait un fort effet dissuasif, comme cela avait été le cas pour la loi antiraciste. Mais que se passa-t-il réellement ?

5 choses à savoir pour comprendre son cerveau et mieux s'en servir  Depuis une dizaine d'années, les connaissances sur le cerveau ont connu des progrès considérables. Certaines de ces découvertes font figure de révolution et beaucoup d'entre nous répugnent encore à les accepter tant elles remettent en cause nombre d'idées considérées comme acquises. En premier lieu, on a longtemps cru que l'Homo sapiens naissait avec un quota limité de neurones et que chaque neurone qui mourait n'était pas remplacé.

Related: