background preloader

Le billet de Nicole Ferroni : "Métadonnées, mais t'as donné tes informations"

Le billet de Nicole Ferroni : "Métadonnées, mais t'as donné tes informations"

http://www.youtube.com/watch?v=Q-aYUPVQ8I0

Related:  EMITop rigolocatalixIdentité Numérique

Comment Google fonctionne et gagne de l'argent ? rédigé par Jean-Baptiste, le août 21, 2013 En France, un site web en moyenne construit chaque jour plus de 50 % de son trafic grâce aux moteurs de recherche. Google est le moteur de recherche le plus utilisé en France avec + de 90 % de part de marché.

COP 21 : le groupe nordiste « HK et les Saltimbanks» en concert de protestation dans une banque HK et les Saltimbanks, ce groupe populaire originaire de la métropole lilloise, laisse souvent, dans ses différents albums, la part belle à l’écologie et à la responsabilité de l’homme dans les désastres environnementaux que subit la planète. Pacifistes mais engagés, ils chantent, depuis 2011 et la sortie de leur opus «Citoyen du monde », un morceau très ironique qui s’intitule « Niquons la planète ». En pleine COP 21, ils ont décidé de marquer le coup.

Surveillance : pour une autre politique des algorithmes «Lorsque les algorithmes sont devenus capables de détecter des comportements d’achat en ligne, je n’ai rien dit car je n’achetais que très peu en ligne. Lorsqu’ils ont détecté des comportements terroristes, je n’ai rien dit car je n’étais pas terroriste. Lorsqu’ils ont détecté des comportements de joueurs compulsifs je n’ai rien dit car je n’étais pas un joueur compulsif. Lorsqu’ils ont détecté l’ensemble de mes comportements, il ne restait plus personne pour protester.» 10 conseils pour rester anonyme et protéger ses communications sur le web 01net le 06/06/14 à 18h28 Le secret de la correspondance, un droit protégé par la loi dans la plupart des pays du monde, est menacé par la nature-même des communications électroniques. Les « courtiers en données » sont aujourd’hui en mesure de créer des profils de plus en plus précis des internautes, sur fond de croissance exponentielle des capacités de prélèvement et d’exploitation des données personnelles.

Les méthodes pédagogiques en information-documentation Agrandir le tableau 1. Typologie des méthodes pédagogiques en information-documentation Les trois grandes méthodes pédagogiques et leurs types sont rapidement présentés ci-dessous à partir de leurs principales caractéristiques et des modèles pédagogiques auxquelles elles se réfèrent. Pour illustrer ces propositions, on pourra utiliser la « table des méthodes pédagogiques » d'ID Base. 1.1. Bizi ne rendra pas les sièges à la banque HSBC Txetx Etcheverry, membre de la Coordination du mouvement Bizi ! s’est rendu ce matin à sa convocation au commissariat de Bayonne. Cette audition était organisée dans le cadre de l’enquête pour “Vol en réunion” ouverte après la saisie de 8 sièges par Bizi à l’agence bayonnaise de HSBC. Avant de rentrer au commissariat, Txetx qui tenait en évidence le Livre noir des banques, publié par ATTAC-France et Basta, a effectué une courte déclaration à la presse présente sur place.

Big Data : pourquoi nos métadonnées sont-elles plus personnelles que nos empreintes digitales A l’occasion du colloque « la politique des données personnelles : Big Data ou contrôle individuel « organisé par l’Institut des systèmes complexes et l’Ecole normale supérieure de Lyon qui se tenait le 21 novembre dernier, Yves-Alexandre de Montjoye (@yvesalexandre) était venu présenter ses travaux, et à travers lui, ceux du MediaLab sur ce sujet (Cf. « D’autres outils et règles pour mieux contrôler les données » ). Yves-Alexandre de Montjoye est doctorant au MIT. Il travaille au laboratoire de dynamique humaine du Media Lab, aux côtés de Sandy Pentland, dont nous avons plusieurs fois fait part des travaux. De l'identité numérique à la présence numérique : quelles notions à aborder Voilà maintenant plusieurs années que j’aborde l’identité numérique avec les élèves. C’est dans le projet de l’établissement de les sensibiliser à ces notions d’identité numérique, et de dangers et dérives du net. Mes séances sont complétées par l’intervention de l’Adjudant Aznar, gendarme spécialiste en cybercriminalité

EMI et Parcours de Culture(s) numérique(s) : bilan 2013-2014 Une année à expérimenter une nouvelle manière d’enseigner, de concevoir mes progressions, mon travail de collaboration avec les collègues de disciplines. Bilan : une posture d’enseignante moins directive, qui suscite la curiosité des élèves, qui instaure un climat de confiance. Parfois, je n’ai pas hésité à découvrir les outils en même temps que les élèves (exemple Powtoon en 6e) : réelle motivation pour eux de découvrir des fonctionnalités à partager avec le reste de la classe.

5 tests faciles pour voir tout ce que Google sait sur vous Google vous connaît mieux que certains de vos proches, et ce grâce aux traces que laissent vos actions sur ordinateur ou sur smartphone, collectées par défaut. Et si vous ne nous croyez pas, vous n'avez qu'à vérifier en 5 étapes ce que le géant du web sait sur vous (pour cela, il vous faudra sans doute vous connecter à votre compte Google) : 1. Ce que Google sait de vos centres d'intérêt Les sites sur lesquels vous surfez, les recherches effectuées sur Google ou encore les vidéos que vous visionnez sur YouTube... Toute votre activité aide Google à déterminer quels sont les sujets qui vous intéressent.

Marc L*** Mis en ligne le mercredi 7 janvier 2009 ; mis à jour le mardi 28 avril 2009. Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. L'éducation aux médias, la documentation et le numérique L’école est au centre de ces changements, mais qu’en est-il de la documentation, du CDI et du professeur-documentaliste dans la transmission d’une culture informationnelle ? Le CDI : microcosme de la société informationnelle L’éducation doit s’insérer dans une société du numérique où les médias, Internet et les écrans sont omniprésents.

Diffuser ses résultats de veille La diffusion des résultats d’une veille est, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, l’un des exercices les plus complexes du processus de veille. Il existe effectivement de nombreuses manières de diffuser l’information et le choix parmi ces manières dépendra des compétences du veilleur (un consultant et un analyste se chargeront d’analyser l’information pour en tirer des recommandations stratégiques, un documentaliste la collectera et éventuellement la triera), mais également des exigences de son/ses client(s) interne(s)/externe(s). Si ces derniers n’ont aucune connaissance sur les manières de diffuser l’information récoltée, il est important de pouvoir leur présenter un éventail des solutions potentielles: Via ce schéma, j’ai essayé de synthétiser les différentes méthodes de diffusion des résultats d’une veille. Je ne prétends bien évidemment pas être exhaustif donc si vous avez des suggestions ou différentes méthodes à proposer n’hésitez pas à me contacter. La présentation

Related: