background preloader

Privés de vie privée ? #DATAGUEULE 40

Privés de vie privée ? #DATAGUEULE 40

http://www.youtube.com/watch?v=wShQYeH9qJk

Related:  Les données structurées et leur traitementDonnées et Identité numériquekanouilledegoogliser internetsurveillance

RGPD (Cnil) vu le traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, et notamment son article 16,vu la proposition de la Commission européenne, après transmission du projet d'acte législatif aux parlements nationaux, vu l'avis du Comité économique et social européen, vu l'avis du Comité des régions, statuant conformément à la procédure législative ordinaire, considérant ce qui suit: La protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel est un droit fondamental. L'article 8, paragraphe 1, de la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne (ci-après dénommée «Charte») et l'article 16, paragraphe 1, du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne disposent que toute personne a droit à la protection des données à caractère personnel la concernant. Le traitement des données à caractère personnel devrait être conçu pour servir l'humanité. Le présent règlement ne s'applique pas aux données à caractère personnel des personnes décédées.

Culture numérique - Le référentiel CNIL de formation des élèves à la protection des données personnelles Pourquoi un référentiel international de formation à la protection des données ? À l'ère numérique, l'éducation à un usage citoyen, responsable et éthique des nouvelles technologies constitue une priorité d'action, tout particulièrement auprès des jeunes en âge scolaire.La protection des données et de la vie privée constitue un volet clé de l'éducation au numérique. En ce sens, les personnels éducatifs ont un rôle essentiel à jouer dans cette éducation citoyenne au numérique.Acquérir une connaissance et une compréhension critiques de droits et responsabilités numériques, développer auprès des jeunes une démarche réflexive sur les usages qui sont faits des données personnelles, sensibiliser sur les risques et enseigner les pratiques permettant de se mouvoir dans l'environnement numérique avec confiance, lucidité et dans le respect des droits de chacun : tels sont en effet les objectifs de formation à atteindre. Pourquoi ? À propos du référentiel

Le mystère de la matière noire Dans nos modèles physiques, le poids de toute la matière observable (étoiles, galaxies…) ne représente que 4 % de l’univers, alors qu'une matière inconnue, invisible, qu'aucun outil n’a jamais permis de détecter, peuplerait massivement le cosmos. Aujourd'hui, astrophysiciens et cosmologistes, chercheurs dans les champs de l'infiniment grand et de l'infiniment petit, unissent leurs forces pour résoudre cette grande énigme : quelle est la nature de cette fameuse matière noire ? Épopée C'est à la découverte de cette quête, la plus importante du XXIe siècle, qu'invite ce film. Existe-t-elle vraiment ? Faut-il remettre à plat toute la physique élaborée depuis Newton puis Einstein ?

La CNIL sanctionne Facebook pour le pistage abusif de ses membres et des internautes (Mis à jour à 14h avec la réponse de Facebook). La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a infligé une amende de 150.000 euros à Facebook. Cette sanction vise avant tout à rappeler la primauté de la loi « informatique et les libertés ». Il s’agit de l’amende maximale prévue par la législation, bien évidemment cela ne représente qu’une goutte d’eau pour Facebook qui affiche un chiffre d’affaires de 27.638 milliards de dollars sur l’année 2016. Cédric O : « Expérimenter la reconnaissance faciale est nécessaire pour que nos industriels progressent » Alors que les forces de l’ordre poussent au développement de la reconnaissance faciale, Cédric O, le secrétaire d’Etat au numérique, propose de créer une instance de supervision en coordination avec la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Le gouvernement réfléchit-il à des changements législatifs pour élargir l’utilisation de la reconnaissance faciale ? Cédric O : Comme souvent, la technologie est en avance sur la régulation.

L’obscur business des données personnelles - Vidéo Sciences numériques et technologie « Si c'est gratuit, c'est que c'est vous le produit ! ». Sur Internet, la plupart des outils que nous utilisons ne sont pas payants : moteurs de recherche, e-mail, cartographies, streaming de vidéo, réseaux sociaux, etc. Actions éducatives pour la formation du jeune citoyen - La journée du droit : 4 octobre Description de l'action Une des mission de l'école est de former les élèves à devenir des citoyens responsables. Il est donc essentiel que la question du droit ait vocation à être plus présente dans les sujets scolaires dès le collège, notamment grâce à l'intervention de personnalités exterieures tout particulièrement les professions juridiques comme les avocats.

La conférence Google I/O 2015 dévoile les projets Abacus et Vault, pour sécuriser vos données Ouverte le 28 mai, la conférence Google I/O 2015 semble avoir été à la hauteur des attentes des développeurs. La première journée a donné lieu à la présentation d’Android M (le successeur de Lollipop) et Android Pay (la solution de paiement mobile de Google), entre autres. Mais la firme de Mountain View a réservé le 2è jour de la fête pour dévoiler des projets époustouflants en matière de sécurité. C’est le groupe ATAP - l’unité de recherche de Google dédiée aux projets spéciaux - qui s’est chargé de présenter le projet Abacus et le projet Vault, qui apportent des solutions pour sécuriser vos dispositifs mobiles et PC.

Des algorithmes dangereux pour le débat démocratique Quel rôle Facebook a-t-il joué dans le référendum sur le Brexit et les élections américaines ? De nombreuses études montrent l’influence qu’ont les algorithmes de recommandation des médias sociaux et ce, via deux canaux principaux. Comme l’outil d’Amazon qui nous suggère des produits en fonction de notre historique de recherches et d’achats («les clients ayant acheté cet article ont également acheté…»), les algorithmes des médias sociaux cherchent à nous catégoriser, nous classer dans un groupe d’individus aux goûts similaires. Il s’ensuit que les informations qui nous sont diffusées deviennent toujours plus spécialisées. C’est le phénomène de polarisation qui nous amène à ne recevoir que ce qui nous renforce dans nos opinions : je ne suis, par exemple, très certainement pas le seul en France à n’avoir reçu aucune recommandation pro-Trump au cours des dernières semaines dans mon fil Facebook ou Instagram.

Sommes-nous institutionnellement équipés pour interdire la reconnaissance faciale ? On ne compte plus les demandes de moratoires à l’endroit de la reconnaissance faciale. Partout dans le monde, des villes, des associations et des mouvements de salariés s’élèvent et demandent la suspension de ces technologies d’identification grâce aux données biométriques. Alors qu’aux Etats-Unis, le sujet a pris une ampleur politique inédite[1], la France s’enfonce dans les éléments de langage. Ses garde-fous eux, brillent par leur inefficacité ou leur complaisance.

Données personnelles et réseaux sociaux - Vidéo Sciences numériques et technologie - Je suis Laurent Bignolas, je présente "Télématin" sur France 2. - Et je suis Aude GG, comédienne et créatrice du programme “Virago” sur Youtube. - Voilà, ça ce sont nos identités réelles. Mais nous avons, et vous aussi, une identité numérique, composée des traces que nous laissons sur Internet.

Related: