background preloader

Marque employeur

Facebook Twitter

La Marque employeur : un concept d’actualité | Conseils carrières. Dans un contexte de mondialisation et de globalisation, l’entreprise n’a plus la capacité de proposer des carrières stables et linéaires. Le contexte d’insécurité dans lequel vivent les salariés (fusions, délocalisations, offshoring, réorganisations fréquentes, etc.) a entraîné un changement de leurs attentes mais aussi de leurs comportements. Ils sont, en effet, devenus plus exigeants avec leurs employeurs. Le rapport de force entre les salariés et l’entreprise s’est ainsi inversé.

Pour attirer les talents puis les fidéliser, les entreprises soignent de plus en plus leur marque employeur. En résumé, l’entreprise doit créer une relation de confiance avec ses salariés pour obtenir l’engagement durable de ces derniers. Pour attirer les talents puis les fidéliser, les entreprises soignent de plus en plus leur marque employeur. Mais qu’en est-il réellement ? Le concept de marque employeur : véritable enjeu de gouvernance: Le sujet n’est certes pas nouveau. Auteur : Agnès Duroni. Florence Cordier, Responsable marque employeur et recrutement - EDF - Groupe Quatre Vents. Marque Employeur : 5 Blogs, 5 Définitions ! Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Marque Employeur sans jamais oser le demander ! Voilà ce que je vous propose aujourd’hui avec 5 blogs et donc 5 visions différentes de la Marque Employeur pour voir où en est, en 2012, ce concept créé et déposé en France en 1998 par Didier Pitelet.

J’ai eu l’idée de ce billet après avoir lu plusieurs excellents articles sur le sujet depuis début mai, comme par exemple « La Marque RH peut-elle être unique ? » de Franck La Pinta, « Dans stratégie marque employeur, il y a stratégie ! » de Thierry Delorme, « Marque Employeur : 5 chausse-trappes à éviter » de Véronique Frogé ou encore « Employés, crises et conséquences » d’Anne Pestel. L’occasion également de découvrir de nouveaux blogs dédiés à cette thématique comme justement celui d’Anne Pestel ou encore celui d’Agnès Duroni sur lequel je suis tombé grâce à 1 Tweet de Jean-Marc Mickeler : Convient-il de parler de Marque, ou plutôt d’Image, de Promesse ou de Réputation employeur ?

Qui ? Soigner son "e-réputation", un incontournable pour les grandes entreprises. Les entreprises préférées des étudiants jugées "sympas" Quelque 340 000 jeunes européens en dernière année d’études de commerce, management ou encore d’ingénieurs et d’informatique ont participé au palmarès annuel Trendence. Ils ont ainsi établi leur liste des 500 entreprises où ils souhaiteraient travailler. Comme l’an passé, ce classement 2012 fait à nouveau la part belle aux grands groupes, Google en tête. Un choix qui pourrait notamment s’expliquer par un besoin de stabilité en période de crise.

Mais le capital « sympathie » des entreprises est également un facteur de choix pour les étudiants. Populaire et sympa, Google arrive en tête Bureaux design, produits innovants… Google a tout de l’entreprise sympa et dynamique. Le secteur public se fait attractif Pour trouver ce sentiment de stabilité tant recherché, les étudiants se tournent également vers le secteur public. La banque demeure populaire Malgré une image qui a pu être écornée, les banques sont toujours autant prisées des étudiants et notamment des futurs managers. Image des employeurs : la parole des cadres se libère sur Internet. Sur les réseaux sociaux, les blogs et les médias participatifs, chacun y va de son avis sur les entreprises.

Plutôt que de subir le flux, ces dernières essaient d’en tirer parti. Se montrer sous son meilleur jour est une préoccupation constante pour une entreprise. Elle cherche en effet à séduire les consommateurs avec sa griffe commerciale, les investisseurs en publiant de bons résultats financiers, mais aussi ses salariés (existants ou potentiels) par la valorisation de sa «marque employeur». Apparue au début des années 1990, cette notion a été théorisée par Simon Barrow et Richard Mosley dans un essai intitulé «The Employer Brand» (John Wiley & Sons). Elle recouvre l’ensemble des actions de communication mises en œuvre par une entreprise pour promouvoir son image, recruter des collaborateurs et fidéliser ses employés. La fin de la communication "top down". Plutôt que de combattre le phénomène, de plus en plus de firmes ont décidé d’en tirer parti.

Veille Image et Marque Employeur. Une entreprise n’est plus uniquement le produit qu’elle délivre, le service qu’elle offre… elle est aussi employeur. Cette dualité dans l’entreprise entre son activité et son rôle d’employeur doit être connue et gérée. La “marque employeur” est un concept importé des USA par Didier Pitelet, il y a maintenant 10 ans. Celui-ci est maintenant incontournable pour les grandes entreprises désireuses d’attirer les meilleurs talents et de les fidéliser. En effet, l’image employeur a toujours existé, de façon plus ou moins formalisée et contrôlée. L’émergence d’Internet et la force des réseaux sociaux combiné à l’apparition génération Y a poussé l’image vers la marque c’est-à-dire vers la formalisation.

En effet la transparence des avis, l’identité numérique font de chaque client, stagiaire, salarié, ex-salarié, prestataire un ambassadeur de la Marque. Ils impriment l’identité et la réputation de l’employeur. Mais qu’est-ce qu’une Marque Employeur ? Sur quoi repose une Marque Employeur ? Veille Image et Marque Employeur.

Une entreprise n’est plus uniquement le produit qu’elle délivre, le service qu’elle offre… elle est aussi employeur. Cette dualité dans l’entreprise entre son activité et son rôle d’employeur doit être connue et gérée. La "marque employeur" est un concept importé des USA par Didier Pitelet, il y a maintenant 10 ans. Celui-ci est maintenant incontournable pour les grandes entreprises désireuses d’attirer les meilleurs talents et de les fidéliser. En effet, l’image employeur a toujours existé, de façon plus ou moins formalisée et contrôlée.

La génération Y, génération zappeuse, avide de singularité et exigeante a bousculé les habitudes de l’univers du travail. Nous avons assisté à un double phénomène : une guerre des talents couplée à une grande exposition et visibilité sur le net. Mais qu’est-ce qu’une Marque Employeur ? Sur quoi repose une Marque Employeur ? Combien juge-t-on une Marque Employeur ? Des exemples de Marque Employeur : La PVE Pour Les Nuls. Le concept d’une PVE – Proposition de Valeur Employeur (en anglais : EVP – Employee Value Proposition) a énormément gagné en popularité durant ces dernières années. L’idée est d’être en mesure de répondre à la question suivante : « Qu’est-ce que cela m’apporte de travailler dans cette entreprise» (« WIIFM : What’s In It For Me […]»). En d’autres termes, une PVE est ce que l’entreprise offre à ses employés en échange de leurs performances et de leurs efforts. Nous ne parlons pas seulement des choses concrètes, comme le salaire, les congés, les avantages d’assurance ou bien encore la salle de sport intégrée aux bureaux, mais aussi des aspects moins tangibles tels que les valeurs et la culture.

Chaque entreprise dispose d’une PVE, qu’elle en soit consciente ou non. Ce facteur de différenciation, cet avantage concurrentiel pour un employeur par rapport à son marché, s’articule autour de 2 axes principaux : Rendez votre PVE pertinente et surtout … réelle ! Like this: J'aime chargement… De cool employeurs sur le Daily Muse : une approche plus visuelle et humaine de la description d'entreprise. L'idée derrière le Daily Muse est vraiment intéressante. Plusieurs employeurs y sont représentées et le style de présentation est très original.

Le site semble répondre à un double besoin : les descriptifs d'entreprise seraient trop vagues et pas assez visuels. Pinterest, Instagram et d'autres services encore, démontrent l'importance du visuel. Comme on le dit souvent, 1 image vaut 1000 mots. Dans un contexte où le temps d'attention est très réduit et les contenus nombreux, la solution visuelle est légitime.

Des offres d'emploi seront prochainement diffusées et permettraient aux entreprises d'avoir un profil riche pour mieux "vendre" des opportunités de carrière; soit une approche très marketing. Existera-t-il la possibilité d'avoir des flux de conversation entre Entreprises et Candidats directement sur la plateforme ? Et si l'on inversait la démarche, avec des pages Candidats plutôt qu'Entreprises. Podcast 41 A la rencontre d'une marque employeur : La Société Générale. Marque employeur : de quoi parle t-on vraiment ? Attention, cet article a été publié il y a 1 an, 10 mois. Il est probable que son contenu ne soit plus à jour. Avec le développement vertigineux du web 2.0 et des réseaux sociaux, beaucoup de responsables et collaborateurs RH se posent des questions autour du développement de leur marque employeur : est-ce vraiment nécessaire ? Si oui, dans quel objectif, avec quel budget ? Comment s’y prendre et quels seraient les risques à ne pas la développer ?

Aujourd’hui, le buzz autour de la marque employeur ne cesse de grandir … Mais qu’est-ce vraiment que la marque employeur ? Une définition de la marque employeur La marque employeur est une notion dont le spectre est bien plus large que les seuls réseaux sociaux… On peut définir simplement la marque employeur de la façon suivante : une synthèse globale à travers laquelle l’entreprise exprime sa vision, ses valeurs, son positionnement, sa politique RH et sa dimension à la fois durable et sociale.

Au delà des stéréotypes, un enjeu stratégique. Les cinq caps stratégiques de Best Western France. La plus intégrée des chaînes volontaires françaises a réuni lors de son récent congrès d’Avignon une forte majorité de ses hôteliers associés (228 sur 310), tous membres de la coopérative Best Western France, présidée désormais par leur collègue Pierre Salles. Un record de participation qui témoigne sans doute de la force d’attraction de l’enseigne, structurée dans son organisation mais exigeante dans ses critères d’adhésion, et de l’intérêt que suscite ses nouveaux axes stratégiques autour d’une vision : "Hôtels et clients au singulier".

Olivier Cohn, directeur de Best Western France Faits et chiffres clefs 2011-2012 Le chiffre d’affaires de la centrale de réservations 48,1 Millions € (+ 8,72 % versus 2010)internet de la chaîne : 53 % du CA (+ 11,8 % de CA)GDS/partenaires web : 34,5 % (+ 8,13 % vs 2010) centre d’appels Best Western : 12,5 % Prix moyen par chambre : 123,03 € (+ 3,89 % vs 2010) Nuitées (centrale de résa BW) : 391 000 (+ 4,64 % vs 2010) Hôtels : 304 (293 en 2010 soit + 5%) Marque employeur et rayonnance commerciale : le cas Cornerstone OnDemand. Le piège de la Marque Employeur qui se limiterait à la question du recrutement « Aptifind, Chasseur de Têtes. Orange devient une marque employeur - Le blog de union-journalistes. Le jeu s'installe résolument comme un pan de la stratégie marque employeur. Des réseaux sociaux accessibles aux PME. Publié le 24/05/2012 Attention, cet article a été publié le 24/05/2012.

Ce dispositif d'archives vous donne accès à l'ensemble des publications du site FocusRH. Assurez-vous de lire les dernières dépèches et dossiers publiés en utilisant notre moteur de recherche Peu présentes sur les réseaux sociaux, les PME auraient tout intérêt à se pencher sur ces nouveaux médias pour communiquer sur leur image employeur et recruter. Tel est le credo de Laurent Brouat, directeur associé de Link Humans, un cabinet de conseil et formation spécialisé sur les stratégies de recrutement et de marque employeur en ligne. Les PME mobilisent-elles les réseaux sociaux pour véhiculer leur marque employeur et recruter ? Non, les réseaux sociaux sont encore très peu utilisés par les PME sur ces deux items. Comment une PME doit-elle aborder les réseaux sociaux ? Avant d’engager toute démarche, il faut d’abord savoir si la démarche a du sens. Il faut faire preuve d’innovation. Propos recueillis par Yves Rivoal. L’Inra au top 100 des employeurs préférés des ingénieurs.

Faut-il faire du recrutement 2.0 pour recruter ou pour faire parler de sa marque employeur, ou les deux? | HRevolution. Excellent article de Laurent Brouat sur l’état des lieux du recrutement 2.0, qui pose la question suivante: l’objectif du recrutement 2.0 est-il de recruter, ou de donner de la visibilité à la marque employeur? Comment sa performance est-elle évaluée? En fonction d’un seul de ces objectifs, ou des deux? Je vous invite aussi à lire les commentaires très intéressants sur le blog de Laurent: Job 2.0 Le débat est lancé, la question est là…Aujourd’hui en terme de sourcing, les réseaux sociaux sont encore limités. Quelle réalité ? Plus j’analyse et j’observe les chiffres, plus je m’interroge sur les conséquences réelles des réseaux sociaux sur le recrutement. Les jeunes diplômés vont encore sur les sites carrière…quand ils sont diplômés. Finalement recruter sur les réseaux sociaux serait avant tout un argument marketing comme me l’a dit un client. Alors quels sont les effets ?

« je recrute sur les réseaux sociaux donc je suis moderne » Troisième avantage, c’est la réputation. Euro RSCG C&O se voit confier la marque employeur mondiale de Sephora. Marque employeur : comment réconcilier l’image et la réalité ? | Pratiques RH au quotidien. Dans un contexte de mondialisation et de globalisation, l’entreprise n’a plus la capacité de proposer des carrières stables et linéaires.

Le contexte d’insécurité dans lequel vivent les salariés (fusions, délocalisations, offshoring, réorganisations fréquentes, etc.) a entraîné un changement de leurs attentes mais aussi de leurs comportements. Ils sont, en effet, devenus plus exigeants avec leurs employeurs. Le rapport de force entre les salariés et l’entreprise s’est ainsi inversé. Pour attirer les talents puis les fidéliser, les entreprises soignent de plus en plus leur marque employeur. Mais qu’en est-il réellement ? Le concept de marque employeur : véritable enjeu de gouvernance Le sujet n’est certes pas nouveau.

Toute entreprise se construit deux marques : une marque externe et une marque interne La marque employeur véhicule une image auprès de ses salariés mais également auprès de ses candidats potentiels. Marque interne : devenir un employeur de choix Notez cet article : Marque employeur : les 4 secrets de l’attractivité enfin révélés ! Il est communément admis que l’attractivité d’un employeur, sa capacité à attirer des candidats potentiels, est une des composantes externes clés de la marque employeur.

Aussi, pour affronter plus sereinement les difficultés à recruter les compétences nécessaires, voici enfin révélés au grand jour les 4 secrets jalousement gardés de l’attractivité d’un employeur. Ces secrets s’adressent prioritairement aux nouveaux créateurs qui, ainsi, économiseront temps, énergie et budget. Ils s’adressent également à toutes les entreprises qui souhaiteraient radicalement changer d’activité pour être attractives sans effort ! Secret n° 1 : choisir le secteur de son entreprise avec discernement Rien de plus désastreux pour votre future attractivité que de choisir un secteur d’activité qui ne l’est pas !

Alors, créez votre entreprise ou repositionnez-vous dans un secteur naturellement attractif. Simple bon sens ? Secret n° 2 : penser « jeune » Secret n° 3 : privilégier le national à l’international Tédé. Cadres - Annuaire des métiers - Après un DUT gestion/comptabilité et une école en communication (l’INSEEC), Franck La Pinta a travaillé près de 10 ans en agence de communication sur des problématiques de communication interne, externe, produit, médias, publicité RH. En 2000, intéressé par le développement du Web et souhaitant travailler en entreprise, il postule à une offre de webmaster diffusée par la Société Générale. Il est alors embauché comme chef de projet Internet avec pour mission de terminer le projet de mise en service d’un site web pour l’entité banque de détail. Il conduit des projets sur des technologies et des fonctionnalités qui étaient encore nouvelles pour les banques comme des simulateurs et des devis en ligne.

En 2007, il co-animait 15 personnes et gérait 7 sites différents dédiés tant à des clients professionnels qu’à des particuliers. Il contrôle aujourd’hui l’ensemble des sites recrutement du groupe et est l’artisan du positionnement RH 2.0 du Groupe initié dès 2008. La marque au coeur de l'évènement - conférence INSEEC Paris - #Even... Faut-il contrôler la parole des salariés sur Internet ? Développer sa marque employeur pour attirer les talents | RHizome - Recrutement Bretagne - Rennes - Quimper.

Marketing et ressources humaines La Marque RH peut-elle être unique ? Dans stratégie marque employeur, il y a stratégie ! La marque employeur dans les réseaux sociaux. La Marque employeur : un concept d’actualité parfois encore vague. Mettez de l’humain dans votre communication d’entreprise | Étonnez-vous, étonnez-les ! Le classement des 20 comptes twitter recrutement/RH corporate à suivre! 10 façons de valoriser votre Marque Employeur en Vidéo. Marketing et ressources humaines La transparence, valeur cardinale de la marque ? Entreprises, pourquoi devriez vous créer un blog RH ? par Alexandre Renoult - Chronique Management.

Lab: S'inspirer de l'expérience-client pour travailler les points d'engagement de la promesse employeur. Les fondations d'entreprise en plein boom. Les paper.li, l'outil markéting révolutionnaire des marques employeurs. Mes 10 raisons d’aimer la "marque employeur" Le Monde Economique - Bâtir une marque employeur : un défi de taille pour recruter et fidéliser. Par Nathalie BOTTOLLIER. Les meilleures pages emploi sur Facebook. Emp_chx_marque_employeur_bonne_direction.pdf (Objet application/pdf) Marque Employeur et contribution des collaborateurs Retours d’expériences #latelier. Le groupe EDF souhaite séduire les jeunes diplômés avec son application pour smartphone. La Marque Employeur contribue à améliorer la compétence des candidats. Ces employeurs qui peinent à trouver des salariés – Economie, social – Actualité.

Cinq stratégies pour bâtir sa marque employeur (74063) La marque employeur prend le visage des salariés. Les 10 tendances actuelles en marque employeur. Par Guillaume Coudert. Marque employeur = présence sur les médias sociaux ? Marque employeur : to blog or not to blog? - MyRHLine sur LePost.fr (17:27) Petit-Déjeuner : « Les Ressources Humaines à l’heure de l’interactivité, danger ou opportunité » Marque employeur: la crise change la donne. Marque employeur = présence sur les médias sociaux ? Usages RH sur les réseaux : mauvaise nouvelle pour la "marque employeur" ? La rémunération, premier facteur d'attractivité d'une entreprise. BNP Paribas distingué sur son dispositif de communication digitale sur la marque employeur - Récompense. Apple et Google, chouchous des étudiants des grandes écoles. Marque employeur: la crise change la donne. Marque employeur = présence sur les médias sociaux ? "la marque employeur a un visage" Résumé de la conférence de L'Atelier.