background preloader

Sécurité Générale

Facebook Twitter

Data

Pourquoi les noms de domaine abandonnés sont dangereux. Le coût médian d'une cyber attaque multipliée par près de 6 en 2019, selon Hiscox. (AOF) - Selon l'étude annuelle menée par la compagnie d'assurance Hiscox, les pertes liées à des cyberattaques ont presque été multipliées par six au cours de l'année 2019, passant d'un coût médian de 9 000 euros à 51 200 euros par entreprise.

Le coût médian d'une cyber attaque multipliée par près de 6 en 2019, selon Hiscox

Cependant, certains signes montrent que ces dernières réagissent en adoptant des mesures de sécurité plus rigoureuses et en augmentant leurs dépenses en matière de cybersécurité (+39 % en 2019). Il en résulte une diminution du nombre entreprises touchées par un cyber incident passant de 61 % à 39 % en 2019. Le total des pertes liées à des cyberattaques est passé de 1,1 milliards d'euros à près de 1,6 milliards d'euros en 2019.

La France compte parmi les pays où les pertes ont été les plus faibles. En revanche, près d'une entreprise française sur cinq déclare avoir subi une attaque et versé une rançon (18 %). Firefox : une faille traîne dans le gestionnaire de mots de passe... depuis 9 ans.

Crack

L'une - Globb Security FR. Guide bonnespratiques. Le nettoyage de printemps commence par le disque-dur... Le printemps est là et c'est un peu le réveil de la nature et le grand ménage.

Le nettoyage de printemps commence par le disque-dur...

Si nettoyer son logement paraît simple (quelques gouttes de vinaigre blanc, une cuillère de bicarbonate et beaucoup d'huile de coude), le nettoyage de nos ordinateurs n'est jamais à l'ordre du jour. Trop complexe ? Je vous propose de faire le tour des outils (sous Windows) et astuces pour limiter la taille des données inutiles qui encombrent à votre insu votre disque-dur. Le plan est le suivant : supprimez vous-même les applications et fichiers que vous jugez inutiles ou obsolètes, laissez faire les outils pour le reste. Vous devriez récupérer plusieurs gigaoctets d'espace libre et éviter une réinstallation de Windows. Les programmes inutiles Qui n'a jamais installé une application qui ne fonctionnait pas, ou qui n'a été utilisé qu'une fois ? Microsoft propose un menu dans les paramètres Windows. Mon conseil : les disques SSD sont rapides mais chers et de faibles capacités. La corbeille J'ai tout tenté... Symantec pcAnywhere 12.5/12.5.539/12.6.65/12.6.7580 awhost32 buffer overflow.

Vulnérabilité ID 4580 Symantec pcAnywhere 12.5/12.5.539/12.6.65/12.6.7580 awhost32 buffer overflowedit Une vulnérabilité a été trouvé dans Symantec pcAnywhere 12.5/12.5.539/12.6.65/12.6.7580 et classée critique.

Symantec pcAnywhere 12.5/12.5.539/12.6.65/12.6.7580 awhost32 buffer overflow

Affecté est une fonction inconnue du composant awhost32. La manipulation avec une valeur d'entrée inconnue mène à une vulnérabilité de classe buffer overflow. La vulnerabilité a été publié en 24/01/2012 par Edward Torkington avec le numéro d'identification SYM12-002 avec bulletin (Website) (confirmé). La DCRI explique comment pirater un smartphone. ANSSI. Angoisse : des milliards d’objets sont potentiellement piratables via Bluetooth. Des failles informatiques présentes sur des milliards d’objets disposant de la technologie Bluetooth viennent d’être dévoilées.

Angoisse : des milliards d’objets sont potentiellement piratables via Bluetooth

Attention : danger. Même Elliot n’est pas à l’abri. (© USA Network) "On va peut-être atteindre un record d’attaques enregistrées ces dernières années. " Le communiqué de la société américaine Armis, spécialisée dans la sécurité informatique, ne mâche pas ses mots. Pire encore : "Nous craignons que la faille que nous avons découverte ne soit que la partie visible de l’iceberg. " Freinons un tout petit peu le mouvement de panique : la faille BlueBorne ne fonctionne que si le Bluetooth est préalablement activé sur l’appareil, même si celui-ci est en mode invisible. Marseille: La ville se lance dans une guerre contre les hackers. Cyberattaque: plus de 200.000 victimes, crainte d'un "cyberchaos" Enquêteurs et experts informatiques internationaux traquaient dimanche les pirates informatiques à l'origine de la cyberattaque mondiale "sans précédent", qui pourraient frapper à nouveau dans les jours à venir. ( AFP / Andrew CABALLERO-REYNOLDS ) "Le dernier décompte fait état de plus de 200.000 victimes, essentiellement des entreprises, dans au moins 150 pays.

Cyberattaque: plus de 200.000 victimes, crainte d'un "cyberchaos"

Nous menons des opérations contre environ 200 cyberattaques par an mais nous n'avions encore jamais rien vu de tel", a déclaré dimanche le directeur d'Europol, Rob Wainwright, à la chaîne de télévision britannique ITV. Et ce n'est sans doute pas fini, a ajouté le patron d'Europol, qui craignait une augmentation du nombre de victimes "lorsque les gens retourneront à leur travail lundi et allumeront leur ordinateur", après un dimanche plutôt calme. Un ordinateur avec un serveur Windows est connecté à un serveur réseau dans un immeuble de bureaux à Washington, le 13 mai 2017 ( AFP / Andrew CABALLERO-REYNOLDS ) Le babyphone passe à l’offensive. La plus grande attaque DDoS s’est probablement produite à l’automne 2016 aux Etats-Unis.

Le babyphone passe à l’offensive

Pendant près de deux heures, les habitants de la côte Est américaine se sont retrouvés sans musique de Spotify, sans Twitter, sans e-mails, sans Netflix, ni GitHub ou autres services en ligne populaires. Le fournisseur de services Dyn qui attribue les noms de domaine avait été la cible des attaques. Celles-ci ont paralysé tous les sites Internet dont les noms de domaine sont attribués par Dyn. L’automne aura également été chaud en Europe. L’hébergeur français OVH a été mis hors combat par une attaque DDoS de 1,5 térabit par seconde. Cyberterroristes à l’œuvre En principe, toute adresse IP accessible au public peut être la cible d’une attaque DDoS, aussi bien celles d’entreprises que de particuliers. Alors que l’objectif d’une attaque DDoS est resté le même au fil du temps (perturbation d’un service web), les motifs et les auteurs ont changé. Sécurité IT : Microsoft, Android et Adobe offrent leur tournée de patches.

Le saviez-vous ?

Sécurité IT : Microsoft, Android et Adobe offrent leur tournée de patches

Ce mois-ci (octobre 2016), c’est le Mois européen de la cybersécurité, une campagne de sensibilisation pour le grand public aux usages et à la sécurité du numérique organisé par l’ENISA, l’agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information. A croire que les éditeurs ont saisi l’occasion pour diffuser des patches denses de sécurité IT.

Commençons par le légendaire Patch Tuesday de Microsoft : sur les dix bulletins de sécurité IT livrés, six sont classés dans la catégorie « crtiques ». Cesin. IBM Watson pour lutter contre la cybercriminalité. Huit universités de premier plan aident Watson à se former à la cybersécurité Téléchargez gratuitement le guideDopez vos plus-values Paris – 10 mai 2016 : Suite à un projet de recherche initié il y a un an, la division sécurité d’IBM (NYSE: IBM) lance Watson for Cyber ​​Security, une nouvelle version cloud de l’intelligence artificielle formée au langage lié à la sécurité.

IBM Watson pour lutter contre la cybercriminalité

L'Allemagne accuse Moscou de piloter des campagnes de cyberattaques - La Croix. Les services de renseignement allemands ont accusé vendredi le gouvernement russe d'être derrière des campagnes internationales de cyberattaques à des fins d'espionnage et de sabotage, une "guerre hybride" qui a aussi visé l'Allemagne et son Parlement.

L'Allemagne accuse Moscou de piloter des campagnes de cyberattaques - La Croix

Des sociétés de cyber-sécurité avaient déjà affirmé que des pirates informatiques russes étaient derrière les campagne de piratage informatique Sofacy (aussi connu sous les noms APT28 ou Pawn Storm) qui a visé des institutions occidentales dont l'Otan ces dernières années, ainsi que Sandworm qui a provoqué une vaste coupure d'électricité dans l'ouest de l'Ukraine le 23 décembre. "Les campagnes observées (...) sont orientées généralement sur l'obtention d'informations, c'est-à-dire de l'espionnage. Mais désormais les services de renseignement russes se montrent enclins au sabotage", a affirmé dans un communiqué le patron du renseignement intérieur allemand (Office de protection de la Constitution), Hans-Georg Maassen.

Virus

Cyber-attaque comment réagir. Le réseau interbancaire mondial SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) a subi une cyber attaque fin avril entraînant une perte de 81 millions de $ pour la Banque Centrale du Bangladesh.

Cyber-attaque comment réagir

Cette attaque spectaculaire est loin d’être isolée, chaque jour organisations publiques, PME et grandes entreprises, doivent faire face à des actes malveillants. Guidance Software estime d’ailleurs à 500 000 le nombre d’attaques quotidiennes visant les organisations du Fortune 500. Dans ce contexte, alertes et mises en quarantaines ne suffisent plus pour Rafik Hajem, vice-président EMEA de Guidance Software : « il faut changer de point de vue sur la cyber sécurité. Les entreprises sont conscientes des menaces qui pèsent sur elles et investissent dans des solutions ne permettant d’agir que contre des menaces déjà identifiées. Numérique et sécurité. 13 % des sociétés ont déjà connu un incident [étude]

Une politique de sécurité Cyberattaques, virus, panne de logiciel ou de matériel informatique… Alors que le numérique se démocratise dans l’entreprise, la sécurité est devenue centrale. Plus d’un quart (27 %) des entreprises françaises de plus de 10 personnes a donc choisi de définir une politique interne en matière de sécurité informatique. Un seuil inférieur à l’échelle européenne (32 % des entreprises). En France, les grandes entreprises et celles de taille intermédiaires, en revanche, sont très impliquées dans la transition numérique.