background preloader

Collaborations C2I

Facebook Twitter

Faisons équipe !

Flux Rss

Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Internet : un amplificateur pour les addictions comportementales. La cyberdépendance. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1.

Article intéressant qui montre que la cyberdépendance existe bien chez les jeunes et le rôle important que les parents ont pour réguler cette-dernière. En effet, « Les parents doivent en fait avoir conscience qu'Internet peut être une drogue, et qu'à ce titre sa consommation par les enfants ne doit pas être complètement libre ». – berthier_groupea_psy

Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. . * 52 « There is three kinds of death in this world. Alcool, drogues, tabac, addictions. Institut national de prévention et d’éducation à la santé (INPES) L'INPES met en oeuvre des campagnes de prévention sur de grandes priorités de santé publique (conduites addictives, maladies infectieuses, alimentation...).

Alcool, drogues, tabac, addictions

Il édite et diffuse des documents à destination du grand public et des professionnels de santé. 42, boulevard de la Libération 93203 Saint-Denis Cédex - tél. : 01 49 33 22 22. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Rapport d'information n° 46 (2008-2009) de M.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

David ASSOULINE, fait au nom de la commission des affaires culturelles, déposé le 22 octobre 2008 Synthèse du rapport (97 Koctets) Disponible au format Acrobat (728 Koctets) au nom de la commission des Affaires culturelles (1) sur l'impact des nouveauxmédias sur la jeunesse, Par M. Sénateur. « Plutôt que de condamner ou d'approuver l'incontestable pouvoir des médias, force est d'accepter comme un fait établi l'impact significatif qui est le leur et leur propagation à travers le monde et de reconnaître en même temps qu'ils constituent un élément important de la culture dans le monde contemporain (...) INPES - Jeux vidéo : pratiques excessives - Cyberdépendance ?

La « cyberdépendance » ou « addiction aux jeux vidéo » existe-t-elle ?

INPES - Jeux vidéo : pratiques excessives - Cyberdépendance ?

Un usage immodéré des jeux vidéo/Internet est-il pour autant synonyme d’addiction ? En effet, au regard de la toxicité des substances psychoactives (drogues illicites, tabac, alcool), le positionnement des addictions comportementales (jeux vidéo, travail, jogging…) fait encore débat. Certains psychiatres remettent en cause la notion d'addiction appliquée à autre chose que des drogues, argumentant que dans ce cas, toute passion peut être vue comme pathologique. De plus comme ils aiment à le rappeler, il n’y a pas de mort dans l’addiction aux jeux vidéo ou à Internet, alors que c’est le cas avec les addictions au tabac. De même, le joueur ne ressent pas de phénomène physique, de « craving » ou de sevrage lorsqu’il n’a pas joué.

Dépendance aux écrans : une addiction de l'ère numérique. Internet a créé de nouveaux types d’addictions aux jeux vidéo en ligne ou aux réseaux sociaux.

Dépendance aux écrans : une addiction de l'ère numérique

Cette dépendance concerne aussi bien des enfants que des adolescents ou des adultes. Elle correspond à des pratiques sur écran excessives et incontrôlables, qui peuvent rejaillir sur la scolarité, le travail et les relations avec les autres. Une loi pour encourager (et réguler?) le développement de l'e-sport - Fédération Addiction. Dans le cadre du projet de loi dite « pour une république numérique », des dispositions relatives au développement et à l’encadrement des compétitions de jeux vidéo en ligne ont soulevé quelques interrogations.

Une loi pour encourager (et réguler?) le développement de l'e-sport - Fédération Addiction

C’est spécifiquement l’article 42 qui a poussé certaines associations du secteur de la santé et organismes de régulation des jeux en ligne a alerter sur le risque de voir ces compétitions se rapprocher des jeux d’argent en ligne, en intégrant une définition large de ce que sont ces compétitions (« une série d’interactions s’appuyant sur une trame scénarisée ou des situations simulées et se traduisant sous forme d’images animées, sonorisées ou non ») et en introduisant des composantes financières dont on sait qu’elles peuvent inciter au jeu excessif.

Les principales propositions des parlementaires, Rudy Salles et Jérôme Durain, visent à : Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie. Publié dans Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie Avis de l'Académie des sciences - Éditions Le Pommier - Janvier 2013 - 17,00 € La question de l’impact des écrans sur notre cerveau est au cœur des préoccupations.

Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie

L’une des questions les plus intéressantes aujourd’hui est de savoir comment la pratique intensive des nouvelles technologies amène les utilisateurs à adopter d’autres façons de penser, de sentir, d’agir. L’Académie des sciences rend ici son premier rapport sur l’effet des écrans sur le cerveau des enfants. Importance de l’interface écrans - cerveau de la naissance à la majorité, limites de cette interface, nouveaux acquis des sciences du cerveau, de la cognition et des comportements liés à la problématique des écrans, effets jugés bénéfiques, effets jugés délétères, recommandations : un point complet – le premier en France – qui intéressera tous ceux qui accompagnent les enfants dans leur découverte du monde numérique. La cyberdépendance: quand Internet prend les commandes. Lundi, 16h 30: Mathieu est devant son ordinateur.

La cyberdépendance: quand Internet prend les commandes

Il joue depuis dimanche après-midi à son jeu en ligne préféré. Il n’a ni déjeuné ni dîné et il est en train de manquer son cours. Ses notes ont beaucoup diminué dernièrement et ses colocataires ont remarqué qu’il ne sort presque plus de sa chambre. Lorsqu’il le fait, il est maussade, irritable, fait ce qu’il a à faire et se hâte d’y retourner. La cyberdependance: état des connaissances, manifestations et pistes d'intervention. Jeunes et médias. Étude 2016 : l'usage du numérique en France.

Internet addiction: the emergence of a new clinical disorder. Cyber métiers : Michael Stora, psychologue du numérique. Michael Stora fut l’un des premiers psychologues français à s’intéresser à l’objet numérique, à la fois en tant que sujet de recherche et en tant qu’outil thérapeutique.

Cyber métiers : Michael Stora, psychologue du numérique

Écrivain, enseignant, consultant et gamer passionné, il fonde l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines en 2000 et se spécialise dans l’addiction aux jeux vidéo. Il nous a accueillis dans son cabinet parisien pour discuter de son métier qui, comme beaucoup d’autres, se réinvente à l’ère du numérique. Vous avez fait des études de cinéma… Comment, et pourquoi, êtes-vous devenu psychologue ? J’ai fait une école de cinéma, mais je n’ai pas pu travailler sur des longs métrages comme je le souhaitais. Pendant sept ans, j’ai été assistant-réalisateur dans la publicité. C’est la raison pour laquelle vous vous êtes spécialisé dans les mondes virtuels ? C’est en jouant à Deus Ex, en 1995, que j’ai eu une révélation. Stress numérique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stress numérique

Le stress numérique est la conséquence de l’amplification des mécanismes de stress par un environnement numérique omniprésent : en France le nombre de cartes mobiles (ou cartes SIM) actives (80 millions) [2] [archive] dépasse le nombre de français (66 millions) et au moins trois réseaux sont simultanément disponibles pour plus de 99% de la population. Cette dénomination, intègre le nouveau paradigme numérique (Cf. section 1), auquel est associé le caractère addictif du numérique[1]. Le stress numérique concerne près d'un salarié sur trois [2]. Dépendance au smartphone.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance ou l'addiction au smartphone est un phénomène qui apparaît entre 2000 et 2010 avec la large diffusion des smartphones. Il relève, au moins en partie, de la cyberaddiction (dépendance à Internet) qui peut se développer, notamment dans le cadre du nomadisme numérique, ou révèle souvent d'autres addictions[1]. Il peut ajouter à la dépendance au téléphone et à l'information disponible sur l'Internet une autre dépendance, à certains des réseaux sociaux qui se sont développés grâce à l'internet. Cette nouvelle addiction semble tendre, pour partie au moins, à se substituer à l'addiction à la télévision. Histoire[modifier | modifier le code] Pour la plupart des gens sondés, le téléphone puis le smartphone sont d'abord un outil qui facilite la vie[8].

Dépendance à Internet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée. Forums Psychologie : Discussion libre. Comment aider mon ado cyberdépendant ? - Forum parents. Cyber addiction Cyberaddiction Cyberdependance. Addiction à Internet - Il a vécu 6 mois sans le net. Un jour, Thierry Crouzet a coupé Internet.

Victime d’un burn-out, d’une overdose numérique. Blogueur influent, geek connecté jour et nuit sur les réseaux sociaux, expert des nouvelles technologies, il a quitté la toile pendant six mois, pour se sevrer. Aujourd’hui, l’ancien addict est devenu un internaute modéré. Cyber-addict ou pas ?

Bonsoir, Je ne sais pas si vous lirez ce message compte tenu du décalage, mais je vous remercie pour cet article très intéressant. Cordialement. – tourabi_groupeb_psy

L'addiction au web modifie le cerveau, selon une étude chinoise - Pépites. Le cerveau des accros à internet subit des modifications à celui des toxicomanes et des alcooliques, avancent des experts chinois dans les résultats préliminaires d'une étude publiée dans la revue Plos One. Si les travaux portant sur l'addiction à internet sont souvent peu appréciés par les technophiles, au motif qu'ils diabolisent le web en tant que média, il est intéressant de se pencher sur les recherches effectuées par l'Académie chinoise des Sciences de Wuhan, qui a passé au scanner le cerveau de 17 jeunes individus souffrant de cyberdépendance, et découvert que leur substance blanche (partie du cerveau responsable de la propagation des informations dans le système nerveux) s'en trouvait affectée. Chacun des groupes a ensuite passé une IRM, et les résultats ont été comparés. Le nouveau comportement des Français lié aux technologies numériques.

Restez curieux. «Le numérique introduit une immédiateté et une disponibilité qui confine à l'addiction». Germinet (@UCP_Germinet). Serge Tisseron. Posté par Serge TISSERON le 7 juin 2012. L'addiction à Internet: une nouvelle maladie? VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté» SANTE A l'occasion de la sortie du MOOC de l'université de Nantes sur l'addiction numérique, Didier Acier, professeur de psychologie clinique fait le point sur ce phénomène... Accros du Web, attention danger - L'Express. Remis le 17 juin au Ministère de l'intérieur, un rapport intitulé Comment lutter contre les nouvelles addictions fait un tour d'horizon des phénomènes de dépendance liés à Internet.

Dépendance aux écrans – Se sortir de l’addiction aux écrans. Les écrans sont devenus incontournables, limite envahissants, avec un risque réel de dépendance. L'addiction à Internet, mythe ou réalité ? Depuis quelques années, nous entendons régulièrement parler d’un sujet qui agace, qui intéresse, qui passionne, qui énerve… bref, qui divise : existe-t-il une addiction au Web ? Psy et Geek ;-) Cyberdependance.ca – Quand l'utilisation d'Internet et des technolologies devient un problème. Des centres spécialisés pour les drogués d'Internet.

Aux Etats-Unis, la cure de désintoxication est facturée 14.500 dollars. Yann Leroux : « Il n’y a pas d’addiction aux jeux vidéo » Serge Tisseron. Toute l'actualité e-sante dans le domaine de la santé numérique - Inriality. :. La Cyberdépendance, cyberaddiction, Net addiction: une addiction aux effets néfastes? .:


  1. hachin_groupee_psy Mar 14 2017
    Merci de vos réponses, je vais m'inspirer de vos solutions. Bonne continuation à tous.
  2. boedec_groupec_psy Mar 11 2017
    bonjour,superbe travail,riche et de qualité,merci de m'intégrer dans votre équipe.
  3. cruchet_groupea_psy Mar 10 2017
    Bonjour, Même problème pour moi. Ce que j'ai fait : j'ai concentré l'ensemble des liens des flux RSS sur une note dédiée. Voici le lien si vous souhaitez y jeter un oeil : En espérant vous avoir aidé. Bonne continuation.
  4. furia_groupea_psy Mar 10 2017
    Bonjour, Je tient avant tout à vous remercier car votre travail ma beaucoup aider à réaliser le mien . J'ai été inspirer et incroyablement bluffé par la qualité de votre production . BRAVO !
  5. hassani_groupee_psy Mar 10 2017
    Bonjour, J'ai également le même problème que toi . Du coup ce que j'ai fait c'est que j'ai laissé les flux rss de ma collection, même si ils sont pour le coup seulement décoratifs ; car ça doit être un soucis technique et si quelqu'un veut voir mes liens il a juste à aller dans ma note contenant la sitographie où le lien hypertexte marche très bien .
  6. hachin_groupee_psy Mar 9 2017
    Bonjour l'équipe! J'ai remarqué en voulant ajouter mes flux rss à ma collection que ceux ci ne s'affichent pas. J'ai vu que c'était également le cas pour certains d'entre vous sur vos propres collections, ou que vos liens pour les flux rss sont en réalité les liens de pages depuis lesquelles on peut s'abonner à un flux. Est ce un choix de votre part? Avez vous le même problème? Avez vous des solutions? Merci d'avance!