background preloader

Darknet : Comment je l'ai découvert et comment y accéder- Parlons Geek

Darknet : Comment je l'ai découvert et comment y accéder- Parlons Geek
Salut cher ami Aujourd’hui si tu me le permets je vais partager avec toi une découverte : Le web profond. Quand j’ai commencé à m’intéresser au web, quand j’avais un peu prés 9 ans, je ne m’attendais pas à faire autant de découvertes, je ne savais pas que j’allais apprendre tout ce que j’ai appris non plus, L’idée de départ avait pourtant l’air simple : je voulais juste apprendre à utiliser l’ordinateur qu’on m’avais offert (c’était un Pentium 4) . Mais je me doutais bien que le sujet s’avérerait vite hyper vaste. Chaque jour j’apprenais de nouvelles choses… je voyais mon rêve se réaliser, j’était et je le suis toujours geek du web 2.0, Ce que je n’avais pas prévu, c’est que, comme la lune, ce web possède une face cachée…Peu de gens s’y aventurent…. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils ne connaissent même pas son existence… Pourtant, elle renferme des trésors. [ Vidéo explicative vers la fin de l’article ] A tu lu l’article comment devenir un Hacker ? Accès aux sites d’oignons

http://www.parlonsgeek.com/darknet-le-web-profond/

Related:  Top secretdarknetchut !!!

Beethoven était bel et bien NOIR... trop bon, trop célèbre, changeons sa couleur de peau, Falsifions l'histoire ... Durant les 15 ème et 16 ème siècle, l'histoire a subi une campagne massive de désinformation et de falsification. Avec l'essor de la traite négrière, les Africains ont été transportés à différentes parties du monde et ont été dépouillés de tous les aspects de leur humanité, et dans la plupart de la civilisation occidentale, ils n'étaient plus considérés comme des humains. Cela a déclenché une interprétation erronée de l'histoire qui excluait méthodiquement les Africains de toute mention respectueuse, autre que de l'esclavage dont ils ont hérité.

Qui a peur du grand méchant «darknet»? Il est, régulièrement, le terrain virtuel de reportages propres à effrayer la fameuse «ménagère de moins de 50 ans». Bienvenue dans «le darknet», présenté comme un Internet «bis» sans foi ni loi... Mais qu'y a-t-il, au juste, derrière le fantasme? Sur la page web consacrée au reportage «Darknet: la face cachée du Net» diffusé vendredi 14 novembre sur France 2 dans l'émission Envoyé spécial, le «pitch» donne le ton : «On y trouve de tout: drogues, armes, numéros de cartes de crédit. En toute liberté et dans l'anonymat total.»Avant d'ajouter, histoire de rétablir un peu la balance: «Mais c'est de là aussi que peuvent agir les cybermilitants traqués par les dictatures.»

Les meilleures pratiques pour un maximum d'anonymat sur Tor - Parlons Geek Publicité Depuis sa création, le réseau Tor a attiré tellement d’utilisateurs grâce à la protection et le niveau d’anonymat qu’il offre contre les organismes qui font de tout leur possible pour vous espionner et voler vos informations personnelles, privées, sensibles, et confidentielles… Utiliser Tor pour se protéger c’est bien, mais ce que vous ne savez probablement pas c’est que Tor à lui seul ne vous servira à rien si vous ne vous débarrassé pas de quelques mauvaises habitudes sur le web… Tor, Qu’est ce que c’est dèja ? Darknet : immersion en réseaux troubles Monde parallèle aux contours infinis, ce Web bis anonyme où le pire côtoie le meilleur nourrit tous les fantasmes. Bienvenue dans le Darknet. Depuis Galilée, on sait que la Terre est ronde. Mais Internet ?

Mozilla Firefox Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « bon article ». Mozilla Firefox est un navigateur web libre et gratuit, développé et distribué par la Mozilla Foundation avec l'aide de milliers de bénévoles[6],[7] grâce aux méthodes de développement du logiciel libre/open source et à la liberté du code source. Pourquoi les gouvernements nous mentent sur le sujet extra terrestre La réponse est très simple : L’annonce officielle de visiteurs extraterrestres venus sur terre va faire s’effondre tout le système de contrôle mis en place par les Maitres du monde. La révélation à déjà commencée depuis plus de 50 ans, et elle s’intensifie de nos jours avec pour dernier gros évènement le « Citizen Hearing Disclosure » qui a eu lieu a Washington devant d’anciens membres du sénat : Les illumintatis font tout pour détourner l’attention du publique du plus grand évènement historique de toute l’histoire de l’humanité car… Ce qui se passera (car c’est obligé que cela sorte un jour ou l’autre) c’est que cette annonce va provoquer les réactions suivantes de la part du public : Mais comment font ils pour traverser des distances si grandes ?De toute évidence ils n’utilisent pas le pétrole !

En savoir plus sur le réseau internet invisible Darknet En savoir plus sur le réseau internet invisible Darknet Sources diverses citées dans l’article D’abord, le Darknet ne doit pas être confondu avec le « Deep Web », le Web profond, qui regroupe les sites accessibles librement mais non indexés par les moteurs de recherche. Comme l’explique Okhin, un jeune trentenaire qui se définit avec provocation comme un « cryptoterroriste », « un darknet est un réseau qui n’est pas connecté à Internet. Chacun d’entre eux est une maison, et il faut la bonne clé pour y pénétrer ». Il en existe donc des myriades, corps autonomes reliés entre eux par des passerelles aux noms barbares, comme I2P (Invisible Internet Project) ou TOR.

Guide pratique pour un internet libre, sans Hadopi et autres filtres et contrôles Dans un monde où les libertés réelles comme virtuelles semblent chaque jour plus menacées par des politiciens n’ayant jamais touché un ordinateur, il semble nécessaire de se former à la liberté. C’est le but de ce guide, à diffuser largement. L’auteur de cet article a choisi de rester anonyme. Dans un monde où les libertés réelles comme virtuelles semblent chaque jour davantage menacées par des politiciens n’ayant jamais touché un ordinateur, il semble nécessaire de se former à la liberté. En effet, l’Union Européenne, la France elle-même, les USA et bien d’autres pays qui se prétendent libres et démocratiques aspirent à contrôler étroitement le web. Sur le DarkNet, on achète et on vend de la drogue entre particuliers Le Bitcoin, sur lequel la Banque de France émet des doutes, est une monnaie utilisée sur ce qu'on appelle le DarkNet, et notamment sur le site Silk Road, une espèce de "supermarché" de la drogue. Pouvez-vous nous en dire plus? Le "DarkNet" est une partie du Web dans laquelle les adresses IP, les adresses informatiques des ordinateurs émetteurs, sont cachées à l'aide d'un logiciel appelé Tor. Nombre de sites ne sont accessibles que par ce biais. Silk Road est l'un d'eux.

La Russie Ordonne à Obama de parler au monde à propos des extraterrestres, ou nous le ferons La Russie Ordonne à Obama de parler au monde à propos des extraterrestres, ou nous le ferons 760Share119 126 333KShare16 Rappel sur l’actualité – Le 24 janvier 2013 Un rapport étonnant du Ministère des Affaires Étrangères sur l’agenda du Premier Ministre Medvedev au Forum économique mondial de cette semaine indique que la Russie va avertir le Président Obama que le « temps était arrivé » pour que le monde connaisse toute la vérité sur les extraterrestres et que si les États-Unis ne participaient pas à l’annonce, le Kremlin va le faire par lui-même. Le Forum économique mondial est une fondation suisse à but non lucratif, basée à Cologny, que Genevaand décrit comme une organisation internationale indépendante qui s’engage à améliorer l’état du monde en engageant les dirigeants des affaires, de la politique, des universitaires et les autres dirigeants de la société à façonner les agendas mondiaux, régionaux et industriels.

Darknet, la face cachée d'Internet Le site Silkroad, sorte d’Amazon de la drogue, et le site pédophile Lola City avaient ceci en commun : tous deux hantaient la sphère du Darknet. Aujourd’hui, Silkroad est fermé (février 2011) et Lola City a reçu la foudre du collectif Anonymous, qui a identifié 1589 pédophiles qui se connectaient sur ce site pédophile. Ces affaires ont permis de médiatiser l’existence de ce fameux « Darknet », la sphère d’Internet qui n’est pas référencée et donc inaccessible par les moteurs de recherche comme Google. Difficile d’évaluer la taille de cet Internet parallèle, mais, à l’image de l’iceberg, il représente sans doute la face immergée de la Toile.

Tails, l'outil détesté par la NSA Nous avons rencontré les développeurs d'un outil craint par la NSA, utilisé par Edward Snowden et de plus en plus d'internautes désireux de se protéger sur Internet. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Amaelle Guiton Dans son documentaire « Citizenfour », qui retrace sa rencontre avec Edward Snowden, Laura Poitras rappelle qu'Edward Snowden a utilisé un outil particulier afin de communiquer et travailler avec des journalistes.

Related: