background preloader

Petite histoire de la condition féminine en 68 conquêtes

Petite histoire de la condition féminine en 68 conquêtes
Related:  Histoire des femmesla condition féminineÉgalité filles-garçons

Unlocking the Dark Ages: A Short History of Chastity Belts | History From Below An intense chastity belt on one of the wives in the new Mad Max film. I got the chance to catch a showing of the new Mad Max and was not disappointed. As I do with most everything in my life, I had my antennae up for any classical allusions or appropriations. Much like Harry Potter or Dune, the names borrowed heavily from antiquity (e.g., Imperator Furiosa, Nux, Rictus Erectus), but the storyline did as well. Before their weddings, Roman brides donned the tunica recta, which was often made of white wool. Depiction of an elite marriage scene with personifications to the left (Portus, Annona) and the right (the Senate, Abundantia, Africa) wearing the stola and Herculean knot of brides. Well into the early and then high middle ages, the knotted belt symbolized the modesty and chastity of women. Belt Buckle, Buckle Counter Plate, and Back Plate (675–725 CE Frankish); Found in Niederbreisig, western Germany. A sketch of a chastity belt in a 15th century manuscript of “Bellifortis”.

Le féminin ou le mauvais genre de la publicité Introduction Une des contraintes du discours publicitaire consiste à « raconter une histoire » en très peu de temps, en très peu de mots et avec des ressources visuelles forcément limitées : si une affiche ou une annonce presse invente une histoire mettant en scène un personnage féminin, le lecteur doit en deviner assez vite les tenants et les aboutissants sans le secours d’un texte narratif qui organiserait linéairement le déploiement du récit. Devant cette histoire sans parole, on ne s’étonne pas de voir le publicitaire glisser assez vite de l’économie de moyens à la tentation de facilité. Pour cela, on peut constater que la publicité, comme la société, convoque la force des récits mythologiques, quitte à réduire ces narrations à des stéréotypes. I. Si l’on regarde un échantillon aléatoire [4] de publicités parues aux mois d’avril et mai 2005 dans les cinq médias, force est de constater que la représentation de la femme n’est guère gratifiante. 1. Le problème est que le mal est fait.

Simone de Beauvoir et le féminisme Jean-Louis Servan-Schreiber Bonsoir. C'est probablement la première fois que vous voyez Simone de Beauvoir. Simone (de) Beauvoir Oui, c'est en somme la formule qui résume l'ensemble de mes thèses, et ce qu'elle signifie est très simple, c'est qu'être femme, ce n'est pas une donnée naturelle, c'est le résultat d'une histoire. Les différences biologiques qui sont évidentes, vous considérez qu'elles ne jouent pas de rôle dans le comportement ultérieur éventuel de l'individu. Je pense qu'elles peuvent en jouer un, si, elles en jouent un certainement, mais l'importance qui leur est accordée, l'importance que prennent ces différences vient du contexte social dans lequel elles se situent. Et quand vous dites exploitation ou oppression, ça suppose qu'il y ait une volonté à un moment donné. Ça remonte à la nuit des temps.

Actualités du numérique - Webdocumentaire « Liberté, Inégalités ?, Fraternité » Le webdocumentaire « Liberté, Inégalités ?, Fraternité » L'Observatoire des inégalités propose un webdocumentaire, « Liberté, Inégalités ?, Fraternité », réalisé avec le soutien du ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse. Constitué de 21 témoignages vidéo de jeunes sur leurs parcours semés d'embûches, accompagnés de chiffres clés, de paroles d'experts, d'analyses et de pistes d'actions, cet outil interactif et ludique permet d'aborder avec les élèves la question des inégalités et des discriminations. Il est organisé autour de quatre thématiques : la scolarité, le travail, le logement et les loisirs. Réseau Canopé, partenaire du webdocumentaire, met à disposition un dossier d'accompagnement pédagogique. L'Observatoire des inégalités Fondé en 2003, l'Observatoire des inégalités est une association loi 1901 reconnue d'intérêt général qui a pour mission de dresser un état des lieux le plus complet possible des inégalités, en France, en Europe et dans le monde.

Pussy Hat Project : un bonnet rose tricoté pour la bonne cause Depuis quelques jours, le « Pussy Hat » affole la toile ! Arrivé tout droit de Californie et créé par Krista Suh et Jayna Zweiman, le Pussy Hat est un bonnet tricoté avec de la laine rose et des oreilles de chat. Un bonnet très simple à tricoter qui a déjà été réalisé par plus de 15 000 tricoteuses. Des dizaines de milliers de femmes le porteront le 21 janvier 2017. En effet, au lendemain de l’investiture de Donald Trump, le mouvement #PussyHatProject défilera dans les rues de Washington lors de la marche des femmes. Ce bonnet rose est un réel appel à l’action et certaines célébrités ont décidé de rejoindre le mouvement ! Plus de 15 000 bonnets ont été envoyé de part et d’autre du monde au collectif. Pour les 2 fondatrices du mouvement, il n’est pas important que tous les bonnets soient les mêmes. Envie de soutenir le Pussy Hat Projet ? Car, comme le dit si bien les créatrices du projet « plus nous sommes vues, plus nous sommes entendues » !

Vies de jeunes filles (3/4) : Contrôler le corps des jeunes filles au XIXème siècle ? Troisième temps de notre semaine consacrée aux vies des jeunes filles. Ce matin, avec deux historiennes, nous parlons de "défloration" et de contrôle des corps de jeunes filles au XIXème siècle. Pauline Mortas vient de publier un livre sur le sujet aux PUR et Caroline Muller vient de soutenir sa thèse: La direction de conscience au XIXe siècle (France, 1850-1914). Contribution à l’histoire du genre et du fait religieux Comment contrôlait-t-on les corps des jeunes filles au XIXème siècle? Qu'est-ce que l'histoire sociale nous apprend des relations hommes/femmes? « J'ai éprouvé un trouble inexprimable le premier moment où je me suis trouvée seule avec lui dans la voiture. textes lus par Elsa Dupuy

Comment lire une image publicitaire avec les élèves ? L'exemple de la représentation de la femme dans la publicité Pourquoi étudier la représentation de la femme dans la publicité ? Réfléchir à l’image de la femme : une nécessité Qu’il s’agisse d’enseigner en zone défavorisée ou dans un établissement plus privilégié, il semble certain que l’image de la femme se dégrade, y compris chez les plus jeunes. La pauvreté du vocabulaire en un bon indice ("meuf" sert de mot à tout faire). La publicité, lieu d’une culture commune qui permet de réfléchir aux stéréotypes La publicité, c’est à la fois un « lieu commun » : une culture commune qui permet de rire ensemble et de partager des images semblables et d’un réservoir assez prodigieux de clichés plus ou moins explicites, de stéréotypes plus ou moins attendus. Pourquoi un diaporama PowerPoint ? L’utilisation d’un diaporama PowerPoint permet tout d’abord d’éviter la distribution fastidieuse de photocopies, toujours propice à l’agitation. Voici un exemple de diaporama PowerPoint. Présentation du diaporama Comment lire une image publicitaire avec les élèves ?

Les femmes votent Alors que la France a été l'un des premiers pays à instaurer le suffrage universel masculin, il faudra un long processus pour que ce droit s’étende aux femmes. Exclues sous l’Ancien Régime à cause de leur dépendance économique, elles le demeurent à la Révolution où elles sont considérées comme « citoyens passifs ». Le code civil de 1804 leur octroie des droits civils mais pas la citoyenneté politique. Au XIXe et au début du XXe siècle, on estime l’exercice du droit de vote incompatible avec les devoirs de mère et d’épouse, et surtout, on juge les femmes sous influence cléricale et politiquement immatures. De la « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne » d'Olympe de Gouges (1791) aux actions des « suffragettes » et aux organisations telles la Ligue française pour le droit des femmes (1882) et l'Union française pour le droit des femmes (1905), des femmes lutteront pour obtenir le droit de vote, étape majeure sur le chemin de la parité et de l'égalité avec les hommes.

L'égalité des filles et des garçons - Concours sur l'égalité filles-garçons En raison des mesures nationales prises en réponse à l'épidémie de COVID-19, le calendrier présenté dans cette page a été aménagé. [A la Une] « Ton podcast pour l'égalité ! » ONU Femmes France et le Centre Hubertine Auclert (Centre francilien de ressources pour l'égalité femmes-hommes) invitent les jeunes de 14 à 18 ans à participer à leur premier concours de podcast sur le thème de l'égalité femmes-hommes. Ce concours vise à promouvoir les valeurs de l'égalité et à lutter contre le sexisme en récompensant la réalisation de podcasts ; trois thèmes sont proposés cette année : Les droits des femmes dans le tempsLa lutte contre le sexismeLes femmes, les hommes et le sport Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 18 décembre 2020 : formulaire d'inscription « Les Olympes de la Parole » Ce concours national est organisé par l'Association française des femmes diplômées des universités (AFFDU), avec le soutien du ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports. Modalités du concours

Related: