background preloader

4 approches pour définir et analyser l’e-réputation d’une organisation

4 approches pour définir et analyser l’e-réputation d’une organisation
S’il fallait schématiser l’e-réputation, quatre aspects essentiels, quatre angles ou prismes d’analyse, apparaitraient : l’aspect documentaire, celui des « systèmes », celui cognitif, et enfin le prisme managérial. Voyons ce que supposent ces quatre approches et ce qu’elles peuvent apporter à une organisation en termes d’analyse et de construction. Avec le développement grandissant des usages du web, des spécificités des plates-formes, des outils et méthodes d’analyse, mais aussi des attentes des organisations en matière de stratégies numériques (et d’e-réputation), l’analyse de l’e-réputation mérite d’être considérée plus largement qu’un simple comptage de likes et de commentaires, ou une mesure de visibilité SEO. Ce qui est proposé ici est très schématique mais permet de regrouper en quatre grands aspects/pôles/prismes/angles d’analyse l’e-réputation d’une organisation. Aborder l’e-réputation par son aspect documentaire ==> La question du support. ==> L’identité numérique. Au final… Related:  e-reputation

Ne subissez plus votre e-Réputation, construisez votre Identité numérique "Cultivez votre e-réputation", "Maîtrisez votre e-réputation", "Gérez votre e-réputation", ... l'e-réputation est un concept à la mode et cela fait quelques années que ça dure ! J'ai eu l'occasion de m'exprimer sur le sujet à deux reprises tout dernièrement grâce à l'équipe de 01 Business qui m'a offert en quelques jours ma première couverture d'un magazine et mon premier plateau TV dans l'émission éponyme animée par Frédéric Simottel sur BFM Business. Côté e-réputation, j'ai donc été servi ! Je profite de l'occasion pour remercier à nouveau toute l'équipe (Marie Jung, Véronique Bouvet, Myriam Martinrazm, Frédéric Simottel et le photographe Benjamin Decoin). e-Réputation et Identité Numérique ne sont pas synonymes ! Comme je l'ai rapellé sur BFM samedi 4 mai 2013, il convient de bien distinguer les concepts d'e-réputation et d'identité numérique. Votre Marque Personnelle est la somme des deux. Vous ne pouvez pas maîtriser votre e-réputation, vous devez vivre avec !

e-réputation: 8 outils pour savoir ce qui se dit sur vous en ligne La réputation numérique, appeler e-réputation par certains, acquiert une importance de plus en plus grande à l’heure où une majorité d’individus et d’organisations sont présents sur le web. Il est donc important que vous soyez en mesure de savoir ce qui se dit sur vous en ligne et dans les médias sociaux; votre e-réputation ou celle de votre organisation en dépend. Vous cherchez un emploi? Votre employeur va probablement faire une recherche sur vous en ligne. Vous cherchez à vendre un produit ou service? Il existe plusieurs tactiques en amont pour s’assurer que votre présence en ligne reflète bien qui vous êtes. Plusieurs outils gratuits existent pour vous aider à accomplir votre veille numérique En voici huit : 1. Talkwalker Alertes est un moyen simple de surveiller n’importe quel sujet sur le web. 2. Probablement le mieux connu de tous, Google Alerts offre des fonctionnalités similaire à Talkwalker Alertes. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Arbre des causes et e-réputation, acte 2 J’ai soumis, il y a quelques semaines, l’idée de s’appuyer sur le diagramme d’Ishikawa ou le principe d’arbre des causes pour analyser les crises liées à l’e-réputation. L’analyse des crises a posteriori permet d’en identifier les causes ou les relais et contribue à l’amélioration continue de la structure. Aussi bien au niveau de l’organisation, des méthodes que de la communication et de l’image. Certes, j’évoquais le cas Findus mais cette approche nécessitait une application plus concrète. C’est ce que je vais tenter de faire dans cet article en vous exposant la méthode que nous développons au sein d’InMédiatic… Commençons par mettre les choses au clair. Il résulte d’un dysfonctionnement qui doit être corrigé pour éviter que ledit « bad-buzz » ne se reproduise, protéger l’image de marque et permettre à la structure de progresser. Arbre des causes et crise de la e-réputation NB : J’ai opté pour un cas fictif, simple, pour démontrer pleinement l’intérêt de cette méthodologie.

Votre e-réputation sociale... les meilleurs outils pour y veiller ! | Miss SEO GirlMiss SEO Girl Pour commencer comme il se doit, remercions tout d’abord Miss SEO Girl de nous accueillir sur son blog pour parler d’un sujet qui nous concerne tous… l’e-réputation ! J’imagine que la plupart d’entre vous possèdent déjà une présence sur le web via un site internet, des comptes sur les réseaux sociaux et cela à titre personnel et/ou professionnel. Il est devenu essentiel de surveiller activement les propos tenus sur vous ou votre entreprise sur la toile, et cela même si vous ou l’entreprise que vous représentez n’êtes pas présent sur internet. Vu l’étendue du web, la recherche manuelle sur votre nom ou site ne suffit plus vraiment pour identifier toutes les choses qui se trament sur vous. La citation de Waren Buffet à ses salariés illustre parfaitement la mentalité à avoir concernant la réputation virtuelle: « Lose money and I will forgive you, but lose even a shred of reputation and I will be ruthless ». Voici 4 outils à utiliser d’urgence pour connaître tous les propos vous concernant :

Les méthodes concrètes du Community Manager pour surveiller l'e-réputation d'une marque Cette semaine, je vais m’intéresser aux différentes méthodes à disposition du Community Manager pour veiller sur l’e-réputation d’une marque. Enjeu crucial des marques sur le web et réseaux sociaux, l’e-réputation se définit par la perception globale des internautes vis-à-vis d’une marque ou d’une personne. Celle-ci se forgera par les différents contenus produits visibles de manière publique et privée. Je vais donc analyser les différents espaces où les internautes peuvent parler de votre société en bien ou en mal, afin de vous aider à constituer un panorama exhaustif et prendre les mesures nécessaires si besoin. 1) Par l’analyse des plateformes dédiées au dépôt d’avis Certains sites web sont destinés à recevoir les avis des internautes concernant différents types de services ou de produits. Exemple Booking.com Booking.com est une plateforme permettant aux internautes d’effectuer plusieurs actions différentes mais complémentaires : Ce récapitulatif se présente de la manière suivante :

Cinq moyens de maîtriser l’e-réputation de votre marque 1. Soyez présent sur les réseaux sociaux En prenant la parole sur Facebook & Twitter, les internautes mécontents vont naturellement se tourner vers vos pages et votre community manager pour se plaindre et partager leurs problèmes. Votre présence sur les plateformes communautaires permet donc de canaliser les conversations négatives au sein d’espaces de discussion que vous maîtrisez. En revanche, si vous êtes absent de ces médias, les utilisateurs vont naturellement se diriger sur les forums, les blogs ou les sites d’avis : des espaces d’échange qui échappent à votre zone d’influence et qui ont l’inconvénient notable de pénaliser durablement votre visibilité au sein des moteurs de recherche. 2. Soyez prêt à répondre avant de vous lancer ! 3. Que ce soit au sein de vos comptes sociaux ou sur les forums, blogs, sites… les internautes discutent autour de votre marque, vos produits, vos services, votre communication ou encore vos engagements. 4. 5.

Réseaux sociaux : scinder les aspects pros et privés pour mieux gérer son e-réputation La question de la présence sur les réseaux sociaux ne se pose plus. Aujourd’hui, la principale problématique est la gestion de sa visibilité et de son image sur internet, c'est-à-dire la gestion de son e-réputation. Bien que l’on distingue des réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo…) et des réseaux plus privés (Facebook, MySpace…), on constate que, les plates-formes de réseaux sociaux sont toutes susceptibles d’être utilisées conjointement pour un usage professionnel et pour un usage privé.Selon l’étude de la Cegos*, à titre professionnel, les salariés déclarent à 61% détenir et utiliser leur compte Facebook et à 9% utiliser Viadeo et 6% LinkedIn. Le Web est un incroyable outil de gestion de carrière et peut être d’une nuisance destructible. Comment faire ? Le contenu d’un réseau social à vocation professionnelle : Le contenu d’un réseau social à vocation personnelle : * Nom : utiliser un pseudo. A retenir : 1/ Distinguer les contenus relevant du privé en utilisant un pseudo et

5 moyens de maitriser l'e-réputation de votre marque Les discussions sur les différents réseaux sociaux et leur caractère instantané obligent aujourd'hui les entreprises à avoir une présence active sur ces médias si elles veulent pouvoir garder le contrôle de leur discours, valeurs et visibilité. Il devient donc essentiel pour les marques de savoir maitriser leur e-réputation en procédant étape par étape, dans l'optique de faire de ces discussions un levier de création de valeur. 1. Soyez présent sur les réseaux sociaux En prenant la parole sur Facebook & Twitter, les internautes mécontents vont naturellement se tourner vers vos pages et votre community manager pour se plaindre et partager leurs problèmes. 2. Soyez prêts à répondre avant de vous lancer ! 3. 4. Souvent, si les marques n’existent sur internet qu’au travers de conversations négatives, c’est surtout lié à l’absence de stratégie de contenus. 5. Très rapidement, vous allez identifier des internautes prêts à tout pour vous défendre.

Extrait du livre blanc Aproged / Adetem | le blog de bernard normier Analyse thématique L’analyse thématique peut se décomposer en plusieurs sous-tâches : De qui parle-t-on ? Savoir qui sont les personnes morales ou physiques qui sont citées en même temps que notre marque est bien sûr important. Il s’agit donc de repérer dans les messages les noms de personnes physiques ou morales. Cette tâche, apparemment simple, n’est pourtant pas triviale. Quels sont les lieux cités ? Quels sont les thèmes, ou sujets, abordés ? Analyse des tonalités Le TAL (Traitement Automatique des Langues) va devenir, si ce n’est pas déjà le cas, une technologie majeure pour la e-réputation, pour deux raisons essentielles : le cœur du problème de la e-réputation est l’analyse de tonalité, l’identification des avis, recommandations, commentaires qu’il faut savoir relier aux marques, personnes, sociétés auxquelles ils se rapportent. En effet, il faut identifier deux points dans le texte : de quel objet (marque, société, personne) parle-t-on ?

Bad buzz : gérer une crise sur les réseaux, les règles d'or Chaque année de nombreux articles de blogs mettent les bad buzz à l’honneur. Ils cherchent à expliquer comment s’est produit tel ou tel lynchage numérique, quels sont les supports ou canaux de communication en cause. Moins nombreux mais tout aussi intéressants, les articles sur « La gestion de crise sur les médias et les réseaux sociaux » permettent de comprendre les différents processus mis en place (ou pas) par les entreprises. Comment endiguer la propagation d’un contenu ? Des réseaux sociaux plus sensibles que d’autres Il y a réellement deux réseaux sociaux sensibles au bad buzz, terreau fertile à la vitesse de propagation d’un bruit, d’une rumeur, d’un mécontentement… : TwitterFacebook Avec peut-être, une viralité plus importante pour Twitter renforcée à grand coup de RT (Retweet) par des influenceurs ou simple tête d’oeuf que pour Facebook. Les médias de masse (Télévision, radio, presse écrite…)Les blogsLes plateformes de partage (Youtube, Dailymotion…) – Prendre la parole. Synthèse

Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? Votre entreprise a eu une mauvaise presse sur plusieurs sites internet ? Vous avez un homonyme un peu trop visible dans les résultats sur Google ? Vous avez sur le Web des casseroles un peu ennuyeuses comme une vidéo ou des images de soirées un peu trop arrosées ? Et donc vous voulez « nettoyer » votre eRéputation afin de faire remonter un nouveau contenu ou “cacher” du contenu existant… Pour cela il existe deux méthodes : Tout d’abord le Curring pour supprimer un contenu existant sur Internet. Cette option est valable si votre marque est attaquée de manière injuste sur Internet ou si vous êtes victime d’une diffamation sur un site internet. La 1er étape est de contacter le site en question et lui demander de supprimer le contenu, ou de modifier le contenu s’il est erroné ou encore de demander un droit de réponse. Il est essentiel de ne surtout pas être menaçant, mais de conserver le dialogue. Pour cela vous vous appuyer sur notre article sur la Diffamation sur Internet. Etape 1 : Le Blog.

logiciel d'e-réputation, logiciel eréputation Le logiciel de e-Réputation de Digimind, Digimind Social permet aux entreprises d’identifier rapidement tout début de rumeur ou de buzz sur leur société, leurs dirigeants ou leurs marques et d’anticiper le développement de crises médiatiques pouvant impacter leur image, grâce à une surveillance continue et systématique du web, du web social et une analyse puissante des conversations. Le logiciel e-réputation de Digimind est pionnier des solutions de veille et de gestion des risques d’e-réputation. Les plus grandes marques internationales s’appuient sur les logiciels Digimind pour surveiller, mesurer et analyser leur e-réputation. Digimind, pionnier des logiciels d’e-réputation Les solutions d’e-réputation ont été démocratisées par Digimind, lors de la sortie de son logiciel d’e-réputation, solution d’analyse et de management de réputation dès 2007. Depuis, il n’a cessé de se perfectionner pour devenir Digimind Social. "La Fiche Produit Digimind Social"" Les atouts de Digimind Social

5 étapes pour faire le point sur sa présence en ligne C’est un sujet que nous abordons régulièrement sur ce blog. Comment travailler son identité numérique ? Autrement dit, comment maitriser ce qui se dit sur nous en ligne et donc l’impression que les personnes pourront se faire sur nous ? Il est bien sûr impossible de le faire entièrement. Vérifier ce qui se dit sur vous C’est forcément par là qu’il faut commencer : quels sont les éléments vous concernant qui sont déjà en ligne ? Mais ce n’est pas tout ! Faire du ménage Vous voilà désormais avec un certain nombre de résultats. Pour les résultats qui ne vous conviennent pas mais sur lesquels vous n’avez aucun droit d’accès (commentaires laissés ici ou là, interviews, citations…), vous devrez contacter l’administrateur du site en question pour lui demander de modifier le contenu incriminé. Créer des comptes à son image Une fois le ménage fait, il vous reste à vous demander si ce qu’il reste vous correspond bien. Adapter ses actions Mettre en place des alertes

Related: