background preloader

L'e-réputation : définition, caractéristiques, enjeux

L'e-réputation : définition, caractéristiques, enjeux
Connaître et évaluer sa réputation, son image, en tant que personne ou pour son entreprise, a toujours été important au niveau individuel ou pour permettre aux organisations de définir leur stratégie. Avec l’avènement d’internet, du Web 2.0*, la multiplication des réseaux sociaux*, du partage de contenus, des contributions des internautes, l’apparition d’outils de notation des individus et des services, l’e-réputation prend une ampleur sans précédent. Elle devient mondiale, publique, intemporelle. Mais le concept reste flou pour beaucoup, d’où cette synthèse proposant une définition, évoquant les caractéristiques et les enjeux de l’e-réputation. Qu’est-ce que l’e-réputation ? Concept grandissant, l’e-réputation*, appelée également web-réputation, cyber-réputation ou réputation numérique, s’est développée avec la montée en puissance du Web 2.0. Les caractéristiques de l’e-réputation Enjeux : l’e-réputation se créée, se développe et se gère Vous voulez complétez cette synthèse ? Google+

http://conseils-infodoc.fr/l-e-reputation-definition-caracteristiques-enjeux/

Related:  Etre présent sur le webe-réputation e-notoriété

L'art du personal branding - MyBandNews Première partie de notre dossier "L'artiste doit-il agir comme un entrepreneur ?", l'un des enjeux de l'économie musicale que nous avons choisi d'expliquer. Les artistes comme David Bowie, Michael Jackson ou plus récemment Madonna, Beyonce et Lady Gaga, sont régulièrement cités comme maîtres absolus du self-marketing, comme des artistes capables de faire leur propre promotion avec un sens du timing et de la communication exceptionnels. Bien entendu ces dits artistes ont été ou sont assistés par des équipes de communication, des producteurs, des distributeurs. Mais tous ont une vision globale : ce qu'ils produisent et ce qu'ils sont doivent former un produit exportable et reconnaissable par le plus grand nombre. Leurs noms deviennent des marques à part entière, leur musique une des activités qu'ils exercent.

Référencement naturel (SEO) Mars 2014 Dossier mis à jour avec des exemples d'optimisations SEO mises en oeuvre sur CCM. Définition Les astuces pour booster son e-réputation Dynamique Entrepreneuriale Le web est un faiseur de réputation certes, mais il peut également la détruire en moins de 10 minutes. Si vous désirez mieux travailler votre e-réputation, voici les 10 astuces qui vous permettront facilement d’y parvenir. Faire un listing de ce que l’on dit sur votre entreprise Afin de mettre en place une stratégie pour booster votre e-réputation, vous devrez faire un état des lieux de votre réputation en ligne.

Les 5 piliers de l’E-réputation Le 22 Août 2009, dans l’un des premiers billets de ce blog, Amine avait rédigé le billet: l’E-réputation: Mode d’emploi où il expliquait à qui s’adressait l’e-réputation avec un schéma qui spécifie les processus de surveillance et de management qui en découlent. Aujourd’hui, je représente dans le schéma ci-dessous ma vision de l’e-réputation, qui à mon sens, s’appuie sur 5 piliers issus des processus de surveillance et de management. 1. Faire un bilan de mon image et de celle de mes concurrents Les principaux réseaux sociaux : description et fonctionDestination webmarketing Les réseaux sociaux sont de plus en plus présents et nombreux sur le web. Leur nombre s’étend chaque jour et il devient difficile de comprendre les fonctions de chacun. Comme beaucoup, je connaissais les principaux réseaux sociaux : Facebook et Twitter avant de me pencher sur le sujet. Mais en fait, je me suis très vite rendu compte qu’il existait des tas et des tas de réseaux sociaux. A un moment de ma recherche, j’ai eu l’impression d’en découvrir un nouveau par jour. Il en existe un pour presque tout.

Site Web officiel Google Analytics – Analyse d'audience Internet et création de rapports – Google Analytics Surveillez l'activité de votre site au moment même où elle a lieu : identifiez immédiatement les éléments performants et ceux qui ne le sont pas. En savoir plus Vos investissements dans les médias sociaux méritent mieux que des tâtonnements. Procurez-vous des données et des informations directement exploitables. En savoir plus Découvrez comment vos canaux marketing interagissent pour générer des ventes et des conversions. Quel est le réseau social le plus important pour un artiste? Ces dernières semaines, j’ai fait beaucoup d’interventions pour l’Agence DBTH sur les stratégies digitales: A Lausanne pour le Bureau Export Suisse, au CIFAP, au Luxembourg pour Sonic Visions ou dans le cadre d’un workshop Twitter avec le Fair et Ricard S.A Live Musique.Et à chaque fois les mêmes problématiques: Entre Facebook, Twitter, Youtube, Instagram, Vine et les autres, faut-il être partout, un peu partout ou nulle part? Ou y être plus tard, à un autre stade de développement? Tout d’abord dans cet article, on va parler des réseaux sociaux généralistes, comme Facebook, Twitter, Instagram, Vine ou Youtube.

e-reputation et indicateurs Il y a déjà quelques mois, Razorfish a lancé son indicateur d’e-reputation. Le SIM Score, Social Influence Marketing Score. Le Saint Graal voyait enfin le jour. L’indicateur ultime qui allait permettre de savoir quelle était l’e-reputation d’une entreprise.

Etude médias sociaux chez les professionnels : usages, choix, développement, mesure Une étude de la Society for New Communications Research (SNCR), menée auprès de professionnels de la communication et du marketing américains (définis comme “utilisateurs de médias sociaux“), révèle des conclusions intéressantes sur les questions relatives à la détermination des “bons influenceurs” et des bonnes cibles et à la mesure du ROI des actions menées via les médias sociaux. - 57% des “early adopters” des médias sociaux pensent que les outils liés aux médias sociaux deviennent de plus en plus valables dans leur stratégie (dont 27% qu’ils sont un élément central dans leur stratégie de communication); Seulement 3% des répondants pensent que cela a peu ou pas d’intérêt dans le cadre de leur communication. - Plus de 51% des entreprises interrogées mesurent de façon formelle le succès de leurs initiatives dans les médias sociaux.

quels indicateurs de mesure Lundi dernier j’ai eu l’occasion de donner une conférence au Reputation Day sur une thématique inhérente à la gestion de la réputation en ligne : les indicateurs et les formes de mesures. Plutôt que de faire un simple inventaire, j’ai axé ma présentation sur les biais et limites des indicateurs existants. Et sur la nécessité de définir des objectifs et in fine des indicateurs en adéquation avec son organisation… Comment Google redéfinit la notion de pertinence de l’information Google, au centre de toutes les attentions et des usages du web, vient encore de réduire ses filtres de recherche. Est-ce une adaptation aux usages réels ? Une volonté de nous insérer un peu plus dans des « bulles informationnelles » ? Ou affirmer sa volonté (intentionnelle ou non) de nous orienter vers ce qui est pertinent pour l’algorithme (et les portefeuilles des actionnaires) ? Voici un petit texte rédigé dans le cadre d’un projet d’étudiants de l’IAE de Poitiers et qui devrait paraitre, avec d’autres, dans un livre blanc dans les semaines qui viennent. Il est donc à visée de "vulgarisation" (simplifié en somme -bien qu'il me semble que cela ne soit pas évident pour tout le monde...).

Pourquoi mesure-t-on la notoriété sur le web mais rarement la réputation Notoriété, réputation, popularité, visibilité, autorité… Un ensemble de termes utilisés chaque jour pour qualifier la présence d’informations sur le web. Un ensemble de termes que l’industrie de la (e)réputation emploie et essaye de quantifier. Seulement voilà : s’il est pertinent de parler de mesure de la notoriété, l’état actuel des technologies et méthodologies fait qu’il est rare de voir des outils ou agences mesurer réellement la réputation. L’e-réputation reste à construire là ou l’e-notoriété est déjà clairement balisée ?

Related: